Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 11:10

Nous nous retrouvons à ... trois devant le parking de la "Grande Crevasse" en train de nous équiper.

Il est 10h30, l'air est très frais, cette journée sera une réelle journée de reprise pour moi, je vais certainement "prendre cher", après 3 mois d'abstinence spéléo...

Le plus motivé aujourd'hui, c'est Gérard!  Nous le laissons donc équiper en tête, Aurélia suivra entre nous deux.

P11
P11
P11
P11
P11

P11

Arrivés au bas du premier puits, nous apprécions la température agréable.

Changement de corde, Gégé continue l'équipement de la 2ème faille de 70 mètres.

 

ET C'EST PARTI!!!
ET C'EST PARTI!!!
ET C'EST PARTI!!!
ET C'EST PARTI!!!
ET C'EST PARTI!!!
ET C'EST PARTI!!!
ET C'EST PARTI!!!

ET C'EST PARTI!!!

Nous nous laissons descendre dans cette faille sans difficulté à la queue leu leu.

Sur la fin, un pincement exceptionnel nous oblige à plus d'efforts physiques afin de rejoindre en opposition sur deux mètres une tête de puits plein pot.

J'aperçois et rejoins Aurélia et Gérard, nous sommes à quelques mètres au dessus de la fin de la grande crevasse, très étroite...

DESORMAIS, PROTECTION DES YEUX FORTEMENT CONSEILLEE!!...
DESORMAIS, PROTECTION DES YEUX FORTEMENT CONSEILLEE!!...
DESORMAIS, PROTECTION DES YEUX FORTEMENT CONSEILLEE!!...
DESORMAIS, PROTECTION DES YEUX FORTEMENT CONSEILLEE!!...
DESORMAIS, PROTECTION DES YEUX FORTEMENT CONSEILLEE!!...
DESORMAIS, PROTECTION DES YEUX FORTEMENT CONSEILLEE!!...

DESORMAIS, PROTECTION DES YEUX FORTEMENT CONSEILLEE!!...

Nous remontons!

Je monte en tête, ce sera une vraie galère pour moi, mes cuisses me brûlent très rapidement par manque d'exercice!

Aurélia se propose de déséquiper, précédée de Gérard, le binôme remonte synchro.

Elle assurera le déséquipement de toute la cavité.

Nous sommes tous sortis à 14h, un coin ensoleillé est vite trouvé pour le pique-nique.

Nous sommes ravis de cette journée

Kiki

Photos Aurélia et Kiki

ps: Cavité ludique,très intéressante pour l'équipement, mais aucune concrétion...

 

 

ABRITE DU VENT ET AU SOLEIL...
ABRITE DU VENT ET AU SOLEIL...

ABRITE DU VENT ET AU SOLEIL...

LA GRANDE CREVASSE, samedi 9 novembre 2019

Repost0
23 octobre 2019 3 23 /10 /octobre /2019 08:23

Le stage d'initiation paléontologie en milieu souterrain était organisé par la commission scientifique du CSR PACA sous l'égide de Catherine Paul. Il s'est déroulé du 14 au 15 septembre 2019 dans le gîte de l'ASPA à St Christol, près de Sault ( vaucluse ).

Evelyne CREGUT, paléontologue en était l'animatrice.

Participants : J.Luc et Noé BUISSON, J.Philippe DEGLETAGNE, Isabelle et robert FREMINET ( LGG ), Gilles JOVET, J.Luc LAMOUROUX, Catherine et Marcel PAUL, Brigitte et Hervé TAINTON, Marjorie UGHETTO, Pierre WINDELS.

Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.

Petit rappel : 

La paléontologie est la discipline scientifique qui étudie les restes fossiles des êtres vivants du passé et les implications évolutives ressortant de l'étude des ces restes.

L'archéologie est la discipline scientifique qui étudie l'Homme depuis la préhistoire jusqu'à l'époque contemporaine à travers sa technique grâce à l'ensemble des vestiges matériels ayant subsisté.

Samedi 14 septembre, rendez-vous est donné à 9h30 à Sault pour le regroupement des stagiaires.

Départ sur le terrain vers les petites cavités archéologiques et/ou paléontologiques des avens des fourches 1 et de l'aven du quartier Ventoux 2, situées sur la commune de Sault, à environ 2 km au nord-ouest du village.

L'objectif de ces visites étant l'acquisition des bases à la reconnaissance de sites archéologiques ou paléontologiques; ainsi que les procédures à suivre dans le cas d'une découverte.

Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.

AVEN DES FOURCHES 1 :

Cet aven est fermé par une trappe métallique pour protéger les vestiges et limiter les risques de chute. Une désescalade acrobatique permet de descendre un puits de 3m pour arriver au niveau du sol de la grotte.

Le groupe progresse dans la cavité à la recherche et à l'identification d'ossements sous le contrôle d'Evelyne.

 

Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.

Nous ressortons de cette cavité pour explorer un petit aven voisin, l'aven du Quartier Ventoux 2.

L'entrée une fissure verticale assez étroite qui donne accès à un petit couloir. Recherche d'ossements dans tous les recoins de la galerie, étude de la cavité.

A la sortie, une surprise nous attend. En effet, le propriétaire du terrain, Monsieur LIARDET fils, vient à notre rencontre et nous narre l'histoire de la découverte archéologique de son père. IL nous décrit la première exploration faite avec son père en 1989 qui a permis la découverte de poteries pour la collecte d'eau dans la galerie principale du premier aven. Ils alerteront le service d'archéologie du Conseil Général du Vaucluse. Une campagne de fouilles sera organisée en 1990.

Nous n'oublierons jamais ce moment d'émotion et d'histoire, ainsi que le chaleureux accueil de Monsieur LIARDET.

Le retour se fait au gîte vers 14h00 et après le repas nous passons en salle pour la découverte des ossements et l'initiation à la reconnaissance des espèces.

Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.

Un grand bravo à Evelyne pour sa mise à disposition de matériel actuel et fossile ( crânes, dents, ossements, bois, etc ... ). L'objectif de cette formation étant de distinguer les carnivores des herbivores, de reconnaître les grands groupes zoologiques et dans la mesure de nos acquis l'animal en question.

La distribution de planches A4 avec crânes et ossements servent de support et permettent le débat autour des découvertes  de matériel faunique et de leurs intérêts scientifiques.

Le soir, Cathy et Marcel nous concoctent une énorme soupe au pistou bien savoureuse. Repas très convivial entre les stagiaires avec en particulier l'animation de notre G.O, Hervé !

 

Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.

Dimanche 15 septembre :

Départ à 9h00 de St Christol en direction de la cavité l'aven des Planes 1, site en cours d'exploration scientifique ( fouilles programmées ). L' accès du réseau se fait par un puits étroit plein vide de 14 m cela nous contraint à visiter le gisement par équipe de 4.

A l'origine l'aven était complètement bouché et les spéléologues avaient entamé une désobstruction dans l'espoir d’accéder à des galeries. C'est au cours de ces travaux qu'ils trouvèrent des vestiges et alertèrent les services archéologiques. Beaucoup d'ossements furent trouvés car cet aven faisait office de piège lors des hivers car l'entrée était cachée par un pont de neige qui ne résistait pas au poids des chevaux.

Arrivé au fond du puits nous sommes accueillis par Evelyne qui nous commente les découvertes faites.

Mais comme la plupart des cavités fouillées il n'y a très peu de vestiges à voir.C'est bien dommage.

Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.

Retour au gîte pour le repas de midi puis direction la salle de formation.

Au menu, formation sur les chevaux et visionnage d'un excellent diaporama sur la paléontologie.

 

Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.
Deux  Garris au stage initiation paléontologie en milieu souterrain. Du 14 au 15 septembre 2019.

La fin de la session approche, Cathy fait le bilan de ces 2 journées de formation. Une ovation est faite à Evelyne pour sa disponibilité et son plaisir de former.

Retour au gîte pour le grand nettoyage des diverses salles.

C'est la fin du stage avec plein de souvenirs et aussi la satisfaction d'avoir acquis des connaissances scientifiques qu'ils ne restent plus qu'à mettre en oeuvre.

Un grand merci à tous les participants pour leurs apports et la bonne camaraderie au sein du groupe.

Isabelle & Robert

Repost0
15 octobre 2019 2 15 /10 /octobre /2019 20:54

 

Aurélia, Manu D. et moi-même nous retrouvons à 9h30 au parking du Dragon. Ce n’est pas le tonnerre que nous entendons mais bien les coups de fusils à différents endroits qui nous indiquent que nous ne sommes pas seuls sur les lieux. Nous partons à moitié équipé vers le site qui se situe  à une vingtaine de minutes du parking. Sur le parcours nous n’hésitons pas à nous faire remarquer de façon à signaler notre présence.

Une fois sur place, quelques rappels pour Manu concernant la mise en place du baudrier ainsi que sur quelques précautions de sécurité. Il faut dire que depuis mai il a été bien occupé et que la spéléo est passée au second plan.

Le Baobab:

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019

Il est 10h30 lorsque nous pénétrons dans l’aven du  BAOBAB. Je vais m’occuper de l’équipement suivi de Manu et enfin Aurélia qui aujourd’hui n’est pas très en forme. L’entrée est vite équipée. La principale difficulté se situe à la tête du second puits puisque celui-ci s’oriente à 90° dans un passage un peu pincé à la verticale. J’équipe la tête du puits et attends manu pour le conseiller sur le passage. Il en profite pour me passer le second kit et me voilà parti vers les profondeurs. La tête du troisième et dernier puits présente 2 plaquettes laissées en place dans un état plus que douteux. J’en prends une et pour l’autre point un amarrage naturel fera l’affaire.
 

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019

Nous voilà tous les 3 en bas et profitons de l’endroit pour voir l’avancée des travaux qui sont menés.  Il est étonnant de constater que le boyau terminal en cours de désobstruction présente encore de l’eau qui stagne sur la couche de marne.

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019

Séances de photos et nous voilà repartis. Aurélia enchaîne les puits suivi de Manu et moi qui vais déséquiper. Il est 12h30 lorsque tout le monde est sorti.  Nous nous installons pour pique-niquer en attendant Cédric qui doit venir nous rejoindre.

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019

12h50 une clochette nous signale l’arrivée de Cédric qui a su nous retrouver sans problème. On déjeune ensemble et nous nous préparons pour le second trou de la journée.

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019

La Tarentaise:

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019

Je vais également l’équiper suivi de Manu, Cédric et enfin Aurélia qui est toujours perturbée physiquement.

13h30 Amarrage naturel sur un rocher, tête de puits sur 2 spits et me voilà sur le pan incliné en direction du puits volumineux. Au bout du pan 2 spits placés à gauche signalent le départ du puits.
 ATTENTION le départ du puits est situé sur un empilage de blocs rocheux dont la stabilité est assurée par un conglomérat de terre soumis au ruissellement des pluies extérieures. La prudence est de mise jusqu’à atteindre un amarrage naturel qui permet de nous dégager de l’axe principal du puits. Le reste de l’équipement se fera essentiellement sur des amarrages naturels jusqu’à la base du puits.

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019

Une fois tous en bas nous pouvons admirer le volume du puits qui offre un bel échantillonnage de concrétions. Cédric s’amuse avec son éclairage et nous en profitons pour faire de belles photos. Un selfie avant le départ et nous voilà prenant le chemin de la sortie que précipite Aurélia pressée par le temps qui passe.

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019

Je partirai en dernier de façon à déséquiper l’aven. Les chutes de pierres sont fréquentes surtout quand le pan incliné est atteint. Il faut se déplacer en assurant la position de ses pieds. Dans la remontée je profite de purger une nouvelle fois les différents passages. Nous atteignons la sortie vers 16h15. Vite il faut aller à la voiture pour qu’Aurélia ne soit pas en retard.

Sur le chemin nous parlons ensemble de cette journée qui nous a permis de faire deux trous dont la configuration est tout à fait différente. Le BAOBAB présente une belle verticalité sans trop de volume et de concrétion tandis que la TARENTAISE est plutôt volumineux et bien concrétionné. C’était également une belle journée de reprise pour Manu qui a repris goût à ces sorties souterraines.

Gérard

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
Repost0
6 octobre 2019 7 06 /10 /octobre /2019 22:51

C’est le week-end des Journées Nationales de Spéléologie et Canyon, comme à notre habitude nous profitons de ce week-end pour proposer aux contacts pris lors de la journée des associations une sortie découverte.

Cette année 12 personnes ont répondu présente pour une aventure dans le monde souterrain. Pour la première fois, Kiki, notre cher président ne sera pas parmi nous pour cause de convalescence. Heureusement que Robert et Isabelle seront avec moi car au lieu d’être 7 pour accompagner le groupe, 2 évènements de dernière minute ont cloué Stéphanie, Patrick, Cyril et Nicolas à la maison.

Les anciens tiennent la barre !!!

Nous nous retrouvons avec Isabelle et Robert dès 12h15 pour profiter ensemble d’un pique-nique avant Le rendez-vous fixé à 13h30.

LES ENCADRANTS GERARD, ISABELLE ET ROBERT

LES ENCADRANTS GERARD, ISABELLE ET ROBERT

 Tout le monde est à l’heure et nous sentons  immédiatement qu’ils sont tous motivés.

Les casques sont distribués et nous voilà partis pour les 20 minutes de marche permettant à notre corps de se chauffer en douceur.

Cette fois c’est moi qui me charge de raconter toute l’histoire de cette grotte avec dans le coin de la tête les notes que m’a envoyé Kiki. Le lieu étonne nos participants par sa discrétion mais également par son volume et certains se voient passer une nuit au calme au milieu de la nature.

LE GROUPE AVANT LA DESCENTE

LE GROUPE AVANT LA DESCENTE

14h30 il est temps de s’équiper et de descendre dans les entrailles de la terre. Quelques rappels de sécurité sur la progression en milieu souterrain ainsi que sur l’utilisation des lampes à LED.

Je passe en premier suivi de près par notre benjamine « Zoé ». Tout le monde se montre attentif à toutes les explications concernant la formation de la grotte ainsi que sur toutes les formes de concrétions que l’on rencontre. La progression se fait dans un bon esprit d’équipe et la bonne marche du groupe est assurée par Isa postée au milieu et Robert qui ferme la marche. On glisse, on rampe, on marche à quatre pattes, on s’aide dans les passages délicats et tout ceci dans la joie et la bonne humeur.

CYRIELLE, RAPHAEL, ERIC, IRIS ET MAGALI

CYRIELLE, RAPHAEL, ERIC, IRIS ET MAGALI

CINDY ET AMANDINE

CINDY ET AMANDINE

CHRISTELLE ET DIDIER

CHRISTELLE ET DIDIER

ZOE, BRUNO ET LENY

ZOE, BRUNO ET LENY

          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA

DIAPORAMA

L'arrivée dans la salle du lac laisse nos apprentis spéléos dans l’émerveillement. L’expérience du noir absolu est toujours une épreuve inquiétante pour les plus jeunes. Après les séances de photos dans la salle, nous décidons de remonter car le froid commence à se faire sentir.

MAGIQUE !!!
MAGIQUE !!!
MAGIQUE !!!
MAGIQUE !!!
MAGIQUE !!!
MAGIQUE !!!
MAGIQUE !!!
MAGIQUE !!!

MAGIQUE !!!

      DIAPORAMA
      DIAPORAMA
      DIAPORAMA
      DIAPORAMA
      DIAPORAMA

DIAPORAMA

Mais comme d’habitude une bonne sortie spéléo pour les novices ne peut pas se terminer sans un bon baptême de glaise, je me suis chargé de tous les barbouiller.

          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA
          DIAPORAMA

DIAPORAMA

Sur le chemin du retour l’ensemble des participants  nous font part  de leur contentement  et certains désirent tenter l’expérience d’une verticale. La journée s’achève sur la dégustation d’un gâteau concocté par notre cordon bleu Isa. Encore une sortie où nous avons pris plaisir à accompagner des gens désireux de connaître notre passion.

Gérard

UN BON GROUPE BIEN SYMPA !
UN BON GROUPE BIEN SYMPA !

UN BON GROUPE BIEN SYMPA !

Repost0
30 septembre 2019 1 30 /09 /septembre /2019 19:28

C’est la reprise pour le club !!. Les vacances sont finies et comme bien souvent nous nous remettons en jambes dans l’aven du Palan. Ce dimanche nous serons que 3, Aurélia, Mathias et moi-même car un empêchement de dernière minute a bloqué Stéphanie et Patrick à la maison.

Il est 9h30 et nous sommes tous les 3 au sommet de l’aven. On s’équipe rapidement et le programme est lancé. Moi j’équiperai, Mathias est volontaire pour déséquiper et Aurélia s’attachera à faire les photos avec son téléphone prétextant qu’elle risquerait de casser l’appareil photo.

10h j’attaque avec la corde de 38m suivi d’Aurélia qui porte le kit de la corde de 90m, Mathias ferme la marche. Je prends la C90 juste après le passage sous le bloc rocheux et file vers le sommet du P30. Comme à son habitude le puits résonne et la sensation d’être une araignée sur son fil est toujours présente.

AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019

A la base du puits (-71m) Aurélia et Mathias décident de suivre la vire équipée qui mène à la diaclase surplombant le puits terminal tandis que moi je file plus bas vers la suite du réseau. Nous nous retrouvons 20 minutes plus tard pour partager ensemble une barre de céréales et boire un bon coup. Quelques photos et la remontée s’organise. D’abord se sera Aurélia, puis moi et enfin Mathias. Nous nous attendons les uns et les autres, fidèle au principe de sécurité qui veut que l’on s’assure que rien ne cloche avant de poursuivre. Ces jeunes sont vraiment toniques et je m’aperçois que les réflexes sont maintenant maîtrisés.

AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019

Il est 12h40 et nous sommes tous les 3 dehors. Le soleil est présent et il fait bien chaud. Nous rangeons le matériel et nous nous installons à l’ombre pour prendre un pique-nique bien mérité. Une belle matinée passée ensemble à partager le même plaisir nous lance dans plusieurs objectifs :
- Aurélia aimerait passer l’initiateur
- Mathias voudrait progresser dans l’équipement.

Gérard

photos: Aurélia et Gérard

AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019

Repost0
15 septembre 2019 7 15 /09 /septembre /2019 17:11

Après l’interruption estivale, les Garris étaient de nouveau de sortie
ce samedi pour un retour à l’aven Néva exploré il y a un peu plus
d’un an. Nous nous retrouvons à cinq pour cette première sortie de la
saison, Aurélia, Jérémy, Kiki, Monseigneur et moi même.
Aurélia ne connait pas ce trou, Jeremy et Monseigneur n’avaient eux,
pas encore visité les puits de 15 et 7 m que nous avions ouvert
l’année dernière.

Objectifs de la journée : se remettre en jambe, travailler un peu au
fond et déséquiper le trou : tout est en place depuis 10 mois… On va
vérifier que les cordes n’ont pas pris un coup de vieux ou de dents (de
loirs!).

Après la marche d’approche de 20 minutes nous voici au bord de
l’entrée toujours aussi sympa mais avec une petite nouveauté : un bloc
de belle taille est tombé du haut du puits d’entrée et s’est fracassé
dans l’entrée plus bas… On repère vite fait l’endroit d’où le bloc
provient pour constater que 2 autres blocs sont instables. Il faudra
les faire dégager pour plus de sécurité.

RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019

Arrivés rapidement au niveau de la galerie principale, nous formons deux
groupes : Kiki et Aurélia iront visiter la galerie, la salle du fond
bien concrétionnée et son P7 colmaté...

RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019
RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019

 

 

 

Dans le P7 colmaté

photos Hervé M.     Kiki remonte  le P7
photos Hervé M.     Kiki remonte  le P7

photos Hervé M. Kiki remonte le P7

Les autres vont directement dans le nouveau réseau via le puits de 15m pour continuer le travail d’agrandissement…
Quelques petites difficultés au démarrage : après la main courante qui
mène au sommet du puits, la corde est coincée sous un bloc et elle est
très tendue… Une fois la difficulté écartée, je redonne du mou à la
corde et tout le monde descend sans problème.

 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE
 DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE

DANS LE P15 ..............ET AURELIA DANS LE P7 CONCRETIONNE

Aurélia et Kiki nous ayant rejoint depuis un bon moment, tout le monde s'est laissé descendre dans le dernier puits.
Grâce (ou à cause) aux dernières pluies, ce puits est bien humide.

Je reste pour ma part en haut pour démarrer les préparatifs visant à
élargir l’accès à un puits parallèle. Il y a pas mal de boulot pour le
rendre accessible et enfin découvrir la suite qui semble se poursuivre sur
une bonne dizaine de mètres.

Y A DU TAF!!!

Y A DU TAF!!!

Il commence à faire faim et nous remontons rapidement, Jérémy et moi
même sortons en dernier en déséquipant.
Les cordes ont l’air en parfait état.
Il est pas loin de 15h et nous profitons de ce lieu avec vue
imprenable sur les alentours pour grignoter un bout avant de
redescendre et filer.

Photo H.M.

MONSEIGNEUR SORT LE PATE!!!
MONSEIGNEUR SORT LE PATE!!!
MONSEIGNEUR SORT LE PATE!!!
MONSEIGNEUR SORT LE PATE!!!
MONSEIGNEUR SORT LE PATE!!!
MONSEIGNEUR SORT LE PATE!!!
MONSEIGNEUR SORT LE PATE!!!

MONSEIGNEUR SORT LE PATE!!!

 

Encore une très bonne journée qui lance la saison!

Cédric

TPST : environ 4h

 

 PS: J'ai trouvé dans l'éboulis de la galerie principale deux dents . La bestiole était un ruminant c'est sûr, mais lequel??

 

RETOUR A L'AVEN NEVA, samedi 14 septembre 2019

Repost0
8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 16:55

Comme chaque année, nous assurons une présence au stand des Garri Grèu.

Cela nous permet de nombreux échanges avec des passants curieux à propos de notre passion.

Cette année, fait très exceptionnel, nous n'avons pas rencontré ...  grand monde!! :(

ECHANGE TRES SYMPA!
ECHANGE TRES SYMPA!

ECHANGE TRES SYMPA!

Nous remercions tous les Garri qui ont pu se déplacer et qui nous ont encouragés.

Nous avons été (bonne surprise), une dizaine de membres présents à assurer, qui une demi-heure, qui une demi-journée, ou durant la journée entière, la tenue du stand, soi 50% des membres du club.

Cela conforte la bonne cohésion des membres au sein du club.

Heureux moments où nous avons échangé entre nous et nous sommes retrouvés après l'été.

A l'année prochaine

Kiki

 

FETE DES ASSOCIATIONS DU BEAUSSET, le 7 septembre 2019
FETE DES ASSOCIATIONS DU BEAUSSET, le 7 septembre 2019
FETE DES ASSOCIATIONS DU BEAUSSET, le 7 septembre 2019
FETE DES ASSOCIATIONS DU BEAUSSET, le 7 septembre 2019

Repost0
5 août 2019 1 05 /08 /août /2019 17:36

C'est lors d'un bartas en solo que je découvre ce trou appétissant caché par les branches basses d'un chêne à la base d'une barre rocheuse.

En semaine, le duo de djeunes retraités (Robert et moi même) commencent les hostilités.

Quelques "grands coups de masse" ne font que chatouiller la belle entrée calcifiée... Il faudra jouer du perfo, aiguille et massette pour enfin élargir cette ouverture naturelle.

Le fond est visible à cinq mètres, mais aucun courant d'air apparemment.

Je m'introduis enfin, sommairement attaché dans ce conduit vertical,  aux parois tout le long bien érodées, Robert d'en haut veille au grain...

Dès le milieu de la descente, le diamètre du puits devient plus confortable, avant d'arriver (malheur), au sommet d'une étroiture verticale.

Nous inversons les rôles, c'est à son tour de descendre.

Arrivé au fond, jambes coincées, il prend quelques photos vers le bas à l'aveugle, puis remonte.

Les résultats photographiques sont édifiants: cela s'arrête là!!! (-6m)

Peut être aurons nous plus de chance... Bientôt.

Kiki

LE FOND !!! :(
LE FOND !!! :(
LE FOND !!! :(
LE FOND !!! :(
LE FOND !!! :(
LE FOND !!! :(

LE FOND !!! :(

Repost0
5 août 2019 1 05 /08 /août /2019 16:35

Depuis le 15 juin, comme chaque année, le plateau de Siou Blanc est fermé à toute circulation durant l'été...

Par cette année de sècheresse et de canicule, les autres massifs sont très souvent en risques incendie très sévères, donc eux aussi interdits!!!

C'est ainsi qu'une fois par semaine, rarement deux, nous arrivons tant bien que mal à nous occuper dans une nouvelle désob trouvée en solo courant juillet.

Une ouverture à moitié bouchée, dans une faille de 8cm de large, sans courant d'air, quel intérêt me direz vous??

Hé bien, tout en lançant divers cailloux, j'ai remarqué lorsqu'ils roulaient, une énorme résonance!

Je commence seul durant quelques journées, la motivation est en baisse à chaque sortie,  puis je serai bien aidé par Aurélia, Herrick et Cédric qui semblent trouver un certain intérêt à cette longue tâche...

De nombreux "gros coups de masse" élargissent le passage,

A -2m, nous commençons à avoir quelques difficultés à prendre (par pincées lol) les cailloutis au sol. Nous agrandissons et ce maigre confort supplémentaire nous permet de nous servir facilement et remplir ainsi le seau de déblais.

Au bout de quelques séances, après avoir remonté du fond, avec un mini râteau à long manche, des débris ayant tendance à s'échapper et à descendre la pente d'origine tapissée d'une terre très dure et lisse, nous retrouvons la petite arche aperçue de tout en haut grâce au faisceau de ma lampe dès le départ.

A partir de ce point qu'il faudra franchir, tout n'est qu'incertitude: aucun signe de suite réelle!...

 

 

QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???
QUID DE LA SUITE DERRIERE???

QUID DE LA SUITE DERRIERE???

Le trou a toujours été très "glace"ce qui a continué à nous motiver...

Nous ouvrons en hauteur à coups de massette et pointe cette voute calcifiée, franchissons le passage 3 gros coups de masse plus tard. Il n'y a de la place que pour une personne et c'est assez étroit. Durant le remplissage des seaux, dans l'inconfort le plus total, nous  nous essoufflons car nous dégageons énormément de CO2 dans cet endroit exiguë et poussiéreux.

Une ventilation sommaire mais efficace, surtout moralement (léger souffle sur le visage) sera créee à l'aide d'un soufflet à manivelle (type barbeuk) et un tuyau de 5m (nous sommes à -4m).

L'ordre provenant d'un désespéré du fond "tourne, tourne" sera clamé assez souvent!... MDR

Les allers-retours des seaux ne cessent qu'à la fin d'une séance complète (très souvent entre 9h30 et 13h).

Le fond étant maintenant relativement "propre", nous découvrons que nous sommes dans un croisement de failles.

En arrivant un matin, avant que nous descendions, je tente de mesurer d'en haut avec mon pistolet laser la température au niveau du croisement: Sans trop de précision, une différence + fraiche de 0,2° est à noter par rapport à la suite faillée impénétrable face à nous.

Je remplace Aurélia au fond et continue à sonder malgré tout sur la gauche, comme elle, où le sol semble descendre contre une paroi bien érodée. Rien à faire, je remonte dépité et fuis ce lieu inconfortable.

Aurélia redescend, je la laisse "s'amuser"... avec la longue pointe plantée au sol et la massette.

Au bout de son troisième essai, un cri suivi d'une voix tremblante pleine d'émotion et de joie parvient du fond: "Kiki, je crois que j'ai trouvé la suite"!!!... ( C'est une première pour elle...) ;)

Le pistolet laser ne s'était pas trompé en indiquant 0,2° plus froid quasiment au centre du croisement.

C'est dans une joie non dissimulée que nous continuerons à ouvrir ce passage d'un diamètre initial de 20cm.

La suite au prochain épisode!... :)

Kiki

 

DESOBSTRUCTION D'ETE, AVEN DES 400 COUPS, juillet 2019
DESOBSTRUCTION D'ETE, AVEN DES 400 COUPS, juillet 2019
DESOBSTRUCTION D'ETE, AVEN DES 400 COUPS, juillet 2019
DESOBSTRUCTION D'ETE, AVEN DES 400 COUPS, juillet 2019
DESOBSTRUCTION D'ETE, AVEN DES 400 COUPS, juillet 2019
DESOBSTRUCTION D'ETE, AVEN DES 400 COUPS, juillet 2019
DESOBSTRUCTION D'ETE, AVEN DES 400 COUPS, juillet 2019
DESOBSTRUCTION D'ETE, AVEN DES 400 COUPS, juillet 2019

Repost0
28 juillet 2019 7 28 /07 /juillet /2019 10:37

C’est le plein été et le besoin de trouver la fraîcheur se fait sentir. Cette initiation sera l’opportunité d’aller nous réfugier, au frais, au fond du Vieux Mounoï. Il est 9h et tout le monde est présent, Tiphaine, Clément, Rémy, Paul, Ange, Julia, Christian et moi-même. Le choix des casques étant fait nous nous sommes dirigés vers notre lieu d’activité en faisant plus amples connaissance et dissiper les éventuelles inquiétudes. Comme à notre habitude nous allons commenter en toute simplicité l’environnement géologique et l’histoire de cette cavité. Christian s’occupe de parcourir l’histoire de la grotte de sa création à aujourd’hui tandis que moi je m’attacherai à expliquer la formation de celle-ci.

SORTIE INITIATION , le 20 juillet 2019
SORTIE INITIATION , le 20 juillet 2019

Les participants sont dans le bain il faut maintenant y aller sans oublier de rappeler quelques consignes de sécurité et de comportement. La lumière du jour laisse place à celle de nos casques nous faisant découvrir les premières concrétions laissés là depuis des centaines d’années. La visite de la première salle chaotique séduit nos découvreurs qui expriment leur contentement et leur désir de continuité l’aventure.

Nous voilà devant la chatière, les premières questions se posent mais Kiki s’engage le premier ne laissant pas s’installer le doute. Aucun problème pour les 3 plus jeunes qui profitent de ce passage pour montrer leur agilité. Nous cheminons les uns derrière les autres en prenant garde à ne rien toucher et à bien observer les différents passages qui n’ont rien à voir avec ceux d’une grotte classique. Nous voilà dans la seconde salle qui présente l’avantage de posséder l’endroit type où nous pouvons contempler les principaux concrétionnements (stalactites, stalagmites, colonnes, draperies,…) que nous offre cette cavité.

SORTIE INITIATION , le 20 juillet 2019
SORTIE INITIATION , le 20 juillet 2019
SORTIE INITIATION , le 20 juillet 2019
SORTIE INITIATION , le 20 juillet 2019
SORTIE INITIATION , le 20 juillet 2019

Nous désescaladons celle-ci et nous nous retrouvons à l’entrée de la salle du lac.

Sous les conseils de kiki, Ange, Paul et Julia s’amusent à crier très fort et constatent que leur voix résonne. C’est la salle finale qui est vraiment le clou de la visite avec son volume particulier et sa méduse qui veille sur elle. Nous sommes tous debout et les enfants en profitent pour se dégourdir les jambes. Quelques photos et le moment est venu pour observer le noir complet dans un silence total. Tout le monde joue le jeu mais hélas il faut remonter car la faim commence à se faire sentir.

SORTIE INITIATION , le 20 juillet 2019
SORTIE INITIATION , le 20 juillet 2019
SORTIE INITIATION , le 20 juillet 2019
SORTIE INITIATION , le 20 juillet 2019
SORTIE INITIATION , le 20 juillet 2019
SORTIE INITIATION , le 20 juillet 2019

Dehors nous profitons de la fraîcheur du porche pour déjeuner ensemble et faire le point sur cette sortie.

SORTIE INITIATION , le 20 juillet 2019
SORTIE INITIATION , le 20 juillet 2019

Pour Kiki et moi-même c’est toujours un plaisir de voir l’émerveillement des personnes que l’on emmène dans cette cavité et encore aujourd’hui nous n’avons pas été déçus.

Gérard

Repost0

Présentation

  • : SPELEO CLUB DU BEAUSSET Lei Garri Grèu
  • SPELEO CLUB DU BEAUSSET  Lei Garri Grèu
  • : spéléologie, activités d'exploration, de découverte du monde souterrain et des merveilles de la nature.
  • Contact

contact

fessardherrick@free.fr

Lei Garri Greu - Spéléo-Club du Beausset

Adresse postale :

Chez Mr Christian LIGUORI
397 chemin des bonnes herbes
83200 TOULON


 

Rechercher