Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 19:55

Je ( Robert ) étant «  cas contact Covid » ainsi qu’Isabelle, nous avons décidé de prendre l’air et d’explorer 2 cavités signalées par un chasseur ( Laurent ).

Nous partons donc dans le secteur de la bergerie de Siou-Blanc pour repérer ces avens car, luxe sublime, nous avons les coordonnées GPS.

Après 20 minutes de marche ( sac à dos d’Isabelle = 13,5 kg et Robert = 18 kg ) nous arrivons sur site.

Nous déballons le matos : perfo, accus, pied de biche, poulies, mousquetons, massette, burins, trousse à sptit, cordes et équipements spéléo.

Le premier aven s’ouvre au bord d’une sente et quels randonneurs prudents l’ont cerclé de grosses pierres. Amarrage sommaire mais sécurit pour descendre un P 2,5 m qui se termine en étroiture.

Cavité 1 protection

Cavité 1 protection

Entée vu de dessus

Entée vu de dessus

Amarrage

Amarrage

Passé celle-ci, une petite niche permet de se retourner à 180° pour reprendre l’axe vertical de la diaclase.

Enfin apparaît un puits estimé à 15/20m par jets de pierres, mais dont la largeur ne fait que 25/30 cm.

Je pose 2 spits pour faire un bon amarrage, confectionne un fractionnement et descends dans la dite diaclase qui, hélas, est bien trop étroite malgré le descendeur posé en bout de longe.

Dans cette position, je remarque des traces de perçage de gros diamètre ( 24/28 mm ) foret béton que l’on utilisait dans les années 75/80.

Et plus bas un forage de diamètre 10 mm, donc « récent » !!

Un dernier effort pour tout remonter ( le matos et les spéléos !!! ) et nous allons voir le trou suivant.

Remontée du matos

Remontée du matos

Celui-ci situé à 15m bée en plein sur la sente et a été bouché avec de grosses pierres dont certaines pèsent dans les 40/50 kg.

Début de la désobstruction

Début de la désobstruction

EXPLORATION DE 2 AVENS-BERGERIE DE SIOU BLANC- dimanche 28 février 2021

Un arbre à côté nous permet de faire un palan pour sortir les blocs les plus gros.

A la profondeur de 70 cm un petit trou noir nous laisse supposer une suite ( P10/15m )

sortie du bloc

sortie du bloc

Et avec le sourire !

Et avec le sourire !

vue de la désob

vue de la désob

La suite ...?

La suite ...?

Mais l’heure tourne et les ventres crient famine.

Nous remballons les 31,5 kg de matos dans les sacs mais nous prenons un peu de temps pour bien protéger les ouvertures de ces avens avec des branches pour éviter tout accident.

Nous mangeons au niveau de la citerne de bergerie qui, vu le beau temps, connait un franc succès.

Bientôt 16h00, nous bartassons dans les environs de l’aven du palan toujours à la recherche de « l’aven de la bergerie de Siou-Blanc » qui reste introuvable.

A 17h00 nous arrêtons les recherches et reprenons le chemin du retour pour être dans les délais du couvre-feu.

Bien entendu, il faudra programmer une autre visite pour continuer l’exploration des ces cavités et faire les topos en conséquence.

Robert

Heureux !

Heureux !

Repost0
24 janvier 2021 7 24 /01 /janvier /2021 15:37
Suite à un bartas de Manu et Cédric le week-end précédent, 2 départs avaient été trouvés dans le secteur de la Bergerie de Siou Blanc. Un beau puits s'ouvrant au ras du sol et une entrée terreuse.
Nous voici donc tous les deux en ce vendredi matin sur le plateau sous les nuages et dans le brouillard pour aller explorer ces deux avens qui semblent être inviolés.
Direction le Palan, on se gare, on se prépare et nous voici partis en forêt vers le premier puits découvert.

 

SORTIE DECOUVERTE A SIOU BLANC, vendredi 22 janvier 2021
Après avoir fait tomber un bloc qui obstruait à moitié l'entrée, Manu descend dans ce joli puits bien érodé et de belles dimensions.
Quelques coulées sur les parois, aucune trace de passage avant nous : rien à l'entrée, tout est propre à l'intérieur. Une fois arrivé au fond, je rejoins Manu. Le sol est propre : personne avant nous n'est descendu dans ce beau P12. Le gros bloc a bouché en tombant la suite lessivée par l'eau. En fait, le fond du puits est colmaté de terre et de petits blocs. Un regard s'ouvre sur une des bases du puits avec un visuel sur 2 mètres supplémentaires.
Nous avons décaissé cette suite mais il ne semble pas y avoir de suite évidente...
Nous remontons ce beau puits circulaire bien content de cette première.
SORTIE DECOUVERTE A SIOU BLANC, vendredi 22 janvier 2021
SORTIE DECOUVERTE A SIOU BLANC, vendredi 22 janvier 2021
SORTIE DECOUVERTE A SIOU BLANC, vendredi 22 janvier 2021
SORTIE DECOUVERTE A SIOU BLANC, vendredi 22 janvier 2021
SORTIE DECOUVERTE A SIOU BLANC, vendredi 22 janvier 2021
SORTIE DECOUVERTE A SIOU BLANC, vendredi 22 janvier 2021
A la sortie, c'est la pluie qui nous accueille... On y va, on y va pas? Bon aller, la deuxième entrée n'est pas très loin! On essuie généreusement les arbres dans le sous bois... et nous voici devant la 2e entrée trouvée la semaine dernière. Au ras du sol, une ouverture assez étroite. On se dépêche d'équiper et je me laisse glisser dans ce boyau terreux en pente au début. Arrivé au fond à -5 m, aucune suite. Nous sommes au fond d'une faille bien érodée. Des traces de passages sont visibles au fond : quelques cailloux entassés au fond de la faille montrent que quelqu'un est passé ici avant nous. Bref, aucune suite possible pour ce coup-ci...
On remonte et on profite de la pluie qui tombe maintenant bien drue pour se rincer les combis! :-)
SORTIE DECOUVERTE A SIOU BLANC, vendredi 22 janvier 2021

En tout cas, c'est sympa d'avoir pu descendre ces deux trouvailles!

Cédric

Repost0
10 décembre 2020 4 10 /12 /décembre /2020 15:33

Des bonnes surprises, nous en avons eues au Néva, découvert en octobre 2018 par Manu.

Tout d'abord en novembre 2018 où un passage très étroit a pu être franchi à force de gros coups de masse.

Un P15 sec de belle dimension s'est alors livré à nous!

ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!

Le 1er décembre 2018, une suite "logique" mais quasi bouchée est trouvée au fond de la diaclase du P15; Robert s'acharne dessus durant 1/2 heure avec perfo, massette et burin. Il en suivra un magnifique P7 bien humide.

ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!

Mais depuis des mois, nous sommes trois à venir travailler sur le côté gauche infranchissable de la diaclase: "1 à 2 gros coups de masse et puis s'en vont"!!... En effet, nous sommes mis en appétit par l'écho des cailloux que nous lançons... Une douzaine de coups de masse et des mois plus tard...(merci Covid) nous arrivons en tête d'un ressaut étroit, laissant deviner la suite!!!

Gégé crée une lunule et plante un spit, c'est pas aisé dans la diaclase étroite!

LA SUITE!!!
LA SUITE!!!
LA SUITE!!!
LA SUITE!!!
LA SUITE!!!
LA SUITE!!!
LA SUITE!!!
LA SUITE!!!
LA SUITE!!!

LA SUITE!!!

Cette suite, au début bien étroite, s'ouvre 5 mètres plus bas sur une salle confortable équipée d'une belle lucarne....

Nous serons plusieurs à l'agrandir à coups de perçages, massette, pointerolle et un gros coup de masse pour commencer!

La suite est là sous nos yeux, très appétissante; nos voix résonnent, nous piaffons d'impatience, un puits et du volume nous attendent!

VUE SUR LE P8 QUE NOUS DESCENDRONS LA PROCHAINE FOIS.
VUE SUR LE P8 QUE NOUS DESCENDRONS LA PROCHAINE FOIS.
VUE SUR LE P8 QUE NOUS DESCENDRONS LA PROCHAINE FOIS.
VUE SUR LE P8 QUE NOUS DESCENDRONS LA PROCHAINE FOIS.
VUE SUR LE P8 QUE NOUS DESCENDRONS LA PROCHAINE FOIS.
VUE SUR LE P8 QUE NOUS DESCENDRONS LA PROCHAINE FOIS.
VUE SUR LE P8 QUE NOUS DESCENDRONS LA PROCHAINE FOIS.
VUE SUR LE P8 QUE NOUS DESCENDRONS LA PROCHAINE FOIS.
VUE SUR LE P8 QUE NOUS DESCENDRONS LA PROCHAINE FOIS.
VUE SUR LE P8 QUE NOUS DESCENDRONS LA PROCHAINE FOIS.

VUE SUR LE P8 QUE NOUS DESCENDRONS LA PROCHAINE FOIS.

Grâce au déconfinement (3km et 20h)... 😁, c'est en semaine, tout excité, que nous faisons cette "première" à trois!!!

Nous avons la surprise en reprenant le kit laissé pendu à la dév du P15 il y a plus d'un mois (Covid de M....) d'y trouver 2 Garri grèu, voui, 2 loirs dans leur nid!!! Ouf, après leur débandade et vérification minutieuse, nous pouvons continuer à descendre sur la corde intacte...

Arrivés dans la dernière salle, en tête de puits, Cédric crée une lunule, Manu fait des merveilles avec son perfo et Kiki termine au spit! Nous nous appliquons à faire des amarrages doubles, pas question de faire de simples amarrages style "de première", nous sommes en période de confinement partiel...

Nous mangeons au bas de ce très beau P8 volumineux, face au départ du puits suivant (P18).

Nous enquillons chacun à tour de rôle la descente de ce puits bien particulier ...

En effet, passé un balcon confortable, à quelques mètres du fond, tout en descendant, notre respiration devient un tantinet pénible!...

Le fond du puits est gazé en CO2!!

Après avoir cherché une suite en vain dans le sol terreux voire sableux du fond, nous ne nous attardons pas...

Personnellement, je remonte comme un asthmatique et, après une bonne pause sur le balcon, reprends mon ascension de ce puits aux parois couvertes de sucre glace.

Nous nous retrouvons en surface, fiers et heureux d'avoir fait cette "première",  récompense tant attendue de désobeurs acharnés!...

 

 

 

 

ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!

Il ne nous reste plus qu'à chercher une suite dans le P7 du haut après la galerie.  Gégé et Herrick avaient entamé une désobstruction du fond à l'aide d'un arrache-clous et massette, peut être qu'un perfo muni d'une mèche de 1 mètre nous indiquerait où creuser??...

A essayer!!!

ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!
ENCORE DE LA PREMIERE AU NEVA!

Espérons que 2021 soit plus propice à de nouvelles aventures!!!...

Viiiiite, que 2020 se fasse oublier!!!

Kiki

Repost0
12 novembre 2019 2 12 /11 /novembre /2019 23:21

Après la suite trouvée par Aurélia,  (voir le lien ci-dessous), nous continuons la désob de ce trou qui se mérite et nous fait languir... Serons nous récompensés pour ce travail de longue haleine???

Le trou au sol est agrandi grâce à 3 bons coups de masse, la suite est bien visible! Nous remontons le matos qui risque de nous tomber dessus pendant la descente!

LA SUITE EST OUVERTE PETIT A  PETIT
LA SUITE EST OUVERTE PETIT A  PETIT
LA SUITE EST OUVERTE PETIT A  PETIT

LA SUITE EST OUVERTE PETIT A PETIT

Je descends le premier, ça passe en frottant pas mal,  Aurélia puis Herrick suivent, mais, en pleine manip en vue de descendre, par mesure de précaution (il aura raison.***..) ce dernier préfère veiller d'en haut.

*** En effet, lors du retour, je coince, ne pouvant pas remonter ma poignée plus haut! Herrick redescendra me prêter sa poignée libératrice! Allez, hop! Après un coup de masse supplémentaire d'Herrick, c'est ok!

LES BOTTES DE HERRICK RESTERONT EN HAUT! ;)
LES BOTTES DE HERRICK RESTERONT EN HAUT! ;)
LES BOTTES DE HERRICK RESTERONT EN HAUT! ;)

LES BOTTES DE HERRICK RESTERONT EN HAUT! ;)

Nous nous retrouvons Aurélia et moi-même 4 mètres plus bas, toujours dans une faille qui s'agrandit.

La largeur maxi frise les 1 mètre au centre, la longueur de la faille doit avoisiner 2 m50.

Il y a de la place pour deux, pas plus;  durant les nombreuses venues sur site, nous bosserons à deux, en semaine, sans nous gêner .

En effet, une suite existe, exiguë , sur 4 mètres supplémentaires bien verticaux...

RARES CONCRETIONS
RARES CONCRETIONS
RARES CONCRETIONS
RARES CONCRETIONS

RARES CONCRETIONS

Cela fait une petite dizaine de fois que nous bossons à grands coups de masse Aurélia et moi en aprèm, Nous nous entendons bien et le travail avance ...

Elle veut vraiment descendre, j'ai de plus en plus de mal à la freiner car c'est encore bien trop étroit!...

Encore 2 gros coups de masse!... ;)

AVEN DES 400 COUPS, CLAP DE FIN! novembre 2019
AVEN DES 400 COUPS, CLAP DE FIN! novembre 2019
AVEN DES 400 COUPS, CLAP DE FIN! novembre 2019
AVEN DES 400 COUPS, CLAP DE FIN! novembre 2019
AVEN DES 400 COUPS, CLAP DE FIN! novembre 2019

Euréka, une solution est trouvée: Cédric et Gaspard, son fils de 12 ans "passe partout" peuvent se libérer;  Ils me suivent et Gaspard est descendu puis hissé à bout de bras avec une autre corde dans l'étroiture verticale.

Verdict du pitchoun: suite horizontale large de 25cm de 4 mètres en visuel puis ça tourne,  :(

De retour avec Aurélia, c'est le grand jour pour elle!!

Elle se laisse glisser dans le puits étroit, verticale de 4 mètres de profondeur...

Arrivée au fond, bein ça coince pour elle, tu m'étonnes!!!

Une fois remontée, non sans mal... Elle garde un optimisme à toute épreuve!

Nous décidons malgré cela d'arrêter le chantier, -11m de profondeur.

La continuité: faille horizontale étroite sans courant d'air, demanderait trop de boulot!!

D'autres chantiers nous attendent...

 

COINCEE, SUITE ETROITE EN VUE!
COINCEE, SUITE ETROITE EN VUE!
COINCEE, SUITE ETROITE EN VUE!
COINCEE, SUITE ETROITE EN VUE!
COINCEE, SUITE ETROITE EN VUE!

COINCEE, SUITE ETROITE EN VUE!

Bravo aux participants:

Kiki, Aurélia, Herrick, Cédric et Gaspard

Kiki

L'EQUIPE DES TAUPES:  KIKI, AURELIA, HERRICK, CEDRIC ET GAPARD
L'EQUIPE DES TAUPES:  KIKI, AURELIA, HERRICK, CEDRIC ET GAPARD
L'EQUIPE DES TAUPES:  KIKI, AURELIA, HERRICK, CEDRIC ET GAPARD
L'EQUIPE DES TAUPES:  KIKI, AURELIA, HERRICK, CEDRIC ET GAPARD
L'EQUIPE DES TAUPES:  KIKI, AURELIA, HERRICK, CEDRIC ET GAPARD

L'EQUIPE DES TAUPES: KIKI, AURELIA, HERRICK, CEDRIC ET GAPARD

Repost0
12 novembre 2019 2 12 /11 /novembre /2019 17:19

C'est encore une fois en faisant une petite cueillette d'asperges que
je tombe sur une petite entrée à taille humaine. Le trou situé très
près de la route du Camp à Signes a sûrement déjà été gratouillé… Je
le note et je passe mon chemin...
Quelques mois plus tard, suite à une sortie désob à Pandora pas très
loin, j'en profite pour le montrer à Kiki et Gaëlle. Cette fois, on
descend les 3 mètres de ce petit puits au fond duquel se trouve un
passage bas. On dégage quelques blocs et hop! Au final on se retrouve
dans une petite salle au plafond bas forme quasi circulaire. Quelques
grosses concrétions blanches (Mondmilch), un sol terreux plat et sur
un côté une belle conduite forcée donnant sur une autre salle encore plus
basse.

SUPERBE CONDUITE FORCEE
SUPERBE CONDUITE FORCEE
SUPERBE CONDUITE FORCEE
SUPERBE CONDUITE FORCEE
SUPERBE CONDUITE FORCEE
SUPERBE CONDUITE FORCEE
SUPERBE CONDUITE FORCEE
SUPERBE CONDUITE FORCEE
SUPERBE CONDUITE FORCEE

SUPERBE CONDUITE FORCEE

Nous décidons de grattouiller un peu ce trou... quelques départs très
étroits laissent entrevoir une possibilité de suite sur quelques
mètres supplémentaires.
Nous y reviendront plusieurs fois pour décaisser une vingtaine de
centimètres de terre, puis un conglomérat terre et cailloux sur encore
20 cm pour aboutir à un plancher de concrétionnement en strate d’une
bonne trentaine de cm.

CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION

CEDRIC EN PLEINE ACTION

Plusieurs séances de desob énergiques plus tard une suite modeste
apparait. Encore quelques efforts et nous ouvrons le passage.
Malheureusement encore une fois, la suite est extrêmement étroite et
non abandonnons ce chantier.

LA SUITE N'EST EN FAIT Q'UN PETIT CAFOUTCHOU VITE IMPENETRABLE
LA SUITE N'EST EN FAIT Q'UN PETIT CAFOUTCHOU VITE IMPENETRABLE
LA SUITE N'EST EN FAIT Q'UN PETIT CAFOUTCHOU VITE IMPENETRABLE
LA SUITE N'EST EN FAIT Q'UN PETIT CAFOUTCHOU VITE IMPENETRABLE
LA SUITE N'EST EN FAIT Q'UN PETIT CAFOUTCHOU VITE IMPENETRABLE
LA SUITE N'EST EN FAIT Q'UN PETIT CAFOUTCHOU VITE IMPENETRABLE

LA SUITE N'EST EN FAIT Q'UN PETIT CAFOUTCHOU VITE IMPENETRABLE

Ce fut tout de même un beau travail pas récompensé, mais qui permet de
baptiser ce trou modeste mais intéressant grâce à sa conduite.

Cédric

Repost0
15 septembre 2019 7 15 /09 /septembre /2019 17:11

Après l’interruption estivale, les Garris étaient de nouveau de sortie
ce samedi pour un retour à l’aven Néva exploré il y a un peu plus
d’un an. Nous nous retrouvons à cinq pour cette première sortie de la
saison, Aurélia, Jérémy, Kiki, Monseigneur et moi même.
Aurélia ne connait pas ce trou, Jeremy et Monseigneur n’avaient eux,
pas encore visité les puits de 15 et 7 m que nous avions ouvert
l’année dernière.

Objectifs de la journée : se remettre en jambe, travailler un peu au
fond et déséquiper le trou : tout est en place depuis 10 mois… On va
vérifier que les cordes n’ont pas pris un coup de vieux ou de dents (de
loirs!).

Après la marche d’approche de 20 minutes nous voici au bord de
l’entrée toujours aussi sympa mais avec une petite nouveauté : un bloc
de belle taille est tombé du haut du puits d’entrée et s’est fracassé
dans l’entrée plus bas… On repère vite fait l’endroit d’où le bloc
provient pour constater que 2 autres blocs sont instables. Il faudra
les faire dégager pour plus de sécurité.

RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019

Arrivés rapidement au niveau de la galerie principale, nous formons deux
groupes : Kiki et Aurélia iront visiter la galerie, la salle du fond
bien concrétionnée et son P7 colmaté...

RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019

 

 

 

Dans le P7 colmaté

photos Hervé M.     Kiki remonte  le P7
photos Hervé M.     Kiki remonte  le P7

photos Hervé M. Kiki remonte le P7

Les autres vont directement dans le nouveau réseau via le puits de 15m pour continuer le travail d’agrandissement…
Quelques petites difficultés au démarrage : après la main courante qui
mène au sommet du puits, la corde est coincée sous un bloc et elle est
très tendue… Une fois la difficulté écartée, je redonne du mou à la
corde et tout le monde descend sans problème.

 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE

DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE

Aurélia et Kiki nous ayant rejoint depuis un bon moment, tout le monde s'est laissé descendre dans le dernier puits.
Grâce (ou à cause) aux dernières pluies, ce puits est bien humide.

Je reste pour ma part en haut pour démarrer les préparatifs visant à
élargir l’accès à un puits parallèle. Il y a pas mal de boulot pour le
rendre accessible et enfin découvrir la suite qui semble se poursuivre sur
une bonne dizaine de mètres.

Y A DU TAF!!!

Y A DU TAF!!!

Il commence à faire faim et nous remontons rapidement, Jérémy et moi
même sortons en dernier en déséquipant.
Les cordes ont l’air en parfait état.
Il est pas loin de 15h et nous profitons de ce lieu avec vue
imprenable sur les alentours pour grignoter un bout avant de
redescendre et filer.

Photo H.M.

MONSEIGNEUR SORT LE PATE!!!
MONSEIGNEUR SORT LE PATE!!!
MONSEIGNEUR SORT LE PATE!!!
MONSEIGNEUR SORT LE PATE!!!
MONSEIGNEUR SORT LE PATE!!!
MONSEIGNEUR SORT LE PATE!!!
MONSEIGNEUR SORT LE PATE!!!

MONSEIGNEUR SORT LE PATE!!!

 

Encore une très bonne journée qui lance la saison!

Cédric

TPST : environ 4h

 

 PS: J'ai trouvé dans l'éboulis de la galerie principale deux dents . La bestiole était un ruminant c'est sûr, mais lequel??

 

RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019

Repost0
5 août 2019 1 05 /08 /août /2019 17:36

C'est lors d'un bartas en solo que je découvre ce trou appétissant caché par les branches basses d'un chêne à la base d'une barre rocheuse.

En semaine, le duo de djeunes retraités (Robert et moi même) commencent les hostilités.

Quelques "grands coups de masse" ne font que chatouiller la belle entrée calcifiée... Il faudra jouer du perfo, aiguille et massette pour enfin élargir cette ouverture naturelle.

Le fond est visible à cinq mètres, mais aucun courant d'air apparemment.

Je m'introduis enfin, sommairement attaché dans ce conduit vertical,  aux parois tout le long bien érodées, Robert d'en haut veille au grain...

Dès le milieu de la descente, le diamètre du puits devient plus confortable, avant d'arriver (malheur), au sommet d'une étroiture verticale.

Nous inversons les rôles, c'est à son tour de descendre.

Arrivé au fond, jambes coincées, il prend quelques photos vers le bas à l'aveugle, puis remonte.

Les résultats photographiques sont édifiants: cela s'arrête là!!! (-6m)

Peut être aurons nous plus de chance... Bientôt.

Kiki

LE FOND !!! :(
LE FOND !!! :(
LE FOND !!! :(
LE FOND !!! :(
LE FOND !!! :(
LE FOND !!! :(

LE FOND !!! :(

Repost0
5 août 2019 1 05 /08 /août /2019 16:35

Depuis le 15 juin, comme chaque année, le plateau de Siou Blanc est fermé à toute circulation durant l'été...

Par cette année de sècheresse et de canicule, les autres massifs sont très souvent en risques incendie très sévères, donc eux aussi interdits!!!

C'est ainsi qu'une fois par semaine, rarement deux, nous arrivons tant bien que mal à nous occuper dans une nouvelle désob trouvée en solo courant juillet.

Une ouverture à moitié bouchée, dans une faille de 8cm de large, sans courant d'air, quel intérêt me direz vous??

Hé bien, tout en lançant divers cailloux, j'ai remarqué lorsqu'ils roulaient, une énorme résonance!

Je commence seul durant quelques journées, la motivation est en baisse à chaque sortie,  puis je serai bien aidé par Aurélia, Herrick et Cédric qui semblent trouver un certain intérêt à cette longue tâche...

De nombreux "gros coups de masse" élargissent le passage,

A -2m, nous commençons à avoir quelques difficultés à prendre (par pincées lol) les cailloutis au sol. Nous agrandissons et ce maigre confort supplémentaire nous permet de nous servir facilement et remplir ainsi le seau de déblais.

Au bout de quelques séances, après avoir remonté du fond, avec un mini râteau à long manche, des débris ayant tendance à s'échapper et à descendre la pente d'origine tapissée d'une terre très dure et lisse, nous retrouvons la petite arche aperçue de tout en haut grâce au faisceau de ma lampe dès le départ.

A partir de ce point qu'il faudra franchir, tout n'est qu'incertitude: aucun signe de suite réelle!...

 

 

QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???

QUID DE LA SUITE DERRIERE???

Le trou a toujours été très "glace"ce qui a continué à nous motiver...

Nous ouvrons en hauteur à coups de massette et pointe cette voute calcifiée, franchissons le passage 3 gros coups de masse plus tard. Il n'y a de la place que pour une personne et c'est assez étroit. Durant le remplissage des seaux, dans l'inconfort le plus total, nous  nous essoufflons car nous dégageons énormément de CO2 dans cet endroit exiguë et poussiéreux.

Une ventilation sommaire mais efficace, surtout moralement (léger souffle sur le visage) sera créee à l'aide d'un soufflet à manivelle (type barbeuk) et un tuyau de 5m (nous sommes à -4m).

L'ordre provenant d'un désespéré du fond "tourne, tourne" sera clamé assez souvent!... MDR

Les allers-retours des seaux ne cessent qu'à la fin d'une séance complète (très souvent entre 9h30 et 13h).

Le fond étant maintenant relativement "propre", nous découvrons que nous sommes dans un croisement de failles.

En arrivant un matin, avant que nous descendions, je tente de mesurer d'en haut avec mon pistolet laser la température au niveau du croisement: Sans trop de précision, une différence + fraiche de 0,2° est à noter par rapport à la suite faillée impénétrable face à nous.

Je remplace Aurélia au fond et continue à sonder malgré tout sur la gauche, comme elle, où le sol semble descendre contre une paroi bien érodée. Rien à faire, je remonte dépité et fuis ce lieu inconfortable.

Aurélia redescend, je la laisse "s'amuser"... avec la longue pointe plantée au sol et la massette.

Au bout de son troisième essai, un cri suivi d'une voix tremblante pleine d'émotion et de joie parvient du fond: "Kiki, je crois que j'ai trouvé la suite"!!!... ( C'est une première pour elle...) ;)

Le pistolet laser ne s'était pas trompé en indiquant 0,2° plus froid quasiment au centre du croisement.

C'est dans une joie non dissimulée que nous continuerons à ouvrir ce passage d'un diamètre initial de 20cm.

La suite au prochain épisode!... :)

Kiki

 

DESOBSTRUCTION D'ETE, AVEN DES 400 COUPS, juillet 2019
DESOBSTRUCTION D'ETE, AVEN DES 400 COUPS, juillet 2019
DESOBSTRUCTION D'ETE, AVEN DES 400 COUPS, juillet 2019
DESOBSTRUCTION D'ETE, AVEN DES 400 COUPS, juillet 2019
DESOBSTRUCTION D'ETE, AVEN DES 400 COUPS, juillet 2019
DESOBSTRUCTION D'ETE, AVEN DES 400 COUPS, juillet 2019
DESOBSTRUCTION D'ETE, AVEN DES 400 COUPS, juillet 2019
DESOBSTRUCTION D'ETE, AVEN DES 400 COUPS, juillet 2019

Repost0
6 mai 2019 1 06 /05 /mai /2019 14:27

Le 15 février 2019, lors d’une journée de prospection au dessus de la bergerie des Sambles, le club LGG avait repéré plusieurs orifices pouvant espérer une continuité.

Isabelle avait trouvé un trou déjà désobstrué sur 1 m de profondeur et muni de l’inscription SCAT. Nous l’avons baptisé SCAT N°1 car c’était le premier d’une longue liste.

SCAT = Spéléo Club alpin Toulon ( R.Matéoli ) prospection des années 1997.

Des photos prises à bout de bras permettent de voir une suite ….

PREMIERE A L'AVEN NABATEENS, le 27 avril 2019

Le 23 février 2019, une première journée fut consacrée à enlever le gros bloc  ( 100 kg ) qui bouchait l’entrée. Avec des éclateurs de roche et une massette déglinguée constituée d’un manche qui ne demandait qu’à partir, les travaux n’ont pas duré longtemps !

PREMIERE A L'AVEN NABATEENS, le 27 avril 2019

Nous partons dépités en laissant 2 éclateurs dans le gros bloc.

Dans la semaine, Robert fabrique donc une chèvre ( trépied ) pour pouvoir lever les blocs hors du trou.

Le 23 avril 2019, Kiki et Robert font le transport et mise en place de la chèvre. Grâce à des éclateurs de qualité et la fourniture d’une massette de pro, le bloc est enfin fendu en deux. Un spit est posé dans chacun d’eux à l’aide du perfo.

Une plaquette dans le spit, un palan 4 brins et voilà le bloc qui sort de son nid, le second ne tarde pas à suivre.

PREMIERE A L'AVEN NABATEENS, le 27 avril 2019
PREMIERE A L'AVEN NABATEENS, le 27 avril 2019
PREMIERE A L'AVEN NABATEENS, le 27 avril 2019
PREMIERE A L'AVEN NABATEENS, le 27 avril 2019

Le 27 avril 2019, Mathias et Robert retournent sur les lieux avec du matos en nombre ( corde, palan, 2 perfos + 2 accus, massette toute neuve, burin et pointerolle, etc )

Les éclateurs de roche sont mis en œuvre et montrent leur redoutable efficacité. Une dizaine de blocs de 20/30 kg sont sortis, mais une lame rocheuse empêche Robert de passer ( oui, je dois penser à maigrir )

PREMIERE A L'AVEN NABATEENS, le 27 avril 2019
PREMIERE A L'AVEN NABATEENS, le 27 avril 2019
PREMIERE A L'AVEN NABATEENS, le 27 avril 2019
PREMIERE A L'AVEN NABATEENS, le 27 avril 2019

Mathias, qui a une telle patate ce jour là que l’on pourrait faire une tartiflette, se propose de descendre avec une corde d’assurance pour la remontée, au cas où .. ! Il se faxe littéralement dans le passage étroit et fait une première de 10m de verticale. Il prend quelques photos pour le "gros qui est resté en surface"(LOL) et récupère un jeu d’éclateurs de roche tombé par mégarde.

PREMIERE A L'AVEN NABATEENS, le 27 avril 2019
PREMIERE A L'AVEN NABATEENS, le 27 avril 2019

La suite se présente par une petite ouverture de 10 x 10 cm, ce qui n’est pas prometteur.( absence de courant d’air )

La prochaine sortie déterminera la suite ou la fin du chantier.

Robert

PREMIERE A L'AVEN NABATEENS, le 27 avril 2019

Repost0
15 avril 2019 1 15 /04 /avril /2019 16:01

Nous sommes déjà plusieurs à avoir visité cet aven tombé dans l'oubli, retrouvé par moi-même lors d'un bartas en solo.

AVEN DU GRILLAGE, LA DESOB CONTINUE, jeudi 11 avril 2019
AVEN DU GRILLAGE, LA DESOB CONTINUE, jeudi 11 avril 2019
AVEN DU GRILLAGE, LA DESOB CONTINUE, jeudi 11 avril 2019
AVEN DU GRILLAGE, LA DESOB CONTINUE, jeudi 11 avril 2019

Aujourd'hui, après avoir hésité entre une désob dans ce trou ou dans le Néva, c'est avec Cédric et son fils Gaspard que nous travaillons dans l'aven du grillage.

Deux grands coups de masse en haut de la salle, sous le P12, avait partiellement ouvert l'accès au puits lors d'une dernière sortie...

Ce jour, un troisième gros coup de masse pulvérise la lame rocheuse, avec finition soignée... à la massette.

L'accès au puits est donc ouvert!

AVEN DU GRILLAGE, LA DESOB CONTINUE, jeudi 11 avril 2019
AVEN DU GRILLAGE, LA DESOB CONTINUE, jeudi 11 avril 2019
AVEN DU GRILLAGE, LA DESOB CONTINUE, jeudi 11 avril 2019
AVEN DU GRILLAGE, LA DESOB CONTINUE, jeudi 11 avril 2019

Après un dernier perçage de part en part dans la roche, assurant l'amarrage en tête de puits, je franchis le restant d'un muret naturel et me laisse glisser dans le P6.

Arrivé au fond, sur un côté se situe une diaclase étroite de 20cm avec vision à 7m. Le sol semble parcouru par un ancien ruisseau quant au plafond, il est occupé par un chenal de voute...

Sous le puits, un départ pentu légèrement soufflant, obstrué par les cailloux des désobstructions précédentes.

Pendant que Cédric prépare un gros coup de masse pour l'accès au puits du fond de la salle, Gaspard me rejoint au bas du P6 supérieur. C'est en mode tractopelle "passe partout" qu'il va extraire un maximum de gravas.

 

AVANT/APRES
AVANT/APRES
AVANT/APRES
AVANT/APRES
AVANT/APRES
AVANT/APRES

AVANT/APRES

Cédric a réussi a ouvrir le passage clé donnant accès au puits du bas de la salle. Gaspard a froid (sueur et vêtement en coton ne font pas bon ménage sous terre).

Après une photo de ce puits désormais accessible, nous remontons...

PUITS NON DESCENDU...
PUITS NON DESCENDU...

PUITS NON DESCENDU...

La remontée du P12 donnant accès à la surface s'effectue sans encombre, Gaspard réchauffé par la remontée retrouve sa vivacité naturelle.

LE PITCHOUN RETROUVE SON TONUS
LE PITCHOUN RETROUVE SON TONUS
LE PITCHOUN RETROUVE SON TONUS
LE PITCHOUN RETROUVE SON TONUS

LE PITCHOUN RETROUVE SON TONUS

Ca souffle! A suivre

Kiki

Repost0

Présentation

  • : SPELEO CLUB DU BEAUSSET Lei Garri Grèu
  • SPELEO CLUB DU BEAUSSET  Lei Garri Grèu
  • : spéléologie, activités d'exploration, de découverte du monde souterrain et des merveilles de la nature.
  • Contact

contact

fessardherrick@free.fr

Lei Garri Greu - Spéléo-Club du Beausset

Adresse postale :

Chez Mr Christian LIGUORI
397 chemin des bonnes herbes
83200 TOULON


 

Rechercher