Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 19:46

Nous voilà de nouveau en Ardèche pour quelques jours en vacances, Adèle, Bruno, Ronan et Alicia, et le 19 avril les présidents Denis et Herrick nous ont rejoins pour une longue journée. C'est tous les six que nous sommes allés revoir les formes superbes de la grotte de St Marcel d'Ardèche que nous avait présenté Ludo deux mois plus tôt. Nous sommes remontés jusqu'au point d'observation de la précédente sortie, puis nous avons "attaqué" le réseau 4. Là changement d'ambiance, ça monte, ça descend, c'est boueux mais c'est toujours grand (ouf!). On retiendra le superbe pilier (le cyprès), les déambulations entre les blocs pour cette première visite dans le réseau, et de premières sensations sympathiques pour nos nouveaux Ronan et Alicia. Le temps nous a manqué pour retrouver les grandes galeries du fond du réseau 4 mais nous en avons suffisamment profité durant ces 11 heures d'explo. Le 21 avril nous sommes de nouveau sous terre pour visiter la grotte de l'Ours. Cette grotte s'ouvre au-dessus de la route entre les tunnels vers les gorges de l'Ardèche à partir de Vallon Pont d'Arc. Nous explorons avant quelques petites cavités en bord de route, puis finalement trouvons les barreaux sciés qui permettaient d'accéder à la grotte. Un jeté habile de Bruno et la corde se retrouve en place pour se hisser jusqu'aux barreaux restants. L'entrée est immense, comparable aux grandes galeries de St Marcel d'Ardèche. A l'intérieur, nous progressons dans un réseau de galeries assez grandes (plusieurs mètres à décamètres). La comparaison avec le réseau de St Marcel ne s'arrête pas aux volumes, nous trouvons aussi de beaux remplissages sédimentaires, témoignages de la circulation de l'Ardèche charriant des éléments arrachés au socle cristallin de l'amont de son bassin versant.

Repost0
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 19:17

Ce 4 avril seuls Chantal, Adèle et Bruno étaient libres, mais plus disposés à profiter du soleil du printemps qu'à s'engouffrer dans la fraicheur souterraine. Qu'à cela ne tienne, nous sommes allés regarder le bel aven d'effondrement du Maramoye, prendre quelques photos,
avant de
partir à la recherche du Sphinx. Et oui, Christian nous avait dit, c'est simple : au poste à feu il faut descendre dans le vallon puis remonter jusqu'à trouver la grotte. Oui, c'est simple à dire, mais une fois sur place, tout ce qu'on a trouvé ce sont des broussailles, des caillasses, des chênes kermesse, de la salsepareille, des scorpions, du thym, du romarin… mais pas de grotte.

Christian a beau eu nous expliquer "en live" au téléphone, mais on n'a pas trouvé quand

même.

Repost0
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 00:00

Le CDS ayant été contacté par la Mairie de Seillons (Var), afin de visiter un puits de "20m" découvert lors de la création d' un parking, nous voici: Paul Courbon, Jean- Pierre Lucot, (spécialistes de la Topo),  Herrick Fessard, Président du CDS et moi même ( membres club LGG) sur place ce dimanche 22 mars 2009.
Après l' amarrage de l' échelle et de la corde au 4x4,  Jean-Pierre  descend devant une foule de curieux dont l'adjoint au Maire : Maurice, très impressionné...



Le puits qui fait réellement 9 mètres....(!)  est malheureusement bouché...



Qu'importe, Maurice nous invite à visiter une Mine à Eau, dont la galerie peut coîncider avec ce puits...



Les anciens étaient ingénieux!!!  Ils creusaient des galeries afin de récupérer les gouttes d'eau qui suintaient sur les  murs et au plafond !


Après s' être faufilés à travers l'ouverture étroite, nous pénétrons dans la Mine.
Un bassin, réceptacle terminal du précieux liquide nous accueille avec fraicheur...


Puis, la galerie, longue de 140 mètres d' après la Topo, grimpe sensiblement, toujours tout droit...
Tous les 3 mètres,des petites niches  devaient servir pendant les travaux à installer leurs lampes à huile .
La hauteur de la galerie fait peut être 2 mètres, quant à la largeur,on se croise à peine à deux!!


Après être passé sous  une cheminée remontante,rappelant la taille du puits précédant, nous arrivons à une trémie de blocs calcifiés,  fin de l' exploration... Il s' agit en fait , d'après les vieux du village, d' un puits qui a été bouché de la surface,  à l'intérieur d'une maison,  vers le début du siècle dernier !!


Popaul et Jean-Pierre commencent  les visées Topo  sur le chemin du retour;  on voit qu'ils ont l'habitude de travailler ensemble et sont rapides précis et syncros...

 

Num-riser0002 Num-riser0003-copie-1

Le sol de la galerie est légèrement en dévers, ce qui mène les gouttes d'eau dans une petite gargouille latérale


Avant de sortir, Herrick et moi, repérons quelques pollutions dans le bassin...Nous sortirons devant Maurice  et quelques badaux  médusés:  baskets( la paire), bouteilles en tout genre , canettes diverses sans oublier l' avant d' un scooter récent !!!...


seillons-21-03-09047.jpg

 

 

Il est plus d' une heure de l'après-midi,  Maurice nous annonce qu' il connait un trou dans la forêt....
Il faut y aller!!!!  of course...
Tout le monde ,un peu fébrile, s'engage dans les véhicules; Maurice, très sympa semble amusé et curieux lui aussi de nous entendre...
Après avoir arpenté le fond d'un  vallon superbe durant 1/2 heure, nous arrivons sur les lieux!


     Ayant estimé le fond à une vingtaine de mètres et
     malgré l' écho de la pierre, indiquant un certain volume,
     IMPOSSIBLE de contenir Paul, qui dans un seul élan,
     s'engage dans le trou...
     Tout va pour le mieux (.....)










Nous sommes tous ravis par la trouvaille!!  L' aven a l' air vraiment bien placé et tous, Maurice compris, commençons à " construire des chateaux en Espagne"....


Dans ce  cadre sauvage,  l'Adjoint a fait connaissance avec le milieu Spéléo, et nous avons, sous l'égide du Comité Départemental de Spéléologie, pu créer des liens quasi amicaux... Merci Maurice !!!!  au fait,  lui est passionné de chasse!...
Il est 15 heures, nous n'avons toujours pas mangé !!! Il est vrai qu' un spéléo se nourrit d' Amour et d' Eau fraîche....
Une demi heure plus tard, nous voilà atablés à St Maximin devant un bon demi !!!...Quelle bonne journée!!

 

Kiki

Repost0
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 23:11

 

Le 21 mars  2009 nous étions de nouveau réunis pour une conférencec sur l'eau souterraine de nos collines, en introduction à la projection du film "Il était une foix la Foux de Sainte-Anne d'Evenos". Cette fois-ci nous étions invités à la Maison des 4 frères, domaine du Conseil Général 83 pour le festival Roches, Reliefs et Spéléo. La conférence, présentée par Bruno Arfib (Université de Provence et LGG), portait le titre : Projet KarstEAU – ressources en eau souterraine de l’unité du Beausset

Repost0
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 20:02

Ce week-end là nous étions en Ardèche...


 

Christian, Adèle et Bruno, en compagnie de Ludo, Jean-Yves et Fred, pour découvrir le terrain de thèse de Ludo

 


et discuter des heures durant de creusement et comblement du karst.


 

Ludo s'était occupé de tout :



hébergement (merci au Club de St Marcel pour le local), accès aux cavités.


Le samedi nous avons exploré l'aven  Noel...

 

Outre sa beauté naturelle,

ses puits fantastiques, ses galeries formidables,

 


cette cavité est également exceptionnelle car elle exprime, d'après Ludo (et nous n'avons pas trouvé de quoi le contredire), l'exemple type du puits-cheminée creusé per ascensum. Cher lecteur (lectrice) ne soit pas choqué(e) par les termes barbares écrit dans cet article. Per ascensum n'est pas une faute d'orthographe comme mon correcteur automatique vient de me dire, me proposant "ascenseur", mais per ascensum

est tout simplement le contraire de "per descensum". Et oui vous l'avez tous compris, ou lu dans Karstologia, on parle ici du creusement des puits du haut vers le bas (descensum) ou du bas vers le haut (ascensum).


L'Aven Noel c'est aussi des tonnes de sédiments déposés par l'Ardèche lorsqu'elle s'écoulait de manière souterraine à travers le karst.



 

 

 


Le dimanche, nous sommes allés nous "promener" dans le réseau 1 de St Marcel d'Ardèche.



Entrant par l'entrée naturelle, nous sommes remontés jusqu'au croisement avec le réseau 4.

 


Une balade dans ces grandes galeries sculptées par les coups de gouges,

 


aux concrétions plus récentes monumentales, nous a aussi permis de discuter plus longuement de l'origine de ces galeries gigantesques, qui d'après Ludo et al. (que nous ne contredirons pas), sont l'expression des "recoupements de méandres" de l'Ardèche par la voie souterraine.



Nous en avons pris plein les yeux et plein les oreilles,



ce fut aussi l'occasion de faire de belles photos pour JY, Ludo et Christian.


Repost0
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 00:00
Nous nous retrouvons cet après-midi Adèle, Bruno et Christian sur le parking de la Solo.
Après avoir garré le 4x4 le plus proche de la colline où se trouve l'aven, nous commençons à grimper dans le bois en direction du sommet du mamelon ... C'est vrai qu' on a souvent l'impression d'être PERDUS mais en fait, il suffit de monter, monter.... pour trouver le sommet ainsi que l'aven !!
J'équipe le puits, et passe la lucarne qui me parait plus haute à atteindre qu'il y a 8 ans! (sans commentaire)  Nous commençons à descendre dans le P50



puis nous décidons , après avoir pris un passage à droite, en plein puits, de visiter la première salle.



Arrivés au fond, Bruno et Adèle tiennent à visiter la petite salle acollée où se trouve le dernier puits qui ne m'emballe pas... mais pour traverser, il faut passer par la lucarne et non par la chatière du bas !





Après un grignotage...



Nous remontons






puis, une fois arrivés à la bifurcation précédente, nous redescendons vers la 3eme salle. Cette dernière est plus concrétionnée





mais nous décidons de remonter...





A 18h, nous revoilà au 4x4 sous une légère bruine, encore une bonne explo !!!
Vivement la prochaine...
KIKI




















Repost0
25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 00:00

Cet après-midi du 25 janvier 2009,  nous nous retrouvons:  André, Denis et moi  non loin de l'aven du Chataigner...
voui, je sais: toujours les mêmes qui bouffent !.... On remarquera que notre Président carbure à la badoit !... LOL
Après avoir longé le Chataigner, nous nous dirigeons vers l'aven Massilia que j' avais repéré plus tôt.


Nous descendons le premier puits très moussu de 8 mètres, à la base un léger courant d'air se confirme ...


                                                                  Le puits suivant est très érodé


Pour continuer, il faut passer cette étroiture verticale de 3 mètres d'après la topo !!!
En fait, nous la découvrons pour la première fois, c'est cool!!!  seulement étroit que sur 1 mètre  avec, cerise sur le gateau, les amarrages en plein milieu.... quelle bonne idée !!!...


Heureusement, une magnifique surprise nous attend après: en effet, nous descedons un puits volumineux de 36 mètres, très beau puits!!!
Arrivés au fond, Denis repère dans l'argile un trou de 8 cm environ !  Il est vrai que nous sommes déçu que cela s'arrête si tôt... Il doit y avoir une suite !!!



C'est donc avec acharnement  optimisme et ... mains nues que tous trois, en nous relayant volontiers, commençons à lever de la matière...




                                                         Au bout de 2 heures, nous baignons dans l' argile !



Nous décidons de remonter à la surface...
La suite n' a pas encore été trouvée, Denis est décidé pour revenir, nous sommes partants aussi !!!
PS: au retour l'étroiture se passe bien... en prenant son temps!       KIKI


Repost0
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 20:51

Dimanche après midi,  11 Janvier 2009
Première sortie de l'année !!!  En fait, nous commençons l'année comme nous avions terminée la précedante...

Arnaud,  Bruno, Gérard,  Luc et moi  sommes à la rivière souterraine de Port Miou  (Chantal,  victime d'une rage de dent n'a pas pu venir) . Même lieu, mais ambiance totalement différente !!... Il y a un mois, la rivière était en crue, l'eau débordait du barrage avec furie, cette fois-ci le calme règne, et l'eau aujourd'hui limpide a baissé de 3 mètres, tout est apaisé !

                                  Rien de tel que de comparer les photos...
 






 










                                                       Prises à un mois d'intervalle !!!!












 






Nous sommes revenus sur les lieux afin de poser des amarrages qui tiendront les  diverses sondes




Après avoir tous bien étudié la paroie, c'est Bruno et Luc qui se mettent à l'eau dans le bateau avec le perfo ...





Gégé et moi devons rentrer, nous remontons le puits de 40 mètres, on n'a pas froid .... il est 18h30
 




 
























Bruno nous confirme le lendemain que le job a bien été fait, Super !!!
PS: autre article même sujet au 15122008

Repost0
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 07:31

Ce samedi, c'est à trois, Chantal, Adèle et Bruno, que nous sommes allés   au Trou des Fées du Mont Caume. Arrivés à 15h passés, cette sortie s'annoncait rude : un vent glacial nous enveloppait lorsque nous enfilames nos combinaisons au bord de la voiture. L'entrée du Trou fut rapidement atteinte grâce au répérage de la sortie précédente. Nous avons équipé le grand puits plein pot de 0 à -35 m, grâce aux spits plantés en hauteur (super bien placés, mais j'ai mis un quart d'heure pour les trouver!). Une dev au milieu, puis un fractio à -35 et nous voilà au bout de la corde de 60m qui arrive tout juste au fond. Il n'aurait pas fallu 1 m de plus de puits! Bruno équipe, Adèle fait une descente rapide (trop!?) et apprend à remonter jusqu'au fractio loupé... Pendant ce temps Chantal glace sur place en tête de puits. Le froid aura raison d'elle, Chantal ne descend finalement pas. En bas du puits on peut nettement observer qu'il se développe sur une superbe faille décrochante, avec un morceau du miroir de faille apparent et un joint de strate décalé marquant le déplacement sénestre. Nous n'irons pas plus loin, et Adèle entame la remontée. Quelques sons stridants venant de la
surface arrivent jusqu'au bas du puits. Nous découvrirons arrivés en haut que Chantal a fait connaissance avec des sangliers. Sortis du trou, nous voilà dans le brouillard, sous la pluie et dans le noir de la nuit. Nous retrouverons sans encombre la voiture sous une pluie de grèle (ça fait la deuxième fois qu'on prend la grèle au mont caume...).
Déshabillage sous la grèle et la pluie à la voiture, vraiment on aime ça.

Repost0
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 00:00

Gérard et moi nous retrouvons ce samedi après midi très frais pour une sortie très cool au Ben




C'est un puits de 15mètres que j' avais aperçu en prospectant un mois auparavant




Aucun spit, amarage nat et protection de la corde avec le kit , Gégé me suis...



Au fond, nous marchons sur des tas de branchages lancés par les bucherons ,  puis une diaclase descendante très étroite nous mène au sommet d'un puits d'une vingtaine de mètres de profondeur et étroit.(courant d'air léger)
Nous remontons le beau puits d'entrée...



C'est déjà  la fin de l'après-midi, nous sommes accueillis au sommet par un beau couché de soleil











Bonne  sortie spéléo,  cela a été court, mais on s'est fait plaisir !! 








en BONUS:  voici BEN....(LOL)

en fait c'est un drôle d'ermite avec qui j' avais prospecté quelques jours plus tôt dans le secteur...




                                                 Tout le monde aura reconnu Dédé " les olives "


































Repost0

Présentation

  • : SPELEO CLUB DU BEAUSSET Lei Garri Grèu
  • SPELEO CLUB DU BEAUSSET  Lei Garri Grèu
  • : spéléologie, activités d'exploration, de découverte du monde souterrain et des merveilles de la nature.
  • Contact

contact

fessardherrick@free.fr

Lei Garri Greu - Spéléo-Club du Beausset

Adresse postale :

Chez Mr Christian LIGUORI
397 chemin des bonnes herbes
83200 TOULON


 

Rechercher