Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 00:00

Cet après-midi du 25 janvier 2009,  nous nous retrouvons:  André, Denis et moi  non loin de l'aven du Chataigner...
voui, je sais: toujours les mêmes qui bouffent !.... On remarquera que notre Président carbure à la badoit !... LOL
Après avoir longé le Chataigner, nous nous dirigeons vers l'aven Massilia que j' avais repéré plus tôt.


Nous descendons le premier puits très moussu de 8 mètres, à la base un léger courant d'air se confirme ...


                                                                  Le puits suivant est très érodé


Pour continuer, il faut passer cette étroiture verticale de 3 mètres d'après la topo !!!
En fait, nous la découvrons pour la première fois, c'est cool!!!  seulement étroit que sur 1 mètre  avec, cerise sur le gateau, les amarrages en plein milieu.... quelle bonne idée !!!...


Heureusement, une magnifique surprise nous attend après: en effet, nous descedons un puits volumineux de 36 mètres, très beau puits!!!
Arrivés au fond, Denis repère dans l'argile un trou de 8 cm environ !  Il est vrai que nous sommes déçu que cela s'arrête si tôt... Il doit y avoir une suite !!!



C'est donc avec acharnement  optimisme et ... mains nues que tous trois, en nous relayant volontiers, commençons à lever de la matière...




                                                         Au bout de 2 heures, nous baignons dans l' argile !



Nous décidons de remonter à la surface...
La suite n' a pas encore été trouvée, Denis est décidé pour revenir, nous sommes partants aussi !!!
PS: au retour l'étroiture se passe bien... en prenant son temps!       KIKI


Repost0
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 20:51

Dimanche après midi,  11 Janvier 2009
Première sortie de l'année !!!  En fait, nous commençons l'année comme nous avions terminée la précedante...

Arnaud,  Bruno, Gérard,  Luc et moi  sommes à la rivière souterraine de Port Miou  (Chantal,  victime d'une rage de dent n'a pas pu venir) . Même lieu, mais ambiance totalement différente !!... Il y a un mois, la rivière était en crue, l'eau débordait du barrage avec furie, cette fois-ci le calme règne, et l'eau aujourd'hui limpide a baissé de 3 mètres, tout est apaisé !

                                  Rien de tel que de comparer les photos...
 






 










                                                       Prises à un mois d'intervalle !!!!












 






Nous sommes revenus sur les lieux afin de poser des amarrages qui tiendront les  diverses sondes




Après avoir tous bien étudié la paroie, c'est Bruno et Luc qui se mettent à l'eau dans le bateau avec le perfo ...





Gégé et moi devons rentrer, nous remontons le puits de 40 mètres, on n'a pas froid .... il est 18h30
 




 
























Bruno nous confirme le lendemain que le job a bien été fait, Super !!!
PS: autre article même sujet au 15122008

Repost0
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 07:31

Ce samedi, c'est à trois, Chantal, Adèle et Bruno, que nous sommes allés   au Trou des Fées du Mont Caume. Arrivés à 15h passés, cette sortie s'annoncait rude : un vent glacial nous enveloppait lorsque nous enfilames nos combinaisons au bord de la voiture. L'entrée du Trou fut rapidement atteinte grâce au répérage de la sortie précédente. Nous avons équipé le grand puits plein pot de 0 à -35 m, grâce aux spits plantés en hauteur (super bien placés, mais j'ai mis un quart d'heure pour les trouver!). Une dev au milieu, puis un fractio à -35 et nous voilà au bout de la corde de 60m qui arrive tout juste au fond. Il n'aurait pas fallu 1 m de plus de puits! Bruno équipe, Adèle fait une descente rapide (trop!?) et apprend à remonter jusqu'au fractio loupé... Pendant ce temps Chantal glace sur place en tête de puits. Le froid aura raison d'elle, Chantal ne descend finalement pas. En bas du puits on peut nettement observer qu'il se développe sur une superbe faille décrochante, avec un morceau du miroir de faille apparent et un joint de strate décalé marquant le déplacement sénestre. Nous n'irons pas plus loin, et Adèle entame la remontée. Quelques sons stridants venant de la
surface arrivent jusqu'au bas du puits. Nous découvrirons arrivés en haut que Chantal a fait connaissance avec des sangliers. Sortis du trou, nous voilà dans le brouillard, sous la pluie et dans le noir de la nuit. Nous retrouverons sans encombre la voiture sous une pluie de grèle (ça fait la deuxième fois qu'on prend la grèle au mont caume...).
Déshabillage sous la grèle et la pluie à la voiture, vraiment on aime ça.

Repost0
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 00:00

Gérard et moi nous retrouvons ce samedi après midi très frais pour une sortie très cool au Ben




C'est un puits de 15mètres que j' avais aperçu en prospectant un mois auparavant




Aucun spit, amarage nat et protection de la corde avec le kit , Gégé me suis...



Au fond, nous marchons sur des tas de branchages lancés par les bucherons ,  puis une diaclase descendante très étroite nous mène au sommet d'un puits d'une vingtaine de mètres de profondeur et étroit.(courant d'air léger)
Nous remontons le beau puits d'entrée...



C'est déjà  la fin de l'après-midi, nous sommes accueillis au sommet par un beau couché de soleil











Bonne  sortie spéléo,  cela a été court, mais on s'est fait plaisir !! 








en BONUS:  voici BEN....(LOL)

en fait c'est un drôle d'ermite avec qui j' avais prospecté quelques jours plus tôt dans le secteur...




                                                 Tout le monde aura reconnu Dédé " les olives "


































Repost0
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 08:04

lundi 15 décembre 2008
Il pleut, il pleut...on se croirait chez les ch'ti ! mon voisin un peu agacé me dit avec un brin d' amertume:" Cri, ne me parle plus du déficit de la nappe phréatique !!.."
Justement, aujourd' hui, nous allons visiter la rivière souterraine de Port-Miou et aider Bruno ( qui revient déjà ce matin du barrage de Dardennes ) à faire des aménagements supplémentaires à but scientifique.

Après s'être attardé avec Bruno à observer la sortie sous-marine de cette rivière, ( couleur marron de la mer + vagues en surface, venant du rivage )
nous rejoignons les autres Spéléos: Aurélie, Arnaud, Dédé et luc. Puis, nous apprécions de nous abriter de la pluie sous le hangar vert qui se trouve à 500m de la côte et à la verticale de la riviere souterraine.
Arnaud part en repérage et descend donc ce grand puits sombre d' où  monte un bruit sourd et continu!!...
10 minutes après, il entame sa remontée; nous lui demandons d' en haut:  C'est comment en bas ???!  Sa réponse est à la fois succincte et rapidement compréhensible:
"Ô putain!!!!!! " ....  Arrivé à notre hauteur, il nous explique qu' il est inutile de descendre le matos... le niveau de l' eau est très haut et ( encore ) " Ô putain!!! ça déménage" !!!...
Nous descendons quand même à tour de rôle ce puits spacieux de 40 mètres foré par l' homme; les 10 premiers mètres sont protégés au pourtour par des tôles puis par du treillis sur presque toute la longueur restante. Arrivés au fond, le bruit qui a pris de l' ampleur nous indique la suite: une galerie de quelques dizaines de mètres qui nous fait déboucher sur la rivière embrumée de milliers de fines gouttelettes d'eau en suspension  que nous inhallons ... la brumatisation est gratis! Le barrage déborde, les berges sont noyées


cela est, parait il exceptionnel et le bouillonnement de la vasque aval créé  un " bain moussant " avec 80cm de mousse bien blanche!...


Nous passons donc notre temps à faire nos photos et films au milieu d'un vacarme impressionnant, mais faire des photos correctes dans ces conditions tient un peu de la chance. Heureusement, Luc a porté une torche "faite maison" pour la tester et c'est ce qui nous sauve car avec un flash, toutes les gouttelettes figurent sur la photo...
Bruno prend un échantillon d'eau pour diverses analyses...
puis, après en avoir pris plein les yeux, plein les oreilles, nous décidons de remonter.
Nous remontons, certains sur la corde, au jumar, d'autres par les échelles ( taille fine recommandée!)
Cette bonne journée se termine pour Dédé, Luc et moi à la Foux de Ste Anne d'Evenos qui coule très fort et très chargée!
Il fait nuit, la passion ça se commande pas!......kiki

 

PS: suite sur article du 11012009

Repost0
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 21:56

Ce dimanche  14 décembre à 15h00  malgrès les pluies importantes et incessantes nous décidons (Laura & Herrick) d'aller faire un petit tour au barrage du Revest 

vu l'écoulement de l'éxutoire nous avons bon espoir d'assister au débordement du Ragas.......
c'est donc sous une pluie dense que nous nous dirigeons vers notre objectif.
De l'autre coté du lac on peut nettement voir la délimitation des eaux chargées d'alluvions qui se mélangent à l'eau de la retenue. 
Arrivés à l'entrée de la gorge, grande est notre déception, nous constatons l'absence d'écoulement d'eau. Ce ne sera pas aujourd'hui que nous verrons le Ragas déborder. Nous décidons donc de faire demi tour car bien que bien équipés il n'en reste pas moins que les conditions ne sont pas des plus agréables.

Repost0
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 22:32

Les LGG répondent présent au CDS 83 pour la réalisation et la participation au  téléthon organisé par la municipalité et l'association de défense de l'environnement de Sainte Anne. La Foux étant impraticable, le CDS83 ne voulant pas lacher l'affaire c'est en extérieur que se fera la fête.  
2ème essai de Denis (après le bain)

Dès le matin 7h30 en compagnie de Denis (ACV) et de Michel (BAT CLUB) l'opération tyrolienne commence suivi par la réalisation des autres ateliers. Petit à petit pont de singe,

Des visuels bien en vue
montée à l'échelle et montée au jumar sont mis en place  avec l'arrivée des renforts, Jean claude et Patricia (ACV),  Franck et  Laure (GAS), Chantal (SCT), Jerôme (ACV) Gégé, Christian et Denis (LGG) Dédé les olives (ACV). 11h00 le montage est terminé place aux enfants,




















Franck qui a fait plus qu'assurer
 et c'est le début d'un tourbillon qui aurait pu être infernal s'il n'était pas restreint par le fait qu'il faut payer pour pouvoir faire "le tour de manège".


Denis à l'envoi
Au total c'est environ 70 enfants qui sont venu s'amuser avec nous durant cette journée et contribuer à la collecte des fonds pour ce télthon 2008.

Michel à la réception de la tyrolienne

c'est le départ  Gégé veille au grain

le plus jeune de tous, en toute confiance arnaché à son papa qu'a même pas peur

Repost0
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 18:41

C'est à 20h30 en présence d'une quarantaine de personnes que débutait la soirée présentée par Denis Laty Président du Spéléo Club du Beausset Lei Garri Greu (LGG)




























avec pour commencer les sources de Provence pour évoquer et introduire le cas de la Foux de Sainte Anne d’Evenos par Bruno ARFIB, enseignant-Chercheur de l’Université de Provence.



























C'est au travers d'une présentation illustrée par un diaporama fort bien construit que nous avons tous pu suivre avec attention  et comprendre le maître de conférence. Au terme de cette présentation ce fut au tour de Philippe MAUREL d'intervenir et

d'apporter quelques indications quant à la réalisation du film tournée à la Foux de Sainte Anne d'Evenos. Puis ce fut la projection du film " il était une fois la Foux". A la suite du générique c'est un public ravi et entousiasmé qui a applaudi sans retenue. La soirée s'est achevée par une série de questions auxquelles les intervenants ont répondu en fonction des connaissances actuelles.
 

Repost0
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 07:28

Le Spéléo Club du Beausset (LGG) organise une projection du film "Il était une fois la Foux". En première partie, Bruno ARFIB, enseignant-Chercheur de l’Université de Provence, présentera les sources de Provence pour évoquer et introduire le cas de la Foux de Sainte Anne d’Evenos.

www.foux.org










Repost0
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 06:26

 

Ce dimanche 30 novembre nous étions en grand nombre pour une journée programmée aux Ajoncs qui finalement fut une journée scientifique aux multiples contributions de tous les membres présents : Denis, Chantal, Christian, Adèle, Dédé les Olives, Bruno.
Rendez-vous le matin à 10h(30!) à Ste Anne d'Evenos. La Foux coule. Les discussions vont bon train pour comprendre pourquoi elle coule claire, après une pluie relativement limitée la veille. Christian descend seul écouter l'eau couler au trou des Gamelles mais il n'entend rien.

Un petit passage à la maison du garde du Domaine d'Orves pour prendre connaissance des dernières limitations d'accès, et comme nous ne sommes pas des cowboys, nous préférons laisser les indiens chasser en paix. Nous voilà pour un bon pique-nique sous la grèle au sommet du Mont Caume. Là la vue est splendide.

Un magnifique paysage sur le bassin du Beausset s'offre à nous. Nous y voyons les limites de cette unité géologique remarquable. Le domaine d'Orves offre une diversité de formes karstiques caractéristiques : dolines, ouvalas, poljé. Le bassin
d'alimentation de la Foux d'Evenos saute aux yeux. Heureusement nous avons toujours à portée de main une bonne vieille couverture pour resister au froid.

Voilà une joyeuse équipe de BAR (bons à rien) en plein action. Nous repérons l'entrée du trou des Fées,


passons jeter une pierre dans un petit puits bien caché que Denis retrouve sans problème,


escaladons sous le pont de pierre suspendu jusqu'à la crète, et déambulons dans le lapiaz et les chemins de rondes des anciens forts. L'après-midi se termine au dessus du bassin du Las. L'écologie et l'environnement animent les discussions sur la préservations des espèces : faut-il ou non nourrir les oiseaux tombés du nid. Réponse de Chantal : "de toute façon ils sont tellement escagassés que tu peux leur donner
des mouches (sans ailes d'après Denis) ou des graines, ça change rien". Chemin faisant nous repérons quelques paléokarsts, quelques lentilles de calcarénites, alors "sont-elles plus perméables que les calcaires à rudistes sus-jacents?" la question reste ouverte (comme les fractures qui les traversent). Retour vers 17h, avec une distribution de purée d'aubergine en caisse de 24. La prochaine fois, on essayera d'aller sous terre ;)




 

Repost0

Présentation

  • : SPELEO CLUB DU BEAUSSET Lei Garri Grèu
  • SPELEO CLUB DU BEAUSSET  Lei Garri Grèu
  • : spéléologie, activités d'exploration, de découverte du monde souterrain et des merveilles de la nature.
  • Contact

contact

fessardherrick@free.fr

Lei Garri Greu - Spéléo-Club du Beausset

Adresse postale :

Chez Mr Christian LIGUORI
397 chemin des bonnes herbes
83200 TOULON


 

Rechercher