Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 14:00

Quoi de neuf sur Siou Blanc en décembre chez les Garri désobeurs?

Tout d'abord, un ancien trou étroit qu'Hervé a baptisé:"Diablotin"

Malgré un gros coup de masse donné par Biel et Hervé à l'entrée, il leur a été impossible de descendre dans ce trou; de ce fait, le Bugiste se présente quelques jours plus tard avec son mimi mini joker: Angie. Cette dernière ne rechigne jamais à forcer une étroiture et cette fois ci, c'est encore le cas: Hervé lui met le descendeur en mode poulie et gère avec concentration et une certaine appréhension sa descente à la force des bras... Cette dernière se laisse donc absorber par un P5 bien érodé par l'eau. La visite de la suite, une faille tournante, est prévue pour plus tard: il vaut mieux assurer aujourd'hui... Angie ne pouvant trop bouger est remontée par Hervé, il faudra à l'avenir être deux au bas du P5 par sécurité, ce qui impose quelques gros coups de masse supplémentaires...

Angie au sommet et au fond du P5  et croquis
Angie au sommet et au fond du P5  et croquis
Angie au sommet et au fond du P5  et croquis

Angie au sommet et au fond du P5 et croquis

Un autre jour de décembre, toujours en semaine, nous sommes retournés par deux fois à l'aven Azerty .

Cet aven découvert en 2013 par Biel dans une grosse doline visible sur carte IGN a été descendu en 2014 par Kiki: Un beau P11 faillé, caché par un ressaut de 2 mètres sous blocs nous amène au fond, avec un escalier de géant (grosses marches),  devant un méandre de 15 cm de large.

 

Manips dans le P11
Manips dans le P11
Manips dans le P11
Manips dans le P11
Manips dans le P11
Manips dans le P11
Manips dans le P11

Manips dans le P11

Fin décembre 2015, Angie, Hervé puis Biel et Kiki de retour sur les lieux donnent les coups de masse nécessaires à un passage dit "confort" ... Un ressaut puis un P5 nous livre une suite étroite bien érodée, nous sommes à -20m.

Méandre, ressaut, P5
Méandre, ressaut, P5
Méandre, ressaut, P5
Méandre, ressaut, P5
Méandre, ressaut, P5
Méandre, ressaut, P5
Méandre, ressaut, P5
Méandre, ressaut, P5
Méandre, ressaut, P5

Méandre, ressaut, P5

Après  trois désobstructions supplémentaires (Hervé, Biel), nous n'avons pas à ce jour entrevu de visuel encourageant malgré un courant d'air réel ressenti au sommet du P5 et perdu au fond!

 

Kiki

 

Photos: Biel Hervé

Repost 0
Published by Lei Garri Grèu ( les loirs) - dans sorties désob
commenter cet article
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 20:11
2016

.

Repost 0
Published by Lei Garri Grèu ( les loirs)
commenter cet article
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 17:05

Sur l'invitation du "Bat Club", quelques Garri se retrouvent sur Mazaugues.

En ce dimanche gris, "Monseigneur"nous a proposé de l'accompagner dans la mine de bauxite, c'est son Anniversaire et ses premiers jours de retraite.

Angie et Hervé sont ravis de découvrir un autre trou varois et de faire connaissance avec d'autres spéléos du coin dont Gérard, Patrick et Stéphanie (3 autres Garri).

 

Le Père Noël est déjà passé!...

Le Père Noël est déjà passé!...

Nous arrivons sur place en même temps que Denis une petite heure après que les autres soient descendus, comme prévu. Laissant les trois compères en pleine discussion, je me dirige vers l'entrée de l'aven. Des éclats de voix parviennent à mes oreilles, je pénètre dans le plan incliné du départ et aperçois Gérard et Benjamin, c'est une première pour ce dernier.

L'équipement a été doublé par Patrick (en formation continue lol) sous les yeux bienveillants de Monseigneur, ce qui permet d'accompagner le débutant. confortablement dans une descente bien sécurisée.

Benjamin et Gégé dans le premier puits P19
Benjamin et Gégé dans le premier puits P19
Benjamin et Gégé dans le premier puits P19

Benjamin et Gégé dans le premier puits P19

Nous formons une deuxième équipe avec Angie, Denis et Hervé qui nous rejoignent après un cheminement avec passages très étroits.

Nous arrivons ensemble au sommet du second puits. P17

Monseigneur nous attend ici, il connaît les lieux par coeur et ne continuera pas avec nous; il remontera avec le groupe 1.

L'EQUIPE 2 EN ATTENTE AU SOMMET DU P17
L'EQUIPE 2 EN ATTENTE AU SOMMET DU P17
L'EQUIPE 2 EN ATTENTE AU SOMMET DU P17
L'EQUIPE 2 EN ATTENTE AU SOMMET DU P17
L'EQUIPE 2 EN ATTENTE AU SOMMET DU P17
L'EQUIPE 2 EN ATTENTE AU SOMMET DU P17

L'EQUIPE 2 EN ATTENTE AU SOMMET DU P17

Arrivés en bas, après une petite descente en oppo, nous marchons dans une galerie inclinée sabloneuse... La rivière n'est pas loin!

Les deux groupes sont réunis, chacun fait connaissance, ambiance très spéléo!...

Le cours de la rivière est à sec, mais le siphon est bien là!

Le groupe 1 remonte aussitôt, faut pas perdre du temps, l'heure du repas n'est pas loin...lol

Patrick est séparé pour la première fois de Stéphanie, Gégé et moi-même le charrions... Rires!

ARRIVEE A LA RIVIERE, RENCONTRES, DISCUTIONS...   LE SIPHON
ARRIVEE A LA RIVIERE, RENCONTRES, DISCUTIONS...   LE SIPHON
ARRIVEE A LA RIVIERE, RENCONTRES, DISCUTIONS...   LE SIPHON
ARRIVEE A LA RIVIERE, RENCONTRES, DISCUTIONS...   LE SIPHON
ARRIVEE A LA RIVIERE, RENCONTRES, DISCUTIONS...   LE SIPHON

ARRIVEE A LA RIVIERE, RENCONTRES, DISCUTIONS... LE SIPHON

C'est à notre tour de remonter, chacun à son rythme, quant à moi, "faut pas pousser Popol", avec une jambe handicapée... Nickel, je suis à nouveau exempt de port de kit, je retrouve là l'esprit d'équipe si cher à la spéléo!!....

Denis déséquipe.

REMONTEE DU P17
REMONTEE DU P17

REMONTEE DU P17

Pour les étroitures et le laminoir, Gérard et Patrick m'encadrent (au cas où) car ma jambe droite ne pourra pas pousser des masses...

A chacun sa technique!!!

EN PLEIN EFFORT, C'EST PAS DE LA RIGOLADE...
EN PLEIN EFFORT, C'EST PAS DE LA RIGOLADE...
EN PLEIN EFFORT, C'EST PAS DE LA RIGOLADE...
EN PLEIN EFFORT, C'EST PAS DE LA RIGOLADE...
EN PLEIN EFFORT, C'EST PAS DE LA RIGOLADE...
EN PLEIN EFFORT, C'EST PAS DE LA RIGOLADE...
EN PLEIN EFFORT, C'EST PAS DE LA RIGOLADE...

EN PLEIN EFFORT, C'EST PAS DE LA RIGOLADE...

Nous retrouvons la base du premier puits, une galerie de mine où règne un courant d'air frais nous dirige vers la salle de dépilage où nous allons pouvoir assouvir notre faim.

Les parois de bauxite sont recouvertes de concrétions bariolées.

 

PAROIS ROUGES ET GALERIE NOYEE
PAROIS ROUGES ET GALERIE NOYEE
PAROIS ROUGES ET GALERIE NOYEE
PAROIS ROUGES ET GALERIE NOYEE

PAROIS ROUGES ET GALERIE NOYEE

Par endroit, le sol de la galerie est recouvert de minis gours blancs remplis pour certains de perles des cavernes.

MINIS GOURS
MINIS GOURS
MINIS GOURS
MINIS GOURS

MINIS GOURS

Tous réunis pour l'apéro!!

HERVE, ANGIE, KIKI, HERVE Pdt du Bat Club, CHRISTELLE, BENJAMIN, STEPHANIE, PATRICK, GERARD, MONSEIGNEUR ET DENIS
HERVE, ANGIE, KIKI, HERVE Pdt du Bat Club, CHRISTELLE, BENJAMIN, STEPHANIE, PATRICK, GERARD, MONSEIGNEUR ET DENIS
HERVE, ANGIE, KIKI, HERVE Pdt du Bat Club, CHRISTELLE, BENJAMIN, STEPHANIE, PATRICK, GERARD, MONSEIGNEUR ET DENIS

HERVE, ANGIE, KIKI, HERVE Pdt du Bat Club, CHRISTELLE, BENJAMIN, STEPHANIE, PATRICK, GERARD, MONSEIGNEUR ET DENIS

Après le repas, l'équipe 1 remonte à la surface tandis que nous déambulons au milieu d'énormes piliers soutenant l'immense strate au plafond, c'est la salle de dépilage. Tout ça est féérique, par moment des morceaux de bauxite sont incrustés au milieu de minis gours d'une blancheur intense.

Mais attention, se perdre est vite arrivé... Heureusement, l'équipe 1 qui nous a précédée avant le repas nous a installé des repères lumineux, merci Monseigneur!

 

CAILLOUX DE BAUXITE ET MINIS GOURS
CAILLOUX DE BAUXITE ET MINIS GOURS
CAILLOUX DE BAUXITE ET MINIS GOURS
CAILLOUX DE BAUXITE ET MINIS GOURS
CAILLOUX DE BAUXITE ET MINIS GOURS

CAILLOUX DE BAUXITE ET MINIS GOURS

Ces lieux sont le paradis des photographes, mais bientôt il faut remonter à notre tour en empruntant la galerie rouge.

SALLE DE DEPILAGE ET RETOUR PAR LA GALERIE ROUGE
SALLE DE DEPILAGE ET RETOUR PAR LA GALERIE ROUGE
SALLE DE DEPILAGE ET RETOUR PAR LA GALERIE ROUGE
SALLE DE DEPILAGE ET RETOUR PAR LA GALERIE ROUGE

SALLE DE DEPILAGE ET RETOUR PAR LA GALERIE ROUGE

Arrivés dans le premier puits, après la montée de Patrick et moi-même, grosse séance photos de Hervé:  Angie est flashée de tous côtés!

 

 PAR DESSOUS OU PAR DESSUS: ANGIE FLASHEE DANS LE P19
 PAR DESSOUS OU PAR DESSUS: ANGIE FLASHEE DANS LE P19
 PAR DESSOUS OU PAR DESSUS: ANGIE FLASHEE DANS LE P19

PAR DESSOUS OU PAR DESSUS: ANGIE FLASHEE DANS LE P19

Juste avant la sortie, dernière photo...

RETROUVAILLES POUR STEPHANIE, GERARD ET PATRICK

RETROUVAILLES POUR STEPHANIE, GERARD ET PATRICK

Les onze participants se retrouvent, 16h20, quelle bonne journée!!!

Denis pour finir en beauté nous amène visiter la baume St Michel située non loin de là...

 

PHOTOS SITE "GROTTES DU VAR ET PROVENCE"
PHOTOS SITE "GROTTES DU VAR ET PROVENCE"

PHOTOS SITE "GROTTES DU VAR ET PROVENCE"

Merci à Monseigneur et au Bat club pour l'organisation de cette journée, gageons qu'il y aura d'autres inter club  en 2016

Kiki

photos: Hervé et Kiki

CLICHE DE HERVE: OU AS T IL DENICHE CA?

CLICHE DE HERVE: OU AS T IL DENICHE CA?

Repost 0
Published by Lei Garri Grèu ( les loirs) - dans inter club
commenter cet article
15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 16:25

Nous nous retrouvons à trois ce samedi  au Broussan pour une journée sympa.

Ce matin, Patrick continue sa formation à l'équipement de cavité, celle-ci est peu profonde mais idéale de par sa beauté et ses amarages naturels.

 

PATRICK, STEPHANIE, CHRISTIAN

PATRICK, STEPHANIE, CHRISTIAN

Il caille ce matin et nous languissons de nous glisser sous ce gros bloc  afin de retrouver la chaleur de la grotte: 12 degrés.

 

A 3 METRES DE PROFONDEUR, NOUS APPRECIONS DEJA LA DIFFERENCE DE TEMPERATURE
A 3 METRES DE PROFONDEUR, NOUS APPRECIONS DEJA LA DIFFERENCE DE TEMPERATURE

A 3 METRES DE PROFONDEUR, NOUS APPRECIONS DEJA LA DIFFERENCE DE TEMPERATURE

Après le plan incliné, le P8 est équipé en se servant du relief de la paroi

Une tête de puits, une dév et on est déjà en bas!...

NOUS DEBOUCHONS DANS UNE SALLE ET SOMMES REJOINS PAR STEPHANIE
NOUS DEBOUCHONS DANS UNE SALLE ET SOMMES REJOINS PAR STEPHANIE
NOUS DEBOUCHONS DANS UNE SALLE ET SOMMES REJOINS PAR STEPHANIE
NOUS DEBOUCHONS DANS UNE SALLE ET SOMMES REJOINS PAR STEPHANIE
NOUS DEBOUCHONS DANS UNE SALLE ET SOMMES REJOINS PAR STEPHANIE

NOUS DEBOUCHONS DANS UNE SALLE ET SOMMES REJOINS PAR STEPHANIE

Aussitôt, notre couple de fouineurs se met à étudier tous les recoins, les concrétions marrons sont belles.

Nous ressentons tous lors des premiers cheminements un certain essoufflement, le CO2 en est la cause!!! Ce n'est pas la première fois que sa présence se manifeste dans ce trou... C'est une découverte supplémentaire pour Stephanie et Patrick.

Mais pour l'instant, grâce à mon expérience de "testeur de CO2" (Etude du CDS 83) dans diverses cavités,  je sais qu'il n'y a aucun risque!!

JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS  LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS
JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS  LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS
JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS  LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS
JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS  LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS
JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS  LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS
JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS  LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS
JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS  LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS
JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS  LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS

JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS

Enfin, nous décidons de descendre dans la galerie principale, le plafond est hérissé de stalagtites, le spectacle est grandiose!

Patrick qui nous a devancé semble hésiter à 10 mètres du fond, il est inquiet, stoppe et entâme un repli tactique... A mon tour de descendre car je tiens à prendre quelques clichés supplémentaires; arrivé à un certain niveau (le CO2 étant un gaz lourd) je ne peux me résoudre à continuer et quitte le lieu malsain en me dirigeant vers la hauteur...

SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...
SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...
SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...
SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...
SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...
SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...
SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...
SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...
SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...

SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...

Arrivés sous le P8, c'est flagrant, la gène disparait!

Quelques derniers clichés puis nous remontons vers la surface.

AVEN PENTAGRUEL et GROTTE ST TROU DU BROUSSAN, le 12 décembre 2015
AVEN PENTAGRUEL et GROTTE ST TROU DU BROUSSAN, le 12 décembre 2015
AVEN PENTAGRUEL et GROTTE ST TROU DU BROUSSAN, le 12 décembre 2015
AVEN PENTAGRUEL et GROTTE ST TROU DU BROUSSAN, le 12 décembre 2015
AVEN PENTAGRUEL et GROTTE ST TROU DU BROUSSAN, le 12 décembre 2015

Le trajet du retour se fait sans problème, Stéph sortie première s'éclate en nous flashant à tout va. 

 

HOULAAA, Y A QUELQUE CHOSE QUI COINCE !!! LOL
HOULAAA, Y A QUELQUE CHOSE QUI COINCE !!! LOL
HOULAAA, Y A QUELQUE CHOSE QUI COINCE !!! LOL
HOULAAA, Y A QUELQUE CHOSE QUI COINCE !!! LOL
HOULAAA, Y A QUELQUE CHOSE QUI COINCE !!! LOL

HOULAAA, Y A QUELQUE CHOSE QUI COINCE !!! LOL

Dehors, la température est plus agréable, surtout à proximité du grill où nos saucisses cuisent! Agréables à regarder, un régal pour nos palais, que du bonheur en fait!!!

STEPH EN DEESSE DU FEU? ,  "LA MIENNE EST PLUS GROSSE QUE LA VOTRE" , MOMENTS CONVIVIAUX
STEPH EN DEESSE DU FEU? ,  "LA MIENNE EST PLUS GROSSE QUE LA VOTRE" , MOMENTS CONVIVIAUX
STEPH EN DEESSE DU FEU? ,  "LA MIENNE EST PLUS GROSSE QUE LA VOTRE" , MOMENTS CONVIVIAUX
STEPH EN DEESSE DU FEU? ,  "LA MIENNE EST PLUS GROSSE QUE LA VOTRE" , MOMENTS CONVIVIAUX

STEPH EN DEESSE DU FEU? , "LA MIENNE EST PLUS GROSSE QUE LA VOTRE" , MOMENTS CONVIVIAUX

L'après-midi, nous prenons la direction de la grotte du Saint Trou du Caumes.

Il s'agit d'une vaste grotte ornée de concrétions massives mais couleur gris tristesse...

Est ce dû à un champignon, à l'oxyde de manganèse ou tout simplement à trop de visites au 19ème siècle à la torche enflammée? Le gris domine dans cette salle massive et la casse n'est pas négligeable....

UN VIEUX PORTAIL DONNE ACCES  AU ST TROU
UN VIEUX PORTAIL DONNE ACCES  AU ST TROU

UN VIEUX PORTAIL DONNE ACCES AU ST TROU

Mes deux amis vont de découvertes en découvertes, leurs pérégrinations souterraines sont entrecoupées de mes prises photos avec poses longues (un peu trop longues à leur goût) où ils servent de modèles lol.  Le resultat de ce "travail" n'est pas vraiment probant, il faut que je révise les spécificités techniques de mon APN...

QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...

QUELQUES CLICHES QUAND MEME...

La grotte a été visitée depuis le 18ème siècle.

De très nombreuses inscriptions le prouvent: graffitis très appliqués et propres des temps lointains aux traces grossières tracées à la flamme d'acétylène au milieu du 20ème siècle .

L'histoire de notre pays s'affiche sur les parois: Second Empire, République et même au tout début du 20ème, l'apparition de noms italiens.

LES NOMBREUSES INSCRIPTIONS SONT VISIBLES SUR LE LIEN SUIVANT:

LES NOMBREUSES INSCRIPTIONS SONT VISIBLES SUR LE LIEN SUIVANT:

La journée agréable se termine ainsi, rendez-vous à la prochaine sortie!

 

Kiki

A BIENTOT !

A BIENTOT !

Repost 0
Published by Lei Garri Grèu ( les loirs) - dans sorties club
commenter cet article
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 18:21

26 novembre: Pendant que Biel et Kiki élargissent un trou de leur cru, (ce sera un P15), me voilà parti à prospecter tout autour ,oupss pardon, à bartasser c est vrai que l’on s’adresse aux Sudistes, rien de bien farouche, (humour Bugiste !) , mais un petit trou rocheux, ébouleux attire mon attention au milieu d’un mini karst, un vrai trou comme chez nous où depuis longtemps les clubs se seraient acharnés dessus , mais là rien, normal, c'est le Sud !

Kiki en aparté : » Pour être précis, et rehausser l’égo du Sud, lol, sachez que là haut, dans le NNOOORDDD de la Haute- Savoie, ils ne disposent,, à 95% que de trous de cette sorte et rares, et vu le manque de choix, travaillent ceux-ci à fond ! »

ENTREE ETROITE ET VUE SUR UN P10ENTREE ETROITE ET VUE SUR UN P10

ENTREE ETROITE ET VUE SUR UN P10

Une descente entre blocs, faut se laisser glisser verticalement, puis une étroiture amène à un réduit. Là, une petite faille, bref rien d'itéressant mais à revoir quand même!

Un bruit sourd extérieur m'indique que je peux rejoindre mes camarades. Je leur parle de ce petit trou et décidons de voir de plus près en revenant.

Sans grand entousiasme, à la vue des deux têtes qui m'entourent, je descends, vais un peu plus loin sous les blocs et là, étant rassuré en cas d'éboulement, je lance des cailloux dans la faille: ça descend et ça descend!!... Mes amis se taisent et nous comptons, 1,2,3 etc...10 secondes

Wouah, le trou du siècle! On lance et relance, tout le monde se met à compter, et Kiki "la calculette" dans son ancien job, nous fait tous les pronostics possibles car par moments, les blocs ricochent, et même roulent! Biel s'inquiète... En tous cas, un concensus: ce trou fait au minimum 100m !...

Après deux "gros coups de masse " et autant de travail à l'éclateur de roche (perfo+massette+pointerole), la voie est libre, vue sur un P10.

KIKI, HERVE, BIEL, ANGIE, OLIVIER ET JEAN-MARC LE 8 DECEMBRE, JOUR J
KIKI, HERVE, BIEL, ANGIE, OLIVIER ET JEAN-MARC LE 8 DECEMBRE, JOUR JKIKI, HERVE, BIEL, ANGIE, OLIVIER ET JEAN-MARC LE 8 DECEMBRE, JOUR JKIKI, HERVE, BIEL, ANGIE, OLIVIER ET JEAN-MARC LE 8 DECEMBRE, JOUR J

KIKI, HERVE, BIEL, ANGIE, OLIVIER ET JEAN-MARC LE 8 DECEMBRE, JOUR J

Ayant trouvé ce trou, je préfère que la première se fasse avec les bartasseurs habituels LGG et en tant que Fédéré et Président du club "Spéléo Bugey Avant  Pays Savoyard", j'ai le privilège d'inviter deux membres du "SBAPS.": Olivier et Jean-Marc.

Pendant que Angie et Biel révisent les fractios, soutenus à un pin séculaire, sous les yeux bienveillants de Jean-Marc et de Kiki, le père Olive tente d'estimer le ...P1000  lol

CONCENTRATION POUR ANGIE ET BIEL AVANT LA DESCENTE...
CONCENTRATION POUR ANGIE ET BIEL AVANT LA DESCENTE...
CONCENTRATION POUR ANGIE ET BIEL AVANT LA DESCENTE...
CONCENTRATION POUR ANGIE ET BIEL AVANT LA DESCENTE...

CONCENTRATION POUR ANGIE ET BIEL AVANT LA DESCENTE...

Je commence à équiper le trou, une nappe sera installée au sol du goulet afin d'éviter la chute de cailloutis; les autres suivent! Biel est bien encadré....

CHEMINEMENT ET HERVE EN TËTE DU PREMIER PUITS   ENFIN DESCENTE DU P10 AVEC VUE SUR LA SUITE,LE P25CHEMINEMENT ET HERVE EN TËTE DU PREMIER PUITS   ENFIN DESCENTE DU P10 AVEC VUE SUR LA SUITE,LE P25
CHEMINEMENT ET HERVE EN TËTE DU PREMIER PUITS   ENFIN DESCENTE DU P10 AVEC VUE SUR LA SUITE,LE P25CHEMINEMENT ET HERVE EN TËTE DU PREMIER PUITS   ENFIN DESCENTE DU P10 AVEC VUE SUR LA SUITE,LE P25CHEMINEMENT ET HERVE EN TËTE DU PREMIER PUITS   ENFIN DESCENTE DU P10 AVEC VUE SUR LA SUITE,LE P25
CHEMINEMENT ET HERVE EN TËTE DU PREMIER PUITS   ENFIN DESCENTE DU P10 AVEC VUE SUR LA SUITE,LE P25CHEMINEMENT ET HERVE EN TËTE DU PREMIER PUITS   ENFIN DESCENTE DU P10 AVEC VUE SUR LA SUITE,LE P25
CHEMINEMENT ET HERVE EN TËTE DU PREMIER PUITS   ENFIN DESCENTE DU P10 AVEC VUE SUR LA SUITE,LE P25CHEMINEMENT ET HERVE EN TËTE DU PREMIER PUITS   ENFIN DESCENTE DU P10 AVEC VUE SUR LA SUITE,LE P25

CHEMINEMENT ET HERVE EN TËTE DU PREMIER PUITS ENFIN DESCENTE DU P10 AVEC VUE SUR LA SUITE,LE P25

Les puits s'enchainent: Angie dans le beau P25 juste sous le refuge du puits parallèle.

Mon Kiki fait faire de la première au tamponnoir, je descends le récupérer, assuré sur une lame rocheuse un peu light puis équipe ce P11.

 

 

 

HERVE MONTE INSTALLER L'ACCES AU PUITS PARALLELE, OLIVE ET ANGIE '(AU NIVEAU DU P11) NOUS REJOIGNENT.
HERVE MONTE INSTALLER L'ACCES AU PUITS PARALLELE, OLIVE ET ANGIE '(AU NIVEAU DU P11) NOUS REJOIGNENT.HERVE MONTE INSTALLER L'ACCES AU PUITS PARALLELE, OLIVE ET ANGIE '(AU NIVEAU DU P11) NOUS REJOIGNENT.
HERVE MONTE INSTALLER L'ACCES AU PUITS PARALLELE, OLIVE ET ANGIE '(AU NIVEAU DU P11) NOUS REJOIGNENT.HERVE MONTE INSTALLER L'ACCES AU PUITS PARALLELE, OLIVE ET ANGIE '(AU NIVEAU DU P11) NOUS REJOIGNENT.
HERVE MONTE INSTALLER L'ACCES AU PUITS PARALLELE, OLIVE ET ANGIE '(AU NIVEAU DU P11) NOUS REJOIGNENT.HERVE MONTE INSTALLER L'ACCES AU PUITS PARALLELE, OLIVE ET ANGIE '(AU NIVEAU DU P11) NOUS REJOIGNENT.

HERVE MONTE INSTALLER L'ACCES AU PUITS PARALLELE, OLIVE ET ANGIE '(AU NIVEAU DU P11) NOUS REJOIGNENT.

SELFY AU REFUGE (PUITS PARALLELE)  BONS MOMENTS DE RIGOLADE...

SELFY AU REFUGE (PUITS PARALLELE) BONS MOMENTS DE RIGOLADE...

Le P11 descendu, nous nous retrouvons tous au bord d'un ressau de 4m bouché!

Nan, pas possible, où se trouvent les autres 50 mètres prévus?!...Dix secondes de chute avant le dernier choc résonnant du bloc se transforment en 50m???!!

Une seule explication:: la pierre du sud prend son temps pour descendre,, elle traine,, elle est taquine, rebelle, elle s'arrête pour l'apéro, elle descend avec délicatesse, enfin, elle ne chute pas, elle plane, tout en étant éxubérante lors de son dernier impact!! Cinq mètres/seconde , une réalité sur Siou Blanc,?! Enfin ne soyons pas trop déçus, on ne fait pas un P50 en première tous les jours!

-54m, UNE PREMIERE POUR BIEL !...
-54m, UNE PREMIERE POUR BIEL !...
-54m, UNE PREMIERE POUR BIEL !...
-54m, UNE PREMIERE POUR BIEL !...
-54m, UNE PREMIERE POUR BIEL !...
-54m, UNE PREMIERE POUR BIEL !...
-54m, UNE PREMIERE POUR BIEL !...
-54m, UNE PREMIERE POUR BIEL !...
-54m, UNE PREMIERE POUR BIEL !...
-54m, UNE PREMIERE POUR BIEL !...

-54m, UNE PREMIERE POUR BIEL !...

Pourtant, un courant d'air est omniprésent au bas du P11, alors???

Nous repérons une étroiture à 2,50 mètres de haut! Olivier puis Angie s'immissent dans cette petite faille infâme sur 2 mètres, à l'horizontale; léger courant d'air mais bon...

Angie "passe partout"!...
Angie "passe partout"!...
Angie "passe partout"!...
Angie "passe partout"!...
Angie "passe partout"!...

Angie "passe partout"!...

Nous remontons à la surface par binomes

ANGIE REMONTE LE P11
ANGIE REMONTE LE P11
ANGIE REMONTE LE P11

ANGIE REMONTE LE P11

Arrivée au sommet du P25, le P10 est vite avalé, nous nous laissons glisser sur la nappe"anti cailloutis" enfin après un dernier effort dans la chicane supérieure, nous sortons à tour de rôle dans la nuit.

REMONTEE DU P25 , DU P10    ET SORTIE DE ANGIE ET OLIVIER
REMONTEE DU P25 , DU P10    ET SORTIE DE ANGIE ET OLIVIER
REMONTEE DU P25 , DU P10    ET SORTIE DE ANGIE ET OLIVIER
REMONTEE DU P25 , DU P10    ET SORTIE DE ANGIE ET OLIVIER
REMONTEE DU P25 , DU P10    ET SORTIE DE ANGIE ET OLIVIER
REMONTEE DU P25 , DU P10    ET SORTIE DE ANGIE ET OLIVIER
REMONTEE DU P25 , DU P10    ET SORTIE DE ANGIE ET OLIVIER

REMONTEE DU P25 , DU P10 ET SORTIE DE ANGIE ET OLIVIER

Le plus dur reste à faire: Nous disposons de deux GPS munis de batteries très faibles, après s'être dirigé dans le bon sens, nous avons dû tourner en rond au milieu des salssepareilles ... Un des GPS, dans un sursaut héroïque nous indique la bonne direction ... Ouf

Nous débouchons enfin sur la route à 400 mètres des voitures; le trajet se termine en silence sous une pluie fine.

Bonne explo, belle découverte, convivialité: un nouvel aven "SBAPS et LGG" est né sur le plateau.

Hervé

PREMIERE A L "ANTRE BUGISTE",   9 DECEMBRE  2015
UN GROUPE DE SPELEOS MARCHENT SOUS LA BRUINE, IL EST 21H30

UN GROUPE DE SPELEOS MARCHENT SOUS LA BRUINE, IL EST 21H30

Kiki: Je remercie toute l'équipe qui m'a épargné en me dispensant de port du kit!!!...

Repost 0
Published by Lei Garri Grèu ( les loirs) - dans inter clubs
commenter cet article
5 décembre 2015 6 05 /12 /décembre /2015 21:25

Pour cette dernière sortie de l'année que je peux organiser, le "Provençal" fera la bonne affaire. Je ne sais pas pourquoi, mais cet aven m'a toujours plu....

Rendez-vous à la Bergerie de Siou Blanc ce samedi à 8h30. C'est encore une superbe matinée ensoleillée que nous offre l'automne... Stéphanie, Patrick, Michel, Bernard et moi-même faisons le bilan des kits et définissons les équipes. Kiki et Monseigneur nous rejoindrons un peu plus tard, je commence l'équipement vers 9h30.

Dès le début, je fais face à la configuration de ce réseau qui n'est pas des plus large, cela tombe bien car Stéphanie Adore les réseaux étroits!

 

A -8m, petit puits étroit

A -8m, petit puits étroit

Première vraie difficulté, l'équipement de la tête du puits de la Martinique (P25): Etroiture en pan incliné se terminant par un pincement débouchant en sommet de puits. Ca pince, mais notre poids aide à la descente, on vide ses poumons et ...ça passe!

Plan incliné suivi de l'étroiture sébouchant au sommet du P25

Plan incliné suivi de l'étroiture sébouchant au sommet du P25

Une déviation 2 mètres  plus bas et un fractio 8 mètres avant le fond nous amène à la base du puits qui porte le joli nom de "salle de la fontaine"; en effet le sol du second puits parallèle présente une vasque d'eau bien claire.

Vasque du puits parallèle

Vasque du puits parallèle

Patrick me suit puis Stéph, mais où est Nanar? Il a la suite de l'équipement dans son kit!!

Enfin le voilà calme et serein comme d'habitude... Mais il a pris froid à attendre et son mal au dos revient. Il décide de remonter aussitôt. Me voilà dans la seconde étroiture avec ce nouveau kit, juste avant le sommet du puits suivant. "puits de la Réunion" ( P10 + P46).

Les spits sont vieux et en mauvais état. Je sens qu'il va falloir spiter dans la dernière verticale afin d'être en sécurité. Je me mets en position et me voilà à l'oeuvre. Avec le vieux tamponoir bricolé du club, j'arrive à planter le spit à moitié lorsque soudaim le tamponoir se casse au niveau du filetage... Et M.....!!! J'essaie d'enlever le spit coincé mais rien à faire... Le froid, l'humidité et la faim nous incite à remonter.

Stéph est la première à affronter l'étroiture à la remontée: le passage lui résiste, elle s'engage puis ressort, se rengage à nouveau puis resort en vain. (si Kiki était là, il dirait:"voyons James, entrez ou sortez mais cessez ce va et vient incessant") lol. Nous commençons à la chambrer tout en étant un peu inquiet sur la difficulté à franchir l'obstacle. Enfin, ses jambes disparaîssent et Miche nous confirme qu'elle est arrivée à sa hauteur.

Au tour de Patrick, celui-ci me signale que c'est loin d'être évident...

Patrik au sommet étroit du puits de la Réunion, il faut tirer, pousser pour s'extraire dur dur!!!

Patrik au sommet étroit du puits de la Réunion, il faut tirer, pousser pour s'extraire dur dur!!!

J'ai pu me rendre compte de la difficulté lorsque je me suis jeté dans l'étroiture les bras en avant, les pieds battants dans le vide, sans prise. Finalement, un appui sommaire me permet d'avancer dans le boyau et d'attraper main gauche un rognon, Ouf!!!

Michel se propose de déséquiper, je ne serai pas loin de lui au cas où... Nous entendons Patrick et Stéphanie se débattre plus haut dans l'autre étroiture.Ils se conseillent l'un l'autre et passe l'épreuve avec succès. Notre tour arrive, j'essaie de passer sur le ventre, mais ça frotte trop au niveau des "pecs"LOL Je regrette d'avoir mis ma polaire un peu épaisse, j'essaie de passer sur le dos, ce sera ok!

Gérard au sommet du puits de la Martinique:  Pourtant ça doit passer?! Bein non, pas cool!!!

Gérard au sommet du puits de la Martinique: Pourtant ça doit passer?! Bein non, pas cool!!!

Michel se débrouille comme un chef, tout sourire dans le boyau sous le P8

Michel se débrouille comme un chef, tout sourire dans le boyau sous le P8

Nous sortons de l'aven vers 14h sous les colibets des équipiers qui nous ont précédés ainsi que de Kiki et Monseigneur, (ces derniers reviennent d'une recherche de trou souffleur, mais les sangliers ont tout bouché!).

 

 

Kiki fait le clown

Kiki fait le clown

Il est temps de prendre l'apéro et de se restaurer, moment ô combien vital pour les Garri, convivialité... 

A table!!!!

A table!!!!

Gégé

Repost 0
Published by Lei Garri Grèu ( les loirs) - dans sorties club
commenter cet article
5 décembre 2015 6 05 /12 /décembre /2015 14:19

Nous voilà de nouveau sur le terrain de jeu favoris de Biel et son GPS...Le plateau de Siou Blanc.

BARTAS DE NOVEMBRE AVEC BIEL ET HERVE  nov 2015

Lundi 23 novembre:

Angie, Biel, Christian, Hervé

Ce matin, nous sommes Angie et moi avec Biel; Angie est notre "mimi mini format" qui passe assez aisémment les étroitures.

Nous commençons par un trou marqué "Dado", Biel précise qu'il n'est pas au fichier cavités, donc peut être perdu des anciens. Il ne faut pas oublier qu'à l'époque le GPS n'existait pas et que nombre de trous plus ou moins importants sont isolés au milieu du terrain inextricable qu'est Siou Blanc.

Hervé, Biel et Angélique

Hervé, Biel et Angélique

Dado est un très joli P19 plein vide que nous descendons tous les trois, tout en révisant pour l'occasion les changements d'agrées sur corde (conversion).

BARTAS DE NOVEMBRE AVEC BIEL ET HERVE  nov 2015
BARTAS DE NOVEMBRE AVEC BIEL ET HERVE  nov 2015
BARTAS DE NOVEMBRE AVEC BIEL ET HERVE  nov 2015
BARTAS DE NOVEMBRE AVEC BIEL ET HERVE  nov 2015
BARTAS DE NOVEMBRE AVEC BIEL ET HERVE  nov 2015
BARTAS DE NOVEMBRE AVEC BIEL ET HERVE  nov 2015

Un autre aven sera visité, le "Doda" lol avec arrêt sur faille étroite...

BARTAS DE NOVEMBRE AVEC BIEL ET HERVE  nov 2015
BARTAS DE NOVEMBRE AVEC BIEL ET HERVE  nov 2015
BARTAS DE NOVEMBRE AVEC BIEL ET HERVE  nov 2015

De retour à la voiture, c'est Kiki "la jambe de bois" qui nous attend; ça caille, mais les rayons du soleil nous réchauffent un peu.

Cet après-midi, l'objectif principal est l'aven "Gamine", c'est un trou désobstrué par Biel et ponctuellement par Kiki venu en aide le 8 novembre, pour la sortie d'un bloc.

Trou original et sortie de bloc
Trou original et sortie de bloc
Trou original et sortie de bloc
Trou original et sortie de bloc
Trou original et sortie de bloc
Trou original et sortie de bloc
Trou original et sortie de bloc

Trou original et sortie de bloc

C'est une faille étroite typique du plateau, aux parois en dents de scie ce qui permet bien souvent à la remontée de ne pas s'encombrer des pédales et de grimper en escalade.

Nous descendons et je laisserai Angie s'aventurer dans le second jet très étroit de 10m, le fond n'a aucune continuation.

Equipement et descente de Angie dans le premier P7, comme toujours dans la bonne humeur.
Equipement et descente de Angie dans le premier P7, comme toujours dans la bonne humeur.
Equipement et descente de Angie dans le premier P7, comme toujours dans la bonne humeur.
Equipement et descente de Angie dans le premier P7, comme toujours dans la bonne humeur.
Equipement et descente de Angie dans le premier P7, comme toujours dans la bonne humeur.
Equipement et descente de Angie dans le premier P7, comme toujours dans la bonne humeur.
Equipement et descente de Angie dans le premier P7, comme toujours dans la bonne humeur.
Equipement et descente de Angie dans le premier P7, comme toujours dans la bonne humeur.
Equipement et descente de Angie dans le premier P7, comme toujours dans la bonne humeur.

Equipement et descente de Angie dans le premier P7, comme toujours dans la bonne humeur.

Angie descend à -7m dans le P10 très étroit (vue du fond) .  Photo 3 prise de -7m vers le sommet
Angie descend à -7m dans le P10 très étroit (vue du fond) .  Photo 3 prise de -7m vers le sommet
Angie descend à -7m dans le P10 très étroit (vue du fond) .  Photo 3 prise de -7m vers le sommet
Angie descend à -7m dans le P10 très étroit (vue du fond) .  Photo 3 prise de -7m vers le sommet
Angie descend à -7m dans le P10 très étroit (vue du fond) .  Photo 3 prise de -7m vers le sommet

Angie descend à -7m dans le P10 très étroit (vue du fond) . Photo 3 prise de -7m vers le sommet

La suite de la journée se fera sans Kiki (son genou est en alerte), ce sera un simple petit puits de 6m de profondeur perdu dans le bartas que Biel appellera "Bigorno"

En fin de journée, Biel se rend compte qu'il a perdu ses clés de voiture...Le voilà parti à la recherche de l'impossible, en pleine nuit!!!! Angie et moi somnolons au chaud dans notre auto en attendant l'homme des collines: point de clé à son retour!!...

Bigorno
Bigorno

Bigorno

Mercredi 25 novembre:

Biel, Christian et Hervé

Avant que Kiki nous rejoigne en fin de matinée, nous continuons de potasser le carnet secret de Biel... J'avoue que ce carnet manque de clarté et d'organisation (sauf pour le tituilaire, et encore?) , même si on le lui pique, personne ne comprendra rien, c'est un langage codé inventé par l'auteur, même celui-ci s'y perd de temps en temps...

Heureusement je mets en route mon GPS perso de temps en temps sur le chemin du retour sans que Biel s'en aperçoive, ce dernier en mode satellite, tournant autour de son GPS et son carnet se pose toujours cette question: Comment ça marche ce truc de GPS ??!

Bref, nous nous dirigeons tous les deux vers l'aven "Goberlin" récemment découvert, profond mais étroit.

Nous y revenons en aprèm avec "Kiki la paille", un gros coup de masse supprime l'étroiture d'entrée, nous y descendons Biel et moi: P15 sans suite!...

Visite d'un autre trou, ça a l'air intéressant, mais faudra y revenir...

 

BARTAS DE NOVEMBRE AVEC BIEL ET HERVE  nov 2015
BARTAS DE NOVEMBRE AVEC BIEL ET HERVE  nov 2015
BARTAS DE NOVEMBRE AVEC BIEL ET HERVE  nov 2015
BARTAS DE NOVEMBRE AVEC BIEL ET HERVE  nov 2015

Kiki, fatigué du genou nous quitte, nous devons retrouver deux autres trous dont un de -7m qui ne sera pas croqué...et un autre intéressant, mais bouché par quelques blocs qu'il faura lever un de ces jours!...

Nous repartons sans Kiki.
Nous repartons sans Kiki.

Nous repartons sans Kiki.

Jeudi 26 novembre:

Biel et Hervé

Nous le passons en bartas et désobstructions...Le "Diablotin", modeste P5 inédit débouchant sur une petite salle avec suite étroite...

L'envie de découverte nous anime et on s'investit avec passion; qui sait, un jour prochain un bartas une désob paiera  et nous serons prioritaires pour faire l'exploration ... Pour l'instant, nous passons du temps sur le terrain avant de revenir au foyer avec des rêves encore non réalisés, mais Biel, faut continuer à bartasser (terme du midi) ou brasser (terme du Haut Bugey)...

 

Hervé (dit l'Indien)

Repost 0
Published by Lei Garri Grèu ( les loirs) - dans sorties bartas
commenter cet article
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 17:15

C'est au parking du Broussan que nous nous retrouvons; il est 9h30, Stéphanie,Patrick, Herrick, Michel et moi-même allons aujourd'hui au Domaine Estienne D'Orves visiter deux avens de taille modeste, mais assez jolis.  Après une montée en 4x4, nous nous trouvons dans la garrigue par cette matinée ensoleillée. La mémoire faisant défaut aux anciens, ce n'est qu'au bout d'une bonne demi heure que l'Athos est retrouvé par Patrick.

Zigzags dans la garrigue!!!...

Zigzags dans la garrigue!!!...

Michel se désistant, c'est à Patrick de continuer sa formation à l'équipement des cavités.

Cela fait sept ans que les Garri n'ont pas lancé leurs cordes dans ce vaste trou et par habitude, nous démarrons notre Tête de Main Courante par un chêne bien pratique à 1m50 du gouffre; aussi quand je vois Patrick partir chercher un chêne à 4m, je lui dit ok, mais d'habitude, y a plus prêt... Tout en disant cela, machinalement, je touche le tronc du chêne de "référence" et m'aperçois à mon tour que l'arbre est ...mort!  (Gaffe, l'habitude peut tuer!!!) lol.

L'entrée est donc bien équipée par Patrick sous l'oeil avisé de Herrick et moi même, un brochage et le voilà dans ce vaste puits concrétionné ( pour le futur, un spit ou un fer à béton planté empêcherait un léger frottement ponctuel...)

ATHOS ET CRIC, 2 PETITS AVENS BIEN SYMPAS! Samedi 28 Novembre 2015
ATHOS ET CRIC, 2 PETITS AVENS BIEN SYMPAS! Samedi 28 Novembre 2015
ATHOS ET CRIC, 2 PETITS AVENS BIEN SYMPAS! Samedi 28 Novembre 2015

Michel, Stéphanie et Herrick suivent, personnellement, je reste en haut afin de préserver mon genou déjà tiraillé durant la marche, je me réserve pour l'aprèm!

ATHOS ET CRIC, 2 PETITS AVENS BIEN SYMPAS! Samedi 28 Novembre 2015
ATHOS ET CRIC, 2 PETITS AVENS BIEN SYMPAS! Samedi 28 Novembre 2015
ATHOS ET CRIC, 2 PETITS AVENS BIEN SYMPAS! Samedi 28 Novembre 2015

La visite au fond est agréable, Herrick donne quelques explications géologiques, fossiles, chenal de voute etc puis au fond d'une diaclase étroite on note la présence de blocs de lave coincés de haut en bas! Dommage que Bruno ne soit pas là, il aurait pû nous en dire un peu plus sur ce phénomène... (voir lien article de 2008)      http://www.lggspeleo.fr/search/athos/

ATHOS ET CRIC, 2 PETITS AVENS BIEN SYMPAS! Samedi 28 Novembre 2015
ATHOS ET CRIC, 2 PETITS AVENS BIEN SYMPAS! Samedi 28 Novembre 2015
ATHOS ET CRIC, 2 PETITS AVENS BIEN SYMPAS! Samedi 28 Novembre 2015
ATHOS ET CRIC, 2 PETITS AVENS BIEN SYMPAS! Samedi 28 Novembre 2015

Après les séances photos habituelles, ils remontent ce beau puits; le sentiment commun est d'avoir visité une jolie cavité dont les galeries se terminent trop tôt... Mais il est l'heure de l'apéro, alors...

Séances photos.
Séances photos.
Séances photos.
Séances photos.
Séances photos.
Séances photos.
Séances photos.

Séances photos.

Le repas convinial, moment sacré aux LGG !!!

Le repas convinial, moment sacré aux LGG !!!

Le picnic est agrémenté d'un Beaujolais nouveau apporté par Herrick!

Après un bon café chaud, nous repartons vers l'aven du Cric, vite retrouvé cette fois-ci.

La mousse recouvre 2 spits bouchés, le lierre cache le fer à béton planté il y a 7 ans!...

Pas évident de trouver là encore un équipement facile. Nous choisissons un équipement sécurit, mais pas parfait; ici aussi, comme en matinée, il y a des "choses" à planter...

Les deux P15 sont équipés, je suis Patrick qui découvre dans le deuxième puits l'équipement ludique  en amarrages naturels, là aussi plusieurs possibilités, et à force d'observations, prendre la bonne solution. Vire, 2 têtes de puits successives et déviation nous amènent tous au fond.

Miche et Stéph en progression...
Miche et Stéph en progression...
Miche et Stéph en progression...
Miche et Stéph en progression...

Miche et Stéph en progression...

Avant de remonter, Michel toujours partant, s'engage dans le boyau du fond que nous avions désobé à l'époque; la boue collante et visqueuse n'est plus là, tout paraît propre, ce qui nous encourage à y retourner bosser un de ces jours prochains!

Herrick m'attend à la sortie, heureusement que nous avions "arrangé" cette ouverture étroite en 2008!...

Herrick m'attend à la sortie, heureusement que nous avions "arrangé" cette ouverture étroite en 2008!...

Le bilan de cette sortie est plus que positif: Mise en conditions réelles pour Patrick, beaux puits ludiques, bonne ambiance permanente au sein de l'équipe et pour moi premier essai de remonter 35m.  Cette remontée de puits s'est faite à mon rythme (...), en utilisant que 10% de ma jambe opérée (peux pas lui demander plus!)  et en compensant par une forte traction des bras!! Test réussi.

Kiki

ps: une désob de surface est peut être envisageable pour une faille appétissante découverte par Stéphanie me semble t il?  Une petite désob de printemps!!!! à voir...

 

Repost 0
Published by Lei Garri Grèu ( les loirs)
commenter cet article
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 15:47

Nous nous retrouvons ce samedi au bord de l'aven du Dragon, aujourd'hui Patrick fait son début d'apprentissage dans l'équipement de cavité...

Nous sommes six pour profiter de cette belle journée: Bernard, Gérard, Kiki,  Patrick, Stéphanie, ainsi que Monseigneur que nous avons invité.

 

Préparation du kit de corde

Préparation du kit de corde

Mon noeud est plus beau que le tien!... ;-)       Ho mais c'est profond!!!
Mon noeud est plus beau que le tien!... ;-)       Ho mais c'est profond!!!

Mon noeud est plus beau que le tien!... ;-) Ho mais c'est profond!!!

Après avoir appris à enkiter la corde, Patrick commence à équiper la main courante qui sert à s'approcher du vide en toute sécurité...

Il découvre le noeud de 8 et le double Mickey. Gérard explique, les autres apportent divers conseils!

La tête de puits est équipée en double, la remontée sera plus confort.

 

Manip de corde avant la descente
Manip de corde avant la descenteManip de corde avant la descente

Manip de corde avant la descente

Arrivés en plafond, la salle cathédrale se découvre!

Cette belle salle, encombrée de blocs donne l'occasion lors du parcours à de multiples photos souvenirs!

Stéphanie et Patrick fouinent de tous côtés, dans tous les recoins, espérant trouver une suite toujours espérée, jamais découverte jusqu'à présent; Bernard, Gérard et Monseigneur les regardent avec un petit sourire attendri, on ne sait jamais... la chance des débutants!

 

DRAGON ET ACT11  le 10 octobre 2015
DRAGON ET ACT11  le 10 octobre 2015
DRAGON ET ACT11  le 10 octobre 2015
DRAGON ET ACT11  le 10 octobre 2015
DRAGON ET ACT11  le 10 octobre 2015
DRAGON ET ACT11  le 10 octobre 2015

Personnellement, je suis resté en surface, mon genou n'est toujours pas rétabli. La chaleur au soleil contraste avec la fraicheur du fond; Nanar subit un coup de chaud et c'est en slip qu'il accueille les suivants interloqués...

 

 

Coup de chaleur à la remontée? Non le soleil tape encore fort...

Coup de chaleur à la remontée? Non le soleil tape encore fort...

Nous pique-niquons, bien sympatiquement et parlons cuisine de bon coeur. Monseigneur nous en donne l'eau à la bouche! Faudrait qu'il vienne plus souvent...

 

Repas convivial

Repas convivial

En après-midi, nous le faisons en mode cool: Visite de l'ACT11, petite grotte d'initiation bien sympa. J'en profite pour me lancer: cela fait huit mois que je n'ai pas humé l'air des profondeurs... Go!!!

Durant la progression, chacun de mes pas est dosé, je redoute à tous instants une douleur sournoise, il n'en sera rien, le genou tiraille "gentiment" à 4 pattes, et ne se dérobe pas lors de la petite désescalade. Ouf, je jubile, pas besoin de déclencher un secours pour moi! :)   Quel plaisir d'être là!

 

 

Cheminement d'accès à la salle
Cheminement d'accès à la salle
Cheminement d'accès à la salle
Cheminement d'accès à la salle

Cheminement d'accès à la salle

La salle se prête bien à une séance photos: Kiki est de retour... mais j'ai perdu mes automatismes dans l'utilisation de l'APN ce ne sera pas top.

essais de photos en open flash et contemplation avant de remonter.
essais de photos en open flash et contemplation avant de remonter.
essais de photos en open flash et contemplation avant de remonter.
essais de photos en open flash et contemplation avant de remonter.
essais de photos en open flash et contemplation avant de remonter.
essais de photos en open flash et contemplation avant de remonter.

essais de photos en open flash et contemplation avant de remonter.

Nous remontons, Bernard nous accueille là haut, placide.

Cette journée simple a été bénéfique à plusieurs égards: Patrick a débuté dans la technique d'équipement des cavités, Stéphanie et lui ont découvert 2 nouvelles cavités, Monseigneur, Kiki et Nanar ont repris l'activité spéléo et Gégé a bien joué son rôle d'encadrant.Bravo à tous

Kiki 

ps: ne pas oublier et travailler: Clé de treize, noeud de huit, oreilles de lapins etc... ;-)

Zen attitude!
Zen attitude!

Zen attitude!

Repost 0
Published by Lei Garri Grèu ( les loirs) - dans initiations
commenter cet article
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 12:33
Trois garri font partie des 43 participants à l'Exercice Secours au Jas de Laure.
Stéphanie Patrick et Gérard

Stéphanie Patrick et Gérard

Suite à la constitution des équipes, Dédé nous confie la tache d'installer la ligne téléphone dans le réseau...
Photo CDS 83: Répartition des taches devant une assistance concentrée

Photo CDS 83: Répartition des taches devant une assistance concentrée

L'occasion est donnée à Stéphanie et Patrick de faire connaissance avec la cavité, nous allons à -120m...

Topo CDS 83

Topo CDS 83

Nous nous organisons: Stéphanie installe la ligne du téléphone PC jusqu'à l'entrée de l'aven; puis Gérard s'occupe de la suite jusqu'au point chaud; enfin, Patrick finit le travail dans les deux P25 successifs.
Nous sommes entrés dans le trou vers 11h et en ressortis à 18h. L'installation de la ligne téléphonique n'est pas une mince affaire, (c'est une première expérience pour nous trois): les pendules, les escalades, les combinés téléphoniques qui fonctionnent un peu à leur guise, le passage des autres équipes, sans oublier une certaine fatigue ont rythmé notre progression.
L'équipement de la cavité a démarré à 10h, la civière (Kiki, idéale pour ton genou en vrac) en est sortie à 23h55; l'aven a été complètement déséquipé vers 2h du matin!
Bravo à Steph et Patrick: un pas de plus dans votre formation, la prochaine sortie, Patrick se mettra à l'équipement d'une cavité!
Merci aux organisateurs de ce secours pour leur accueil...
Gérard
PS: Nous avons ressenti un passage à vide à la remontée (hypoglycémie), faudra prendre le temps de se nourrir la prochaine fois. ;)
Repost 0
Published by Lei Garri Grèu ( les loirs) - dans Secours
commenter cet article

Présentation

  • : SPELEO CLUB DU BEAUSSET Lei Gari Grèu
  • SPELEO CLUB DU BEAUSSET  Lei Gari Grèu
  • : Activités, explorations du Spéléo Club du Beausset (var)
  • Contact

contact

fessardherrick@free.fr

Lei Garri Greu - Spéléo-Club du Beausset

Adresse postale :

Chez Mr Christian LIGUORI
397 chemin des bonnes herbes
83200 TOULON


 

Rechercher