Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2017 2 28 /11 /novembre /2017 10:18

Denis et Patrice ont participé au week-end "Exercice Secours" du 18 et 19 novembre.

Patrice est descendu au fond du St Cassien, voici son récit:

Me voilà le samedi matin à La Cayre pour découvrir la structure du Spéléo Secours du Var. 
C'est un gouffre mythique qui a été choisi pour ce traditionnel barnum de fin d'année: Le gouffre du Petit Saint Cassien. 
Ce sera donc sur une grosse sortie que je vais le découvrir.
 
Le but est de simuler une victime en état d'épuisement total, dans un réseau annexe presque au fond du gouffre (vers -250).
 
Après un briefing général par Dédé, notre CT de toujours, les premières équipes sont faites :
Michel Guis, Fred Musso et deux pompiers (Seb et Sylvain) constituent l'équipe d'explo, et auront pour mission de terminer l'équipement profond (le dernier enchaînement de puits pour atteindre le réseau Napitek) puis de se préparer au secours au bas du puit momo. Fred fera la victime. Ils partent de la Cayre vers 10h30 pour rentrer sous terre environ 1h après.
 
L'équipe ASV (ASsitance Victime) sera menée par Laure (GAS), embarquant aussi Franck(GAS)  pour la transmission TPS, Seb en équipier ASV et moi. on récupérera les deux pompiers en équipe ASV au fon également. 
Après un briefing spécifique à notre équipe et une vérification des kits spécifiques ASV, nous repartissons notre bouffe pour avoir une autonomie de 24h sous terre et nous sommes prêts à partir. 
 
Mais au fait laure, ASV, kesako ? 
"en fait, c'est ceux qui sont les premiers au contacts de la victime après le déclenchement des secours, établissent le point chaud, doivent remonter le bilan médical et enfin assister la victime tout le long de son évacuation. En gros, on rentre en premier et on sors à la fin ! "
 
ah ok ! attend, laisse moi juste le temps de remettre un peu de crème de marron et de saucisson dans mon bidon et je suis prêt ! lol
 
 
Sur ces bonnes paroles, nous voici 1h plus tard devant l'entrée qui a vu tant de spéléos, tant de plongeurs, tant d'efforts pour devenir au final le plus profond du var ! (-400m d'après les dernières estimations des post siphons aval)
 
Nous enchaînons donc les puits (on dépasse Paul Pellegrin et Emmanuel Etienne qui installent consciencieusement le téléphone), le petit méandre (ouch ça coince, ça frotte, ça monte, ça descend), re des puits (ouf ! ), le grand méandre (comme dirons certains, faut pas avoir peur de se mouiller pour pas se faire chier ! c'est long mais ca passe bien) et on arrive enfin aux derniers puits vers 14h. 
On casse la croûte pour laisser du temps à l'équipe explo (juste devant nous) de finir d'équiper. 
 
Une heure plus tard, on arrive dans le fameux Napitek. On rencontre Michel qui nous explique "comment c'est pas grave que sa dernière longueur frotte un peu, mais pas trop donc ça va" :) puis ensuite Fred, notre victime qui cours partout car il dit avoir perdu ses deux coéquipiers pompiers ! Petit moment de stress quand il nous explique avoir testé les trois solutions de l'intersection du boyau des statuettes, "et ça queute de partout !" On gratte un peu tous, puis on voit Michel partir dans le moins pire des choix. $
En attendant, on lance réellement l'exercice secours : Etablissement du point chaud pour mettre à l'abri notre victime. On s'y atèle avec Seb, pendant que Laure s'occupe de Fred, et Franck installe le TPS. 
20 min après, vers 16h, nous pouvons procéder au premier bilan médical. A ce moment reviennent les pompiers Seb ( le 2 !) et Sylvain suivi par Michel. Il y avait en effet une lucarne dans le plafond à ne pas louper pour aller au puits Momo ! 
Tant mieux, tout le monde est rassuré et rassemblé. 
 
Le TPS fonctionne plutôt bien, le premier bilan est transmis vers 16h15. 
 
16h45, deuxième bilan, transmis puis remonté par Franck et Seb (le 1!). Michel remonte aussi. On récupère officiellement les deux pompiers Seb (le 2!) et Sylvain dans notre équipe ASV.
 
La rigolade est de mise pour passer le temps, on garde notre victime au chaud, on fais à manger, à boire, bref on attend.
 
Les heures sont longues sous terre, surtout lorsque le froid s'installe. C'est là que l'on comprend l’intérêt d'un bon point chaud. 
 
Environ 2 à 3h plus tard, étant tous recroquevillés dans le point (quel luxe ce petit point chaud
à 5!) il faudra péniblement désigner quelqu'un pour aller répondre au TPS. on nous informe que l'équipe évac est maintenant en progression dans le grand méandre.
 
Après quelques déboires de communication, on démontera le point chaud vers 20h30, la victime décollera dans le premier puits vers 22h. 
 
Viens alors la longue remontée, sur tous les ateliers évacuation parfaitement installés. A noter que tout a été re-spité pour permettre le bon positionnement des répartiteurs à trois points. 
 
 
Il avait été décidé que Fred redevenait autonome dans les méandres, par manque de sauveteurs,  et ne simulerait que dans les puits. 
 
Nous décidons donc a partir du petit méandre d’emboîter le pas. la fatigue commence à se faire sentir et il nous tarde de sortir.
 
C'est vers 5h30 du matin que nous sommes sortis du trou. 
 
Après nous être signalés au PC avancé, nous rentrons avec les pompiers qui étaient gentiment venus nous chercher directement au trou en 4x4. 
 
A partir de la c'est dodo direct pour certains, et debriefing au PC pour d'autres ! 
 
Les derniers sortent du trou vers 6h30, vers 8h30 tout le monde est de retour à La Cayre, c'est offciellement la fin de l'exercice.
 
Gros debriefing général, puis on peut aller laver le matos au lavoir de Solliès, le ranger à la caserne, et ENFIN rentrer chez soi !! 
 
Bref, ce fut une superbe expérience pour moi, merci à tous !! vivement la prochaine fois ! 
 
TPST: environ 18h30
 
 
Patrice
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )
PHOTOS: FRANCK  ( GAS )

PHOTOS: FRANCK ( GAS )

Repost0
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 19:13

Aucune hésitation pour les membres du club à l'idée de participer à ce stage "réchappes"organisé par le CDS 83 !

Nous nous retrouvons donc à cinq Garri aux abords de la falaise de Siou-Blanc, interessés par ces techniques pouvant servir en cas d'incidents (perte de matériel de progression) voire d'accidents (décrochage d'équipier en péril sur corde).

André Roudaud principal instigateur de cette formation est ravi de voir qu'une vingtaine  de spéléos ont répondu présents.

L'ambiance est très agréable, personne ne se prenant au sérieux, tout en restant très concentré lors des explications de Dédé et autres membres présents du Spéléo Secours.

 

Noeuds de Prussik, de Machard, noeud de coeur, Rémi etc...Chacun va s'essayer à leurs confections!
Noeuds de Prussik, de Machard, noeud de coeur, Rémi etc...Chacun va s'essayer à leurs confections!
Noeuds de Prussik, de Machard, noeud de coeur, Rémi etc...Chacun va s'essayer à leurs confections!
Noeuds de Prussik, de Machard, noeud de coeur, Rémi etc...Chacun va s'essayer à leurs confections!

Noeuds de Prussik, de Machard, noeud de coeur, Rémi etc...Chacun va s'essayer à leurs confections!

Après la théorie au sol, Stéphanie, Denis, Gérard et Patrick passeront à la pratique dans les airs...

Personnellement, je me contente, afin de ne pas réveiller mon genou, de suivre ces conseils interessants, déjà appris il y a des années mais quelque peu oubliés faute de pratique...

Des Garri bien motivés!
Des Garri bien motivés!
Des Garri bien motivés!
Des Garri bien motivés!
Des Garri bien motivés!

Des Garri bien motivés!

En fin de matinée, débutent quelques décrochages d'équipiers sur corde bien sympatiques.

Petits cris de douleur, nombreux fou rires, les décrochages ne laissent personne indifférents dans les airs ou au sol!!!

NAN, ILS NE FONT PAS UN PETIT!!! ... LOL Exercice: Stéph a un gros problème de santé sur la corde, Patrick remonte la chercher pour la redescendre en toute sécurité au sol!
NAN, ILS NE FONT PAS UN PETIT!!! ... LOL Exercice: Stéph a un gros problème de santé sur la corde, Patrick remonte la chercher pour la redescendre en toute sécurité au sol!
NAN, ILS NE FONT PAS UN PETIT!!! ... LOL Exercice: Stéph a un gros problème de santé sur la corde, Patrick remonte la chercher pour la redescendre en toute sécurité au sol!
NAN, ILS NE FONT PAS UN PETIT!!! ... LOL Exercice: Stéph a un gros problème de santé sur la corde, Patrick remonte la chercher pour la redescendre en toute sécurité au sol!
NAN, ILS NE FONT PAS UN PETIT!!! ... LOL Exercice: Stéph a un gros problème de santé sur la corde, Patrick remonte la chercher pour la redescendre en toute sécurité au sol!
NAN, ILS NE FONT PAS UN PETIT!!! ... LOL Exercice: Stéph a un gros problème de santé sur la corde, Patrick remonte la chercher pour la redescendre en toute sécurité au sol!
NAN, ILS NE FONT PAS UN PETIT!!! ... LOL Exercice: Stéph a un gros problème de santé sur la corde, Patrick remonte la chercher pour la redescendre en toute sécurité au sol!
NAN, ILS NE FONT PAS UN PETIT!!! ... LOL Exercice: Stéph a un gros problème de santé sur la corde, Patrick remonte la chercher pour la redescendre en toute sécurité au sol!

NAN, ILS NE FONT PAS UN PETIT!!! ... LOL Exercice: Stéph a un gros problème de santé sur la corde, Patrick remonte la chercher pour la redescendre en toute sécurité au sol!

Ces exercices ouvrent l'appétit !

Un agréable pique-nique pris en commun permets à tous les participants de profiter d'une pause bien méritée  avant la mise en pratique toute l'après-midi de décrochages divers.

Ne pouvant plus définitivement faire d'effort violent sur ma jambe (et donc de décrochage), je passerai mon aprèm en solo  dans la forêt...

Kiki

ps: voir plus bas pour l'aprèm avec Gégé

Pique-nique convivial
Pique-nique convivial

Pique-nique convivial

Après une pose repas bien méritée, nous ( Denis, Patrick, Stéphanie et moi-même) sommes repartis à nos ébats tandis que Kiki s'en allait parcourir la colline à la recherche d'un trou souffleur précédemment repéré. L'avantage des falaises de Siou Blanc c'est  qu'elles sont à l'ombre l'après midi.
Dédé nous commente une démonstration du balancier espagnol tandis que Sébastien exécute les étapes pas à pas. C'est pas terrible cette méthode.... Beaucoup d'effort pour peu de rendement. A qui le tour ? Les LGG se regardent dans les yeux mais préfèrent assister à une autre méthode de dégagement d'équipier sur corde "L'auto moulinette". Cette fois on se lance, Patrick sera le blessé et moi le secouriste (Il est vrai que je présente un avantage pondéral conséquent par rapport à Patrick)lol. C'est parti, tout se passe bien jusqu'à l'arrivée à la hauteur de Patrick, on fait les manipes mais voilà que j'oublie de me longer à lui... Dès que je me suis mis en poids sur la corde j'ai vu Patrick s'envoler vers le haut et moi partir vers le bas. "Rire de l'ensembles des observateurs".
 
Ensuite Patrick est venu me décrocher en utilisant la technique du "Balancier sur pédale crollée". Il a vraiment assuré et on a détaillé toutes les étapes a haute voix car Steph voulait tout les détails. C'est maintenant le tour de Steph de décrocher Patrick; une fois dans l'action Steph a également assuré, mais en laissant beaucoup de forces... Denis et Steph ont clôturé l'après midi décrochage et il est vrai que Steph n'a pas pesé lourd face au gabarit de Denis.
 
Cette journée a été vraiment profitable pour nous tous. Bonne ambiance et bonne motivation de l'ensemble des participants. Nous nous sommes quittés en nous promettant de réviser régulièrement toutes ces méthodes.
 
Gégé
 
Repost0
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 13:33
Trois garri font partie des 43 participants à l'Exercice Secours au Jas de Laure.
Stéphanie Patrick et Gérard

Stéphanie Patrick et Gérard

Suite à la constitution des équipes, Dédé nous confie la tache d'installer la ligne téléphone dans le réseau...
Photo CDS 83: Répartition des taches devant une assistance concentrée

Photo CDS 83: Répartition des taches devant une assistance concentrée

L'occasion est donnée à Stéphanie et Patrick de faire connaissance avec la cavité, nous allons à -120m...

Topo CDS 83

Topo CDS 83

Nous nous organisons: Stéphanie installe la ligne du téléphone PC jusqu'à l'entrée de l'aven; puis Gérard s'occupe de la suite jusqu'au point chaud; enfin, Patrick finit le travail dans les deux P25 successifs.
Nous sommes entrés dans le trou vers 11h et en ressortis à 18h. L'installation de la ligne téléphonique n'est pas une mince affaire, (c'est une première expérience pour nous trois): les pendules, les escalades, les combinés téléphoniques qui fonctionnent un peu à leur guise, le passage des autres équipes, sans oublier une certaine fatigue ont rythmé notre progression.
L'équipement de la cavité a démarré à 10h, la civière (Kiki, idéale pour ton genou en vrac) en est sortie à 23h55; l'aven a été complètement déséquipé vers 2h du matin!
Bravo à Steph et Patrick: un pas de plus dans votre formation, la prochaine sortie, Patrick se mettra à l'équipement d'une cavité!
Merci aux organisateurs de ce secours pour leur accueil...
Gérard
PS: Nous avons ressenti un passage à vide à la remontée (hypoglycémie), faudra prendre le temps de se nourrir la prochaine fois. ;)
Repost0
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 18:21

Biel, notre bartasseur invétéré s'est transformé en sauveteur!...

Lors de sa dernière pérénigration forestière, en voulant sonder une faille, il entend un bruit de clochette  venant du fond...A l'aide de sa torche, il y découvre un chien de chasse encore vivant...

Il avertit Gérard le berger du coin qui contacte le Président de la chasse...

Aucun Garri n'étant disponible, avec le garde de l'ONF Monsieur Mallet, ils arrivent à contacter Hervé Tainton (Spéléo Club Sanary)... 

unnamedaa 13

  Un bel exemple de solidarité: en peu de temps, Spéléo, Berger, Garde ONF et Chasseur  se retrouvent autour de "Fifi", Chien de chasse miraculeusement sauvé,  piégé dans une faille .depuis le.... 26 septembre!!

 

14

                                                                      Fifi et le Maître: Merci les Spéléos!!!! 

 

 

  Bravo Biel!!!

 

 

  PS: aux dernières nouvelles, Fifi va bien malgré les 4 kilos qu'il a perdu!! Le vétérinaire n'en est pas encore revenu...

 

 

 

 

 

 

Repost0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 16:36

 

.

A la suite de l'appel téléphonique de Dédé ( SCToulon Aragnous), je me trouve à 16h au bord de l'aven "du soir"marqué en 1970, tombé dans l'oubli puis repéré il y a une dizaine d'années en bord de route par Les Garri Grèu ...
Ce trou, très étroit au départ, n'avait pas été réouvert ni topographié à l'époque, car trop proche de la route goudronnée...
Mon premier réflèxe est d'appeler la bête, style Manon: "bilibilibili..." et ça marche!
L'agneau tombé vers midi bêle... Il est donc vivant.
A l'aide du perfo et de la grosse pointerole comme éclateur, j'arrive à grignoter 12cm de roche, ouvrant ainsi un peu plus l'entrée. 
DSC00468.JPG
Dédé "les olives" arrive suivi de près par le berger et la bergère et deux amis peu avant 17h, il augmente l'ouverture à la barre à mine: on doit obligatoirement (malgré le risque dessous...) lever un bloc de bonne taille situé 50cm plus bas qui s'ébranle, s'écrasant 3 mètres plus bas... Quid du mouton??? Le berger imite la mère à la perfection... ouf, la réponse est immédiate!!!! Tout va bien!... Sourires!!!
DSC00477.JPG
Corinne, la bergère, est très fine, taillée pour les étroitures... C'est sa première spéléo et elle fait déjà partie du Spéléo-Secours... Ca commence bien pour elle!!!
Aucun problème, elle se laisse descendre encordée et tenue par huit bras, seul le casque frotte dans l'étroiture!!!! 
DSC00471
Arrivée sur un palier, -3m, ("Que d'os, que d'os"!!!...) elle aperçoit l'agneau tombé plus bas dans une faille de 1,50m de profondeur... (on distingue l'oreille blanche devant la chaussure, au fond) 
DSC00470
Après avoir en vain essayé avec une sangle en bout de perche (arceaux pliables de tente, dont je me sers pour faire des photos à des endroits inaccessibles) c'est seulement une heure plus tard que l'opération "il faut sauver le mouton Rayan" réussit!!!...
DSC00474 DSC00475
Avec la même perche, mais autre technique: la ligne téléphone des Garri sert de lasso modulable à volonté, comme dans les reportages animaliers pour capturer les "grosses bêtes" en pleine course...
"Ca y est, je l'ai"! crie Corinne,"mais le lasso est autour du cou... je vais le lincher"!!!!
Il ne faut pas attendre, feu vert du berger! Sitôt dit, sitôt fait, vite emballé dans le kit...
Arrivé à la surface, la brebis semble épuisée, mais sauve!!!
En effet, en observant le corps de l'animal, (léger hématome au postérieur) le berger nous dit:"Ce ne sera pas Rayan, mais Coco"    
La pauvre bête, casquée pour l'évènement, en remerciement, hésite encore à quel club s'inscrire!!!....... En tant que Garri, j'ai pas insisté!!!!!!   
                        DSC00480.JPG
Tout s'est fini dans la bonne humeur, on a pu noter une même efficacité, émotion, et complicité entre spéléos et bergers !!!
Ces derniers nous ont confié qu'ils ne pourront oublier ce jour et qu'ils suivront Coco avec plus d'affection que les autres... 

DSC00478.JPG 
 On ne saura jamais tous comptes faits qui, de la brebis de 3 mois ou des sauveteurs, a été le plus heureux!!!...
          DSC00482
Merci à Dédé "les olives" devenu pour un jour: Dédé " lou pastre " à la barre à mine ...
Fierté pour tous...
Kiki
ps: p'tain, mon masque est devenu... inutilisable
Repost0

Présentation

  • : SPELEO CLUB DU BEAUSSET Lei Garri Grèu
  • SPELEO CLUB DU BEAUSSET  Lei Garri Grèu
  • : spéléologie, activités d'exploration, de découverte du monde souterrain et des merveilles de la nature.
  • Contact

contact

fessardherrick@free.fr

Lei Garri Greu - Spéléo-Club du Beausset

Adresse postale :

Chez Mr Christian LIGUORI
397 chemin des bonnes herbes
83200 TOULON


 

Rechercher