Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2021 7 14 /03 /mars /2021 20:01

Nous voilà donc 6 Garris présents au RDV à la bergerie de Siou-Blanc pour l’exploration du Grand Aven du Jas de Laure qui est situé à environ 2 kms à pied à partir de la bergerie.

Cet aven à la caractéristique d’avoir le puits d’entrée de 58m « plein gaz ». Mais, comme nous avons une nouvelle recrue, il sera fractionné à -17m environ.

Après la séance équipement, nous voilà partis dans la garrigue à la recherche du trou qui se présente comme une fissure de 1,5m de long au raz du sol.

Notre légendaire équipier/équipant Gégé passe en premier suivi de Manu, Patrick, Dimitri, Stéphanie et Robert qui, comme à son habitude émet des critiques constructives sur l’équipement du départ.

Equipement et entrée
Equipement et entrée
Equipement et entrée
Equipement et entrée

Equipement et entrée

Une fois avalés par l’antre, la vision minuscule des spéléos à -58m procure une sensation extraordinaire pour certains et …un peu moins extraordinaire pour les autres !!!

Le puits qui a été créé par une faille s’élargit au fur et à mesure et c’est dans un beau volume que l’on atterrit au fond.

Grand puits
Grand puits
Grand puits
Grand puits
Grand puits
Grand puits
Grand puits
Grand puits

Grand puits

Déjà Gégé est parti équiper la suite qui est un cheminement tantôt descendant, tantôt remontant dans un décor féérique par rapport au premier puits quelque peu lugubre.

Pallier vers le P2
Pallier vers le P2
Pallier vers le P2
Pallier vers le P2
Pallier vers le P2
Pallier vers le P2
Pallier vers le P2
Pallier vers le P2
Pallier vers le P2
Pallier vers le P2

Pallier vers le P2

Un passage bas entre de gros blocs nous amène au sommet du second puits ( P 25 m ) qui lui, ô bizarrerie de la nature, est plutôt étroit et très érodé.

Descente du P2
Descente du P2
Descente du P2
Descente du P2

Descente du P2

Nous sommes dans le prolongement de la grande faille et arrivons sur un sol quelque peu boueux. Ce vestibule d’une vingtaine de mètres de long est fortement concrétionné avec des choux-fleurs, des stalactites, des draperies, bref un vrai émerveillement.

Galerie du fond
Galerie du fond
Galerie du fond
Galerie du fond
Galerie du fond
Galerie du fond
Galerie du fond
Galerie du fond
Galerie du fond
Galerie du fond
Galerie du fond
Galerie du fond
Galerie du fond
Galerie du fond
Galerie du fond

Galerie du fond

Le traditionnel selfie des Garris se fait dans la bonne humeur et avec la distanciation mais non sans humour après de nombreux essais.

Il temps de remonter vers la surface sous l’œil vigilant des anciens.

Le super groupe

Le super groupe

Le vent nous accueille, mais le soleil aussi et nous pique-niquons sous ses chauds rayons avec les traditionnelles blagues.

Voilà encore une belle sortie où certains ont pu progresser dans le monde de la verticalité.

Robert

Le traditionnel repas

Le traditionnel repas

Repost0
13 mars 2021 6 13 /03 /mars /2021 13:20

Suite à l'initiative de Monseigneur, nous nous retrouvons à huit ce samedi matin non loin de l'aven Marcel Loubens.

C'est grâce à ses deux verticales que nous accèderons à la rivière puis visiterons l'ancienne mine de bauxite.

Pendant que Gégé part équiper l'aven accompagné de Cédric,  Denis et Jean-Marie pour faire patienter le groupe, font découvrir les principaux noeuds spéléos aux nouveaux.

GAFFE: INTERRO A LA SORTIE!
GAFFE: INTERRO A LA SORTIE!
GAFFE: INTERRO A LA SORTIE!
GAFFE: INTERRO A LA SORTIE!

GAFFE: INTERRO A LA SORTIE!

Le feu vert est donné, l'équipe, après un passage bas, se retrouve aux abords du puits de 19 mètres. Celui-ci a été équipé en double afin de gagner du temps à la descente et surtout à la montée.

Avec beaucoup d'admiration chacun descend, comme une araignée pendu à son fil, ce beau puits bien érodé.

Nous débouchons dans une galerie de mine. 

MAGNIFIQUE  P 19
MAGNIFIQUE  P 19

MAGNIFIQUE P 19

MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021

Nous décidons de continuer notre descente en direction de la rivière souterraine.

Le cheminement est assez exigeant:  rampings, passages bas, ressaut glissant (cf Denis), nous progressons en frottant de toutes parts.

 

MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021

Un nouveau puits (P17) se présente à nous, c'est un puits faillé, moins agréable, qui nous fait déboucher sur l'accès terminal à la rivière.

MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021

Après avoir descendu un long plan incliné sablonneux, nous accédons à la rivière (-66m) (actuellement un gros ruisseau).

L'endroit est féerique:  Résonances, petits clapotis du ruisseau, vasques éclairées avec nos casques d'un bleu turquoise, difficile de quitter ces lieux!!!

 

MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021

Nous remontons chacun à notre rythme jusqu'au bas du premier puits, je remercie Gégé et Cédric pour leur encouragement à la montée du Kiki... ;)

Nous allons tous emprunter la galerie de mine qui nous mène au pique-nique dans la salle de dépilage.

Cette galerie parsemée de concrétions blanches et de bauxite garde par endroits les traces de rails, on ne peut s’empêcher d'imaginer les mineurs poussant leurs wagonnets! Respect.

MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021

Etant rassasiés, nous partons déambuler dans la mine mais pour respecter le couvre-feu de 18h, il ne faut pas trop trainer!... Le kit photos sera hélas à peine entrouvert!

 

MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021

Amandine, Estelle et Denis nous ont précédés, nous reprenons la galerie et,  le puits vite avalé,  nous les rejoignons sans difficulté à la surface.

 

 

MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021
MINE DE MAZAUGUES PAR LE PUITS MARCEL LOUBENS, samedi 6 mars 2021

Certains sourires en disent long sur cette journée, merci à Gégé pour l'équipement, aux encadrants et à Cédric qui s'est chargé en outre du déséquipement.

Kiki

Photo: Philippe

Photo: Philippe

Repost0
10 mars 2021 3 10 /03 /mars /2021 21:23

Suite à l’absence de Robert la sortie prévue au « Jas de Laure » a été annulée et remplacée par « Les perdus ». Il est 9h30 et nous sommes 4, Stéphanie, Patrick, Dimitri et moi-même sur le parking de la « Solitude ».  Le ciel est gris et des averses sont annoncées pour la journée. Nous nous équipons immédiatement de façon à se mettre rapidement à l’abris dans le trou.

AVEN DES PERDUS, samedi 27 février 2021
AVEN DES PERDUS, samedi 27 février 2021

L’aven se situe à 400m au Sud-Ouest de la « Solitude » et heureusement que j’avais le GPS car le chemin pour y aller n’est pas vraiment marqué.

AVEN DES PERDUS, samedi 27 février 2021

10h30 je commence l’équipement et la première difficulté apparaît au milieu du puits des « Gros ». En effet il s’agit d’équiper une chatière en pleine paroi de manière à la franchir le plus simplement possible. Je m’y reprends à 2 fois et je suis obligé d’installer une grande sangle de façon à pouvoir me glisser à l’intérieur tout en poussant de travers. La manœuvre est délicate mais me voilà positionné au sommet du P58 en attendant Stéphanie qui me fait passer tout le matos resté à l’extérieur. J’équipe la tête du puits et me voilà parti vers les profondeurs de la terre. J’entends, un peu plus haut, Stéphanie glisser sans même toucher la paroi (c’est beau la jeunesse !). Tout à coup elle se met à crier, m’avertissant sur la chute de pierres que Dimitri a malencontreusement fait partir. Ouf ! je ne reçois que quelques gravillons car le plus gros a été balancé à l’extérieur.
Attention danger ! la saisie de prises sans avoir une réelle vision sur celles-ci est la cause de cet éboulement. De plus la paroi se retrouve fragilisée et nous devrons redoubler de prudence au niveau de la zone concernée. Cette expérience a servi de leçon à Dimitri.

 

AVEN DES PERDUS, samedi 27 février 2021
AVEN DES PERDUS, samedi 27 février 2021

L’enchaînement des puits se fait sans problème jusqu’au balcon donnant accès à la salle terminale. Un puits de 16m au volume imposant qui tranche avec les précédents nous permet d’arriver au fond de la salle. Tout le monde se rejoint avec Patrick qui ferme la marche. Il me fait part de la difficulté à franchir la chatière et qu’il y avait laissé des forces. A peine arrivé Dimitri s’est lancé dans l’étroiture donnant accès à un puits remontant malheureusement sans intérêt. Une barre de céréales, quelques gorgées d’eau, le selfie habituel et nous voilà reparti vers la sortie.

Patrick est volontaire pour le déséquipement.

LA BELLE EQUIPE!
LA BELLE EQUIPE!
LA BELLE EQUIPE!
LA BELLE EQUIPE!
LA BELLE EQUIPE!
LA BELLE EQUIPE!
LA BELLE EQUIPE!

LA BELLE EQUIPE!

La montée se fait tranquillement et tout le monde a en mémoire les blocs instables de la sortie. Arrivé puits sommital, voilà qu’il faut s’engager dans la chatière mais ma précipitation a favorisé le croisement des cordes qui m’oblige à tenter 3 fois la sortie avant d’y arriver. Quelques conseils à Stéphanie sur le placement des cordes à respecter et je file vers la sortie du trou. Il est 14h30 quand Patrick nous rejoint. Nous débriefons ensemble sur les pièges à éviter dans ce type d’aven. Le plus important étant de ne pas se précipiter, de bien se placer et d’économiser ses efforts (plus facile à dire qu’à faire !)

AVEN DES PERDUS, samedi 27 février 2021
AVEN DES PERDUS, samedi 27 février 2021
AVEN DES PERDUS, samedi 27 février 2021
AVEN DES PERDUS, samedi 27 février 2021
AVEN DES PERDUS, samedi 27 février 2021
AVEN DES PERDUS, samedi 27 février 2021
AVEN DES PERDUS, samedi 27 février 2021
AVEN DES PERDUS, samedi 27 février 2021
AVEN DES PERDUS, samedi 27 février 2021

Il fait froid et humide nous partons rejoindre nos voitures pour prendre un déjeuner bien mérité. Le froid nous gagne et il ne fait pas bon rester sur place. Nous nous séparons rapidement en oubliant même la photo habituelle du repas.

GERARD ET SON CHIEN (OMBRE)

GERARD ET SON CHIEN (OMBRE)

Repost0
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 19:55

Je ( Robert ) étant «  cas contact Covid » ainsi qu’Isabelle, nous avons décidé de prendre l’air et d’explorer 2 cavités signalées par un chasseur ( Laurent ).

Nous partons donc dans le secteur de la bergerie de Siou-Blanc pour repérer ces avens car, luxe sublime, nous avons les coordonnées GPS.

Après 20 minutes de marche ( sac à dos d’Isabelle = 13,5 kg et Robert = 18 kg ) nous arrivons sur site.

Nous déballons le matos : perfo, accus, pied de biche, poulies, mousquetons, massette, burins, trousse à sptit, cordes et équipements spéléo.

Le premier aven s’ouvre au bord d’une sente et quels randonneurs prudents l’ont cerclé de grosses pierres. Amarrage sommaire mais sécurit pour descendre un P 2,5 m qui se termine en étroiture.

Cavité 1 protection

Cavité 1 protection

Entée vu de dessus

Entée vu de dessus

Amarrage

Amarrage

Passé celle-ci, une petite niche permet de se retourner à 180° pour reprendre l’axe vertical de la diaclase.

Enfin apparaît un puits estimé à 15/20m par jets de pierres, mais dont la largeur ne fait que 25/30 cm.

Je pose 2 spits pour faire un bon amarrage, confectionne un fractionnement et descends dans la dite diaclase qui, hélas, est bien trop étroite malgré le descendeur posé en bout de longe.

Dans cette position, je remarque des traces de perçage de gros diamètre ( 24/28 mm ) foret béton que l’on utilisait dans les années 75/80.

Et plus bas un forage de diamètre 10 mm, donc « récent » !!

Un dernier effort pour tout remonter ( le matos et les spéléos !!! ) et nous allons voir le trou suivant.

Remontée du matos

Remontée du matos

Celui-ci situé à 15m bée en plein sur la sente et a été bouché avec de grosses pierres dont certaines pèsent dans les 40/50 kg.

Début de la désobstruction

Début de la désobstruction

EXPLORATION DE 2 AVENS-BERGERIE DE SIOU BLANC- dimanche 28 février 2021

Un arbre à côté nous permet de faire un palan pour sortir les blocs les plus gros.

A la profondeur de 70 cm un petit trou noir nous laisse supposer une suite ( P10/15m )

sortie du bloc

sortie du bloc

Et avec le sourire !

Et avec le sourire !

vue de la désob

vue de la désob

La suite ...?

La suite ...?

Mais l’heure tourne et les ventres crient famine.

Nous remballons les 31,5 kg de matos dans les sacs mais nous prenons un peu de temps pour bien protéger les ouvertures de ces avens avec des branches pour éviter tout accident.

Nous mangeons au niveau de la citerne de bergerie qui, vu le beau temps, connait un franc succès.

Bientôt 16h00, nous bartassons dans les environs de l’aven du palan toujours à la recherche de « l’aven de la bergerie de Siou-Blanc » qui reste introuvable.

A 17h00 nous arrêtons les recherches et reprenons le chemin du retour pour être dans les délais du couvre-feu.

Bien entendu, il faudra programmer une autre visite pour continuer l’exploration des ces cavités et faire les topos en conséquence.

Robert

Heureux !

Heureux !

Repost0
22 février 2021 1 22 /02 /février /2021 18:25

Aujourd’hui il fait doux…. Ce serait un temps pour faire de la falaise, mais non 😊😊

Nous sommes un petit groupe ce matin à Siou Blanc avec Kiki, Gérard, Philippe et Monseigneur que j’ai l’honneur de rencontrer pour la première fois.

Bon ok, je n’ai pas été très présente ces derniers mois….

Destination l'aven du Dragon, un entonnoir à l’envers me dit on… Sous le soleil de printemps et ses petits crocus qui pointent… 🌞🌱  

LE DRAGON ET L'ACT 11, samedi 20 février 2021
LE DRAGON ET L'ACT 11, samedi 20 février 2021

L’équipement en double de l'aven est réalisé par Gérard, que je suis attentivement.

2 cordes sont mises en place, une seule personne à la fois pour la descente mais les 2 cordes serviront à la remontée.

Je rejoins Gérard à la Dev 3 mètres plus bas, il descend puis je le suis.

Dans un premier temps je suis en extase devant le mur végétal de mousse, puis je vois ce beau relief du plafond et…. je me retrouve au milieu d’un dôme immense pendue à 20 mètres du sol… ça fait  bizarre… je ne sais pas décrire cette sensation qui est aussi  agréable.

Ma descente n’est pas régulière et la corde me fait faire des petits rebonds … 🙄

 

LE DRAGON ET L'ACT 11, samedi 20 février 2021
LE DRAGON ET L'ACT 11, samedi 20 février 2021
LE DRAGON ET L'ACT 11, samedi 20 février 2021
LE DRAGON ET L'ACT 11, samedi 20 février 2021
LE DRAGON ET L'ACT 11, samedi 20 février 2021
LE DRAGON ET L'ACT 11, samedi 20 février 2021
LE DRAGON ET L'ACT 11, samedi 20 février 2021
LE DRAGON ET L'ACT 11, samedi 20 février 2021

Une fois en bas, visite guidée par Gérard… Kiki lui, nous entraine dans sa motivation à faire pleins d’expériences photographiques (Kiki:"Vite avortées, lunettes cassées") ce qui me fait justement penser aux petits trépieds que je viens d’aller chercher aujourd'hui 😊

Nous sommes restés en bas 1h, peut-être 2, je ne sais pas, le temps s’est arrêté, j’avais l’impression qu’on était des enfants, en total lâché prise… c’était top!

ALORS HEUREUSE???!!
ALORS HEUREUSE???!!
ALORS HEUREUSE???!!
ALORS HEUREUSE???!!
ALORS HEUREUSE???!!
ALORS HEUREUSE???!!
ALORS HEUREUSE???!!
ALORS HEUREUSE???!!
ALORS HEUREUSE???!!
ALORS HEUREUSE???!!
ALORS HEUREUSE???!!
ALORS HEUREUSE???!!
ALORS HEUREUSE???!!
ALORS HEUREUSE???!!

ALORS HEUREUSE???!!

Tout de même très heureuse d’attaquer la remontée, de me réchauffer avec l’effort…. Et de retrouver le doux soleil qui nous attendait.

 

L'EQUIPE AU COMPLET AVANT LA REMONTEE
L'EQUIPE AU COMPLET AVANT LA REMONTEE
L'EQUIPE AU COMPLET AVANT LA REMONTEE
L'EQUIPE AU COMPLET AVANT LA REMONTEE
L'EQUIPE AU COMPLET AVANT LA REMONTEE
L'EQUIPE AU COMPLET AVANT LA REMONTEE

L'EQUIPE AU COMPLET AVANT LA REMONTEE

Sur la lancée, au retour, petit passage par l' ACT11, ou un truc dans ce genre, moins aérien, même très rampant… avec un aboutissement dans une belle salle et la stèle d’un ancien spéléologue.

LE DRAGON ET L'ACT 11, samedi 20 février 2021
LE DRAGON ET L'ACT 11, samedi 20 février 2021
LE DRAGON ET L'ACT 11, samedi 20 février 2021
LE DRAGON ET L'ACT 11, samedi 20 février 2021
LE DRAGON ET L'ACT 11, samedi 20 février 2021

14h, le pique-nique au soleil est au top.

Merci pour cette belle sortie.

Au plaisir les gars.

A oui,... une minorité féminine cette fois. ;)

Estelle

ON BRONZE!!!

ON BRONZE!!!

Repost0
18 février 2021 4 18 /02 /février /2021 10:52

Ce matin il fait froid à ne pas mettre un spéléologue dehors, c'est pourtant ce que nous allons faire. Il est temps de se faire une journée falaise pour d'une part conforter nos débutants dans les manipulations essentielles à la progression et d'autre part à tester nos plus anciens à l'équipement. Denis et Patrick vont encadrer Stéphanie et Cédric, tandis que Robert et moi allons nous occuper d'Estelle et de Philippe.

Il est 10h et tout le monde prend la direction de la falaise. 
Je rappelle la composition des équipements individuels à Estelle et Philippe pendant que Robert équipe une partie de la falaise. Nous escaladons la petite cheminée qui nous permet de nous retrouver au sommet de la falaise. C'est Estelle qui se jette la première sur la paroi tout en énumérant les différentes étapes à respecter sur la mise en place de la corde sur le descendeur. Elle semble à l'aise et met à profit l'expérience de la journée falaise dispensée par Robert le dimanche précédent. Elle a vu tellement de choses que parfois elle se mélange mais tout revient vite. C'est Isabelle, placée au pied de la voie, qui est chargée d'assurer la descente. Tout se passe bien pour Estelle. C'est au tour de Philippe de se lancer. La ce n'est pas la même chose, Philippe est gaucher et il faut que nous revoyons ensemble le détail des étapes. Enfin il se lance et le voilà parti, la descente se fait en douceur et en toute sécurité. Ils font plusieurs descentes et nous constatons que les réflexes se mettent en place. Robert décide de compléter cette voie par une autre avec à la clé un passage de fractio. mais avant cela il faut penser à utiliser la poignée et le croll pour assurer une bonne montée. Estelle se met vite dans le bain et ce n'est qu'à la sortie qu'elle éprouve du mal à défaire son croll mais Isabelle est présente pour lui donner un coup de main. Philippe s'installe sur la corde et nous détaillons ensemble le synchronisme jambe droite, jambe gauche, poignée et poussée. Je lui fait répéter toutes ces étapes jusqu'au sommet de la voie. Ca y est c'est compris. Mais pour défaire le croll c'est une autre paire de manches!!. Il n'arrive pas à le défaire et cela commence à l'énerver. En détaillant le principe il comprend qu'il se mettait en poids sur le croll au lieu de soulager l'effort sur celui-ci. Ils feront également plusieurs descentes jusqu'à bien sentir le principe.
Vers 12h00 Kiki (sur un seul poumon...lol) nous rejoint.
Nous continuons les exercices et j'entends les anciens se marrer sur les autres voies. Il est 13h30, le froid est mordant et tout le monde commence à trouver le temps long. Il est temps de déséquiper et direction la gamelle. 
 
 Nous retrouvons les Aragnous au parking pour taper la causette avant d'aller manger. Et comme d'habitude c'est rigolade et bonne bouffe!!!
 
Gérard
 
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
Point de vue de Cédric:
C'est sous un petit 4° et dans le brouillard accompagnés de son élégant crachin que nous allons équiper 2 voies sur la falaise. Tandis que Gérard et Robert sont à la manoeuvre pour encadrer les débutants, Denis et Patrick vont nous encadrer Stéphanie (tu veux un ourson au chocolat et à la guimauve??) et moi même.
Stéphanie équipera la voie plein pot qui part du sommet de la falaise et qui permettra ensuite de réaliser les manœuvres de conversions et autres... L'équipement de cette voie se fait sans trop de soucis pour Stéphanie malgré son vertige. Bravo! C'est une première pour elle!
De mon côté, sous le regard de Patrick, je me lance dans l'équipement de la seconde voie, celle qui part du sommet et qui se prolonge par une vire puis un amarrage plein vide sous le rocher. Humm.. que du bonheur!! Pour le coup Denis après avoir encadrée Stéphanie revient également pour nous superviser et surveiller de manière attentive...
Assez sportif et un peu stressant quand même pour un premier test d'équipement ;-) Mais un vrai régal.
Une fois tout ça fait, quelques manips conversions, passages de nœuds, grosse rigolade...
Le temps est venu de déséquiper. Stéphanie s'occupe de sa partie et moi de la mienne! Toujours encadrés par Denis qui veille au grain! (merci Denis!)
 
Puis c'est l'heure de manger car... C'est l'heure!!
C'est dans la bonne humeur que nous prenons notre casse dalle. (14h30)
Tout le monde sera rentré pour le couvre feu, et ça aussi c'est un bel exploit.
 
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021
LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021

Une super journée à refaire à la fois pour les débutants qui prennent de l'assurance dans les manips, mais aussi pour les plus aguerris qui commencent ou perfectionnent la partie technique et équipement !

Cédric

LA FALAISE C'EST BALEZE, samedi 13 février 2021

Repost0
31 janvier 2021 7 31 /01 /janvier /2021 20:10

Je retrouve Amandine au parking de l’école de Solliès Toucas à 9h et nous filons vers la bergerie de Siou Blanc où le rendez-vous des plus motivés est prévu à 9h30. C’est Monseigneur qui arrive le premier vers 9h25 suivi de Patrick et Stéphanie. Philippe arrive 10mn plus tard mais il est très motivé. Direction le parking du Dragon. Nous nous équipons dans la joie et la bonne humeur et Stéphanie défile fièrement devant nous en nous présentant sa toute nouvelle combi.
10h nous partons en direction de la Tarentaise, Le temps est magnifique et nous avons du mal à nous imaginer que pour cette après-midi la pluie est prévue.

AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.

La grille est bien présente à l’entrée du trou et Monseigneur me donne un coup de main pour la maintenir en place bien ouverte. Je décide d’équiper directement de l’arbre et de dévier  à l’entrée du trou par une sangle. Ce principe fait gagner du temps et la manipe sera moins compliquée pour nos débutants. Je file dans le tube boueux et je dis à Stéphanie que ce n’était pas le jour pour porter une nouvelle tenue !!! Baptême garantie. J’équipe le plus simplement possible et m’assure de laisser assez de mou pour que les suivants n’aient pas de problème à réaliser leur clé de blocage. Amandine me suit et je constate que les réflexes commencent à rentrer si ce n’est cette petite erreur  lors de la mise en place de son descendeur qu’elle a vite corrigée. Stéphanie suit ainsi que Philippe , Patrick et Monseigneur ferme la marche.

AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.

Nous enchaînons les fractios et nous voilà rapidement en bas de l’aven. Mais j’entends plus haut que Monseigneur et Patrick passent du temps à expliquer les bonnes manipulations à Philippe qui a du mal à enchaîner correctement les différents passages. Un petit point est fait tous ensemble en bas de la salle et Philippe ne paraît pas inquiet pour la remontée. Il m’explique  qu’il n’est pas facile d’utiliser du matériel de droitier lorsqu’on est  gaucher !!Le selfie habituel et je remonte en tête suivi d’Amandine et de Stéphanie. Monseigneur et Patrick vont encadrer Philippe.

AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.

Il est 12h40 lorsque j’atteins la sortie. Amandine suit ainsi que Stéphanie.

AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.

Nous commençons à attendre car plus rien ne suit ?? Au bout de 45 mn, Monseigneur m’appelle car Philippe est bloqué sur la corde et il lui est impossible de déverrouiller son croll. Je prends  une corde de secours (environ 10m) ainsi que le poulie bloc de façon à faire un palan. Je repars dans le trou et rejoins vite Monseigneur. Je vois un peu plus bas Philippe qui ne tente même plus de défaire son croll. Patrick qui est resté sous Philippe ne peux pas remonter. Je passe Monseigneur et je rejoins Philippe. Nous faisons le point ensemble, Philippe est fatigué et je le sens abattu... Nous parlons un petit moment dans le but de le remotiver.  Il ne peut même plus utiliser sa pédale car sa poignée est trop haute. Je réalise une boucle sur la corde de secours et je fixe celle-ci sur l’amarrage naturel qui est utilisé comme fractio. Il glisse son pied et du premier coup arrive à ouvrir son croll. Ouf !! Première étape franchie. Je remballe le matos de secours et je file au fractio supérieur. Je dis à Patrick de rejoindre Philippe et qu’il devra lui tenir la corde pour lui faciliter la remontée. Philippe remonte difficilement car en plus de ses problèmes de coordination dans les efforts à fournir son genou le fait souffrir. Nous prenons le temps et petit à petit Philippe arrive à s’extraire du trou tout seul. Un accouchement très très difficile pour lui !!!! Je remarque à la sortie que Philippe n’a pas son bloqueur de pied. Effectivement Patrick a dû lui enlever car dès la première montée Philippe s’est presque retrouvé la tête en bas avec le pied complètement bloqué. Patrick est remonté près de lui en escaladant la roche sur près de 3m.

AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.

Il est 14h30 et tout le monde est dehors. Nous commençons à nous détendre en refaisant le film de la sortie. Un bon apéro et nous revoilà à tous déconner. 

 

AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.
AVEN DE LA TARENTAISE, samedi 30 janvier 2021.

Nous n’avons pas perdu Philippe mais il a pris un sacré coup au moral. Nous nous entendons pour que la prochaine sortie soit une sortie falaises.

Cette journée nous conforte dans le fait qu’il est impératif de former et d’évaluer les débutants en falaises avant qu’ils participent à une sortie sous terre.

Repost0
26 janvier 2021 2 26 /01 /janvier /2021 13:59

Pour notre sortie hebdomadaire , Gérard nous propose de descendre dans l'aven « le Lys Martagon ». Situé non loin de la route de Siou Blanc, et dominé par l'éperon rocheux des "quatre confronts", qui matérialise la limite des quatre communes : Signes au nord, Sollies Toucas, à l'est, Le Revest au sud, et Evenos à l'ouest, qui est aussi la pointe du Domaine D'orves.

Pour éviter l'attente dans le froid ainsi qu'à la descente, 2 groupes de quatre ont été crées: RV 9h30 pour le groupe 1 et 10h30 pour le deuxième groupe.

Rendez-vous matinal à la bergerie, pour notre premier groupe! Gérard, Stéphanie, Patrick et Emmanuel, s’équipent tant bien que mal sous le vent glacial qui balaye le plateau. Les nuages recouvrent la forêt d'un couvercle gris, mais notre troupe gaillarde marche énergiquement , poussant branches et buissons, pour débusquer le Lys Martagon.

AVEN DU LYS MARTAGON, samedi 23 janvier 2021

Au milieu de cette coupe de bois, de cette forêt aux frêles chênes verts , s'ouvre au ras du sol un petit trou, pas plus large qu'un "Christian"! En le voyant , nul ne soupçonnerait qu'une belle profondeur nous attend ici. Gérard par son expérience, sera l'homme de tête pour équiper cet aven : de nombreuses déviations, amarrages naturels et fractios, seront nécessaires pour sécuriser notre descente.

Nous nous glissons dans l'entrée étroite et progressons jusqu'au premier palier à - 6m sous terre. Emmanuel et Stéphanie, sont pris d’effrois :) en apercevant un premier amarrage naturel menant à l'entrée du premier puits : une sangle entourant une concrétion pas plus grosse qu'un cierge d'église ! Nos deux compères se signent et prient le dieu des concrétions, rejoignant le prochain fractionnement d'un pas léger en toute délicatesse.
Quelques mètres plus bas Gérard équipe la tête du premier P54, nous amorçons la descente au rythme de notre premier de cordée.

AVEN DU LYS MARTAGON, samedi 23 janvier 2021

D'une circonférence moyenne de 2 mètres , le puits n'est pas « plein pot », nous progressons le long de ces parois encore ruisselantes des dernières pluies et charriant une fine couche de glaise luisante sous nos lampes. La paroi est texturée, ici l’érosion patiente, se nourrissant de chaque goutte d'eau, n'a pas crée de drapé extravagant, de cascade blanche ou de concrétion excentrique, mais a effectué un labeur de mineur. Elle a méthodiquement facetté la moindre surface tel des petits coups de pointerolles , pioches ou burins , créant des surface saillantes, des arrêtes nettes. Un décor brut qui nous permet de nombreux points d'appuis, et d’amarrage, pour équiper le puits qui descend en léger colimaçon.

AVEN DU LYS MARTAGON, samedi 23 janvier 2021
AVEN DU LYS MARTAGON, samedi 23 janvier 2021

Nos pieds se posent finalement sur un palier à – 60 mètres, nous nous glissons encore quelques mètres dans une étroiture, et nous voilà enfin au dessus du dernier puits. La descente est facilité par le volume plus généreux, qui nous permet de pendre, tel des araignées au bout de leur fil, au dessus de 40 mètres de vide.

Ici non plus, pas de fioriture dans le décor, nos milliers de gouttes d'eau, d'ouvrières, ont marqué les parois sobres des mêmes inscriptions. Nous voici réunis tous les quatre, appréciant la terre ferme, et ...une barre énergétique. Quelques photos du groupe et déjà des échos 40 mètres plus haut. Éclairant le sommet, quatre araignées agiles : Isabelle, Robert, Denis, Cédric, descendent sur le fil.

ARRIVEE DE L'EQUIPE 2  BIEN SYNCHRO!!
ARRIVEE DE L'EQUIPE 2  BIEN SYNCHRO!!
ARRIVEE DE L'EQUIPE 2  BIEN SYNCHRO!!
ARRIVEE DE L'EQUIPE 2  BIEN SYNCHRO!!
ARRIVEE DE L'EQUIPE 2  BIEN SYNCHRO!!
ARRIVEE DE L'EQUIPE 2  BIEN SYNCHRO!!

ARRIVEE DE L'EQUIPE 2 BIEN SYNCHRO!!

Après quelques minutes de retrouvailles, il est temps d'y aller car à 8, comme Cendrillon, avant le couvre feu, il nous faut remonter !

AVEN DU LYS MARTAGON, samedi 23 janvier 2021
AVEN DU LYS MARTAGON, samedi 23 janvier 2021
AVEN DU LYS MARTAGON, samedi 23 janvier 2021
AVEN DU LYS MARTAGON, samedi 23 janvier 2021
AVEN DU LYS MARTAGON, samedi 23 janvier 2021
AVEN DU LYS MARTAGON, samedi 23 janvier 2021
AVEN DU LYS MARTAGON, samedi 23 janvier 2021
AVEN DU LYS MARTAGON, samedi 23 janvier 2021

Telle une procession de petites chenilles ,se contractant et s’allongeant pour avancer sur leur fine tige tous arrivent en forme en haut du puits ! Isabelle est en pleine forme et fait même quelques pompes en attendant son tour en bas du premier puits! Robert ferme la marche et déséquipe la voie.

BRAVO ISABELLE: -100M
BRAVO ISABELLE: -100M
BRAVO ISABELLE: -100M

BRAVO ISABELLE: -100M

La remontée des derniers 60 mètres commence, facilitée par les reliefs creusés qui offrent de nombreuses prises pour passer les fractios, Quelques efforts encore et nous voici déjà en haut du puits à quelques mètres de la sortie. La première Équipe file aux voitures pour ne pas finir congelée avant la sortie du dernier, il est déjà 15 heures !. Direction la bergerie de Siou-Blanc pour pique-niquer. Nous préparons un bon feu dans la cheminée en attendant l'équipe numéro 2 qui se fait attendre. Arrivant enfin après une certaine inquiétude , inquiétude tempérée par l'ouverture d'une première bière... Voici enfin Denis et Robert, qui nous arrivent, après avoir bataillé avec un Kit récalcitrant et tout déséquipé valeureusement ! ils profitent enfin de la tablée et du foyer réconfortant , bières ,vins de citron et d'orange en font tout autant .

YESSSSS!!!!!

YESSSSS!!!!!

17 heures, le froid et le couvre feu, nous font regagner les voitures.

A samedi prochain pour de nouvelles aventures !

Manu

Repost0
24 janvier 2021 7 24 /01 /janvier /2021 15:37
Suite à un bartas de Manu et Cédric le week-end précédent, 2 départs avaient été trouvés dans le secteur de la Bergerie de Siou Blanc. Un beau puits s'ouvrant au ras du sol et une entrée terreuse.
Nous voici donc tous les deux en ce vendredi matin sur le plateau sous les nuages et dans le brouillard pour aller explorer ces deux avens qui semblent être inviolés.
Direction le Palan, on se gare, on se prépare et nous voici partis en forêt vers le premier puits découvert.

 

SORTIE DECOUVERTE A SIOU BLANC, vendredi 22 janvier 2021
Après avoir fait tomber un bloc qui obstruait à moitié l'entrée, Manu descend dans ce joli puits bien érodé et de belles dimensions.
Quelques coulées sur les parois, aucune trace de passage avant nous : rien à l'entrée, tout est propre à l'intérieur. Une fois arrivé au fond, je rejoins Manu. Le sol est propre : personne avant nous n'est descendu dans ce beau P12. Le gros bloc a bouché en tombant la suite lessivée par l'eau. En fait, le fond du puits est colmaté de terre et de petits blocs. Un regard s'ouvre sur une des bases du puits avec un visuel sur 2 mètres supplémentaires.
Nous avons décaissé cette suite mais il ne semble pas y avoir de suite évidente...
Nous remontons ce beau puits circulaire bien content de cette première.
SORTIE DECOUVERTE A SIOU BLANC, vendredi 22 janvier 2021
SORTIE DECOUVERTE A SIOU BLANC, vendredi 22 janvier 2021
SORTIE DECOUVERTE A SIOU BLANC, vendredi 22 janvier 2021
SORTIE DECOUVERTE A SIOU BLANC, vendredi 22 janvier 2021
SORTIE DECOUVERTE A SIOU BLANC, vendredi 22 janvier 2021
SORTIE DECOUVERTE A SIOU BLANC, vendredi 22 janvier 2021
A la sortie, c'est la pluie qui nous accueille... On y va, on y va pas? Bon aller, la deuxième entrée n'est pas très loin! On essuie généreusement les arbres dans le sous bois... et nous voici devant la 2e entrée trouvée la semaine dernière. Au ras du sol, une ouverture assez étroite. On se dépêche d'équiper et je me laisse glisser dans ce boyau terreux en pente au début. Arrivé au fond à -5 m, aucune suite. Nous sommes au fond d'une faille bien érodée. Des traces de passages sont visibles au fond : quelques cailloux entassés au fond de la faille montrent que quelqu'un est passé ici avant nous. Bref, aucune suite possible pour ce coup-ci...
On remonte et on profite de la pluie qui tombe maintenant bien drue pour se rincer les combis! :-)
SORTIE DECOUVERTE A SIOU BLANC, vendredi 22 janvier 2021

En tout cas, c'est sympa d'avoir pu descendre ces deux trouvailles!

Cédric

Repost0
17 janvier 2021 7 17 /01 /janvier /2021 16:24

Nous nous retrouvons à six ce samedi sur le plateau de Siou Blanc.

Rdv 10h au Palan, un classique dans le secteur de la bergerie.
3 Garris n'ont pas encore exploré cet aven, et nous avons prévu de descendre jusqu'à -70 m. Nous avons briefé Amandine une de nos dernière recrue: le dernier jet, le P30, n'est pas obligatoire . :-)
 

PRETS POUR LA DESCENTE!

PRETS POUR LA DESCENTE!

Nous voilà donc partis après une marche d'approche bien revigorante. Patrick équipera l'aven, suivi de Manu et Cédric.  Stéphanie et Gérard encadrerons Amandine dans la descente.

La descente dans la faille, la première partie, se fait sans encombre. On enchaîne gaiement les fractios et tout le monde est très à l'aise. L'ambiance est détendue et Amandine, concentrée, apprécie visiblement cette visite.

AVEN DU PALAN, samedi 16 janvier 2021
AVEN DU PALAN, samedi 16 janvier 2021
AVEN DU PALAN, samedi 16 janvier 2021
AVEN DU PALAN, samedi 16 janvier 2021
AVEN DU PALAN, samedi 16 janvier 2021
AVEN DU PALAN, samedi 16 janvier 2021
AVEN DU PALAN, samedi 16 janvier 2021
AVEN DU PALAN, samedi 16 janvier 2021
AVEN DU PALAN, samedi 16 janvier 2021
AVEN DU PALAN, samedi 16 janvier 2021

Arrivés au départ du P30, petit couac... Patrick n'avait pas vu que c'était le dernier puits!! (Changement de corde ici!!)  Il s'engage et reste suspendu à 10m du fond.
Un petit échauffement supplémentaire pour Patrick qui sera obligé de faire une conversion en plein vide et de remonter.
Pour le coup, bien crevé, Patrick reste se reposer un peu au sommet du puits et Manu file en bas suivi de Cédric. Patrick nous rejoint et après concertation avec Gérard et Stéphanie, Amandine suivra aussi découvrant ce magnifique puits qui s'ouvre et dans lequel la descente plein vide dans ce beau volume fait son effet.
 

LE P30
LE P30
LE P30
LE P30
LE P30
LE P30

LE P30

Tout le monde se retrouve en bas pour une explo de la faille. La décision est prise, nous n'irons pas visiter la suite, diaclase étroite qui ne casse pas des briques mais qui conduit au fond.
Un peu d'eau, un grignotage, un selfie (rituel incontournable) et la remontée s'organise.

-70M

-70M

Amandine stresse un peu pour la remontée du P30 mais finalement tout se passe bien et tout s'enchaîne tranquillement jusqu'à la sortie.

GEGE DESEQUIPE ...
GEGE DESEQUIPE ...
GEGE DESEQUIPE ...

GEGE DESEQUIPE ...

Nous nous retrouvons assez vite en haut juste à temps pour l'apéro (vins d'orange, de citron et bières bien fraîches).
Petit coin tranquille sous les pins et nous déjeunons dans la bonne humeur habituelle. ;-)
Quelques discussions endiablées sur le sucre, la spiruline et deux ou trois autres conneries et c'est l'heure de rentrer.
 

Manu et Cédric décident de rester balader un peu en attendant l'heure du couvre feu.
A cette occasion, deux départs seront trouvés qu'il faudra venir explorer... Pfffff... encore du boulot!! MDR

Vivement la prochaine sortie!

Cédric

AVEN DU PALAN, samedi 16 janvier 2021

Repost0

Présentation

  • : SPELEO CLUB DU BEAUSSET Lei Garri Grèu
  • SPELEO CLUB DU BEAUSSET  Lei Garri Grèu
  • : spéléologie, activités d'exploration, de découverte du monde souterrain et des merveilles de la nature.
  • Contact

contact

fessardherrick@free.fr

Lei Garri Greu - Spéléo-Club du Beausset

Adresse postale :

Chez Mr Christian LIGUORI
397 chemin des bonnes herbes
83200 TOULON


 

Rechercher