Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 janvier 2020 6 11 /01 /janvier /2020 22:48

Dix heures, plateau de Siou Blanc, nous sommes cinq à nous préparer au nord de la bergerie pour descendre au fond de "la Percée" -54m

AVEN DE LA PERCEE, samedi 11 janvier 2020

Cette fois-ci, Gégé est le seul à connaître la cavité!

Nous lui confions l'équipement du puits.

A la queue leu leu, nous pénétrons dans l'aven très vertical.

STEPH AU 1ER FRACTIO
STEPH AU 1ER FRACTIO
STEPH AU 1ER FRACTIO
STEPH AU 1ER FRACTIO
STEPH AU 1ER FRACTIO

STEPH AU 1ER FRACTIO

Nous franchissons plusieurs fractios, une cascade concrétionée marron nous accompagne jusqu'au fond que nous atteignons après un pendule sur notre gauche et une dév.

DERNIER JET POUR AURELIA
DERNIER JET POUR AURELIA
DERNIER JET POUR AURELIA
DERNIER JET POUR AURELIA

DERNIER JET POUR AURELIA

Toute l'équipe arrive assez rapidement au fond...

Nous prenons une photo de groupe avant le retour vers la surface.

Je remonte en premier, suivi d'Aury, Stéph et Gégé,  Patrick déséquipe la cavité.

GERARD, AURELIA, PATRICK, STEPHANIE ET CHRISTIAN

GERARD, AURELIA, PATRICK, STEPHANIE ET CHRISTIAN

J'ai quand même un peu peiné à la remontée, faut que je me refasse une santé!

C'est la reprise qu'il disait... Pfff

PATRICK DERNIER SORTI ...
PATRICK DERNIER SORTI ...
PATRICK DERNIER SORTI ...

PATRICK DERNIER SORTI ...

Il ne fait pas bien chaud pour les premiers arrivés, le soleil a du mal à percer à la Percée... Lol

Nous nous dirigeons d'un pas assuré vers le lieu du pique-nique!!!

Moment de détente où nous reparlons de notre matinée, je ne pensais pas personnellement que cette faille soit si agréable et assez jolie. Nous reprenons des calories dans une ambiance bon enfant...

ENTRE DEUX PASSAGES DE NUAGES, NOUS PROFITONS DES RAYONS DU SOLEIL

ENTRE DEUX PASSAGES DE NUAGES, NOUS PROFITONS DES RAYONS DU SOLEIL

Encore une bonne journée de reprise, une autre suivra bientôt!

Kiki

FICHE EQUIPEMENT GERARD

FICHE EQUIPEMENT GERARD

Repost0
31 décembre 2019 2 31 /12 /décembre /2019 13:20
Photo: H. Marchand  (Aven Néva) LGG

Photo: H. Marchand (Aven Néva) LGG

Nous vous souhaitons une Bonne Année 2020!

Santé, Amour et Spéléo!!!

Kiki

Repost0
15 décembre 2019 7 15 /12 /décembre /2019 19:32

Samedi 7 décembre. Une fois n’est pas coutume, on s’est donné RDV pour faire une classique du Var : l Aven de Maramoye sur le commune du Beausset.

 

Cette cavité présente un orifice de 18 m de diamètre pour une profondeur de 25 m plein vide grâce à une potence.

Bien que ces dimensions soient dans les habitudes de nos sorties il y a toujours une appréhension à basculer dans le vide en plein jour.

 

L’équipe est composée d’Isabelle, Aurélia, Christian, Mathias, Manu et Robert.

 

Plus 2 spéléos qui se sont proposés, via le blog, de faire cette sortie : Frédérique du CAF d’Aix et Dany du CAF Brignoles.

Bien entendu, les spéléos étant une grande famille c’est avec plaisir que nous avons accepté cette idée.

 

Chacun se prépare et s’équipe pour cette course, les kits ( sacs de rangement à toutes épreuves ) sont distribués ( cordes et matériel photo )

 

C’est Christian qui a préparé les kits et qui se charge de l’équipement de l’aven.

 

Tout le monde fait la queue pour descendre le premier puits

Equipement des spéléos et descenteEquipement des spéléos et descente
Equipement des spéléos et descenteEquipement des spéléos et descente

Equipement des spéléos et descente

L’arrivée se fait dans une végétation luxuriante digne de la Papouasie. En effet, un parterre de fougères rend ce lieu moins sinistre.

 

Les équipes se forment pour la visite du premier réseau d’une longueur de 80 m, qui présente de grandes dimensions et de belles concrétions.

 

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019

 Pendant ce temps, Christian continue l’équipement d’un passage étroit ( la boîte aux lettres ) puis d’une succession de puits entrecoupés de plans inclinés glissants à souhait. Aurélia et Mathias suivent le président dans l’équipement et arrivent ainsi au niveau d’une vire ( passage en horizontal sur un puits de 18 m )

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019

L’équipement en fixe de cette vire permet de gagner en temps et en sécurité.

Elle se termine par un balcon spacieux ce qui permet aux camarades de se regrouper pour manger un peu histoire d’évacuer les sensations fortes et de profiter des lieux.

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
pause casse-croûte avec commentaires sur les bottes zarenza !!!
pause casse-croûte avec commentaires sur les bottes zarenza !!!
pause casse-croûte avec commentaires sur les bottes zarenza !!!
pause casse-croûte avec commentaires sur les bottes zarenza !!!

pause casse-croûte avec commentaires sur les bottes zarenza !!!

Cette ambiance permet de mieux faire connaissance avec Frédérique et Dany qui sont au top dans cette aventure.

La collation terminée, c’est le départ pour l’exploration du réseau supérieur d’une longueur de 120 m environ. Plafonds très hauts, gros volume, salles concrétionnées sont au rendez-vous. Pose pour les photographes

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019

Puis, après une étroiture, le réseau devient plus intime avec de petits bassins et joliment concrétionné.

Au bout de la galerie, la boue se fait de plus en plus présente et surtout bien collante

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019

De retour, Mathias « découvre » un petit réseau que nos puissants éclairages dévoilent. Il faut faire une petite escalade acrobatique et nous voila dans un petit méandre qui monte et qui se rétrécit. Cette faille non topographiée d’une trentaine de mètre fait la joie de tout le monde…. c’est l’aventure !

 

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019

 

Retour vers la surface, quelques photos et c’est par 2 groupes, Aurélia, Frédérique, Kiki et Manu; puis Isa, Daniel, Robert, et Mathias qui, lui, déséquipe la cavité.

Un peu d’attente pour la remontée du dernier puits et nous voila tous dehors.

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019

Tout le monde se déséquipe et se prépare pour le traditionnel pique-nique.

A la recherche du soleil bienfaisant, nous posons nos tables en plein milieu de la piste ce qui oblige les rares véhicules à faire un petit détour, dans la bonne humeur.

 

Un autre membre du club, Cédric, nous rejoint pour l’apéro et le partage du fameux gâteau de Kiki qui approche de la DLC ( date limite de consommation ).  Nan, c'était un fake Robert: date=02/2020 mdr

 

 

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019

Encore une sortie bien réussie et d'autant plus agréable par la présence de copains spéléos. Les sourires sur les photos en disent long sur le plaisir de chacun.

Robert

Photos: Manu, Dany, Kiki, Aurélia et Robert

Equipement: C40 3 mskf 1 petite sangle---- C90 25 mskf 5 sangles

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019

Repost0
15 décembre 2019 7 15 /12 /décembre /2019 13:14

10h30, nous voilà réunis devant la barrière de la carrière du Joug de l'Aigue.

Aurélia, Isabelle, Cédric, Robert et moi-même pour les Garri,  Fifi et Loulou seront nos guides pour retrouver la grotte Don Giovanni qu'ils avaient visitée il y a une trentaine d'années celle-ci est désormais bouchée et "perdue"de vue...

ET C'EST PARTI !...
ET C'EST PARTI !...

ET C'EST PARTI !...

En trente ans, le relief de la carrière a bien changé, pas facile de s'y retrouver et les souvenirs sont si lointains!...

Nous trouvons une petite entrée, il s'agit de la grotte aux limaces; Loulou part la visiter: ça y ressemble, mais c'est trop court en développement!...

PETIT BARTAS ENTRE AMIS, A LA RECHERCHE DU DON GIOVANNI samedi 14 décembre 2019
PETIT BARTAS ENTRE AMIS, A LA RECHERCHE DU DON GIOVANNI samedi 14 décembre 2019
PETIT BARTAS ENTRE AMIS, A LA RECHERCHE DU DON GIOVANNI samedi 14 décembre 2019
PETIT BARTAS ENTRE AMIS, A LA RECHERCHE DU DON GIOVANNI samedi 14 décembre 2019
PETIT BARTAS ENTRE AMIS, A LA RECHERCHE DU DON GIOVANNI samedi 14 décembre 2019

Un peu déçus, nous poussons notre rando jusqu'à l'aven du volcan, tiens une grille a été installée !

EN FAIT, PAS DE VOLCAN MAIS UNE FAILLE MAGMATIQUE!
EN FAIT, PAS DE VOLCAN MAIS UNE FAILLE MAGMATIQUE!
EN FAIT, PAS DE VOLCAN MAIS UNE FAILLE MAGMATIQUE!

EN FAIT, PAS DE VOLCAN MAIS UNE FAILLE MAGMATIQUE!

Nous redescendons à la barrière en retraversant le paysage lunaire

PETIT BARTAS ENTRE AMIS, A LA RECHERCHE DU DON GIOVANNI samedi 14 décembre 2019
PETIT BARTAS ENTRE AMIS, A LA RECHERCHE DU DON GIOVANNI samedi 14 décembre 2019
PETIT BARTAS ENTRE AMIS, A LA RECHERCHE DU DON GIOVANNI samedi 14 décembre 2019
PETIT BARTAS ENTRE AMIS, A LA RECHERCHE DU DON GIOVANNI samedi 14 décembre 2019

Puis vient enfin l'heure du ventre...

VIVE LA PAUSE PIQUE-NIQUE !

VIVE LA PAUSE PIQUE-NIQUE !

L'après-midi va se passer à rechercher un nouvel aven indiqué par un chasseur, info ou intox?! Nous avons bartassé tout l'après-midi sans trace de cette nouvelle cavité...

Cette belle journée s'achève par la visite  d'un aven LGG bouché, repéré depuis 22 ans dont nous avions estimé la profondeur à 30 mètres...

Si tout va bien, cet aven fera partie des nombreuses désobs de 2020 !

 

ISA SEULE AU MONDE !
ISA SEULE AU MONDE !

ISA SEULE AU MONDE !

Faute de réelle découverte, nous avons tous entretenu notre cardio , pris un bon bol d'air et fait de nouvelles rencontres. (Fifi et Loulou)

A refaire

Kiki

ps: Nous recherchons toute personne pouvant nous aider à retrouver la grotte Don Giovanni par ses souvenirs...

Repost0
11 décembre 2019 3 11 /12 /décembre /2019 13:39

J'ai eu la chance d'avoir été invité dans cette cavité courant juin dernier.

Nous étions trois : Christian M le co-inventeur,  moi-même  (ayant aidé en partie à la désob) et J Pierre L  qui s'occupait de la topographie de ce trou.

Je remercie encore Christian M. pour l'invitation.

 

L'ETROITURE VERTICALE
L'ETROITURE VERTICALE
L'ETROITURE VERTICALE
L'ETROITURE VERTICALE
L'ETROITURE VERTICALE

L'ETROITURE VERTICALE

Aujourd'hui, nous nous retrouvons à sept pour visiter la cavité.

David du GSO nous accompagne avec tout son matériel photo.

Après une courte marche d'approche, nous arrivons sur les lieux.

La grille de protection levée, nous nous glissons dans l'entrée sur les fesses.

C'est assez étroit et bientôt une chatière verticale sélective ralentit notre descente.

Le gros kit de Robert ne passe pas (tu m'étonnes...) et c'est matos en mains qu'il fera la suite.

Nous arrivons sur un premier balcon, ici, nous mettons nos baudriers et descendons ce dernier au sommet d'une petite salle située 5 mètres plus bas grâce à une corde à noeuds, passage délicat pour Isa!... Robert veille au grain! ;)

Arrivés en bas, un puits de taille modeste nous amène à un étage inférieur, occupé par de très vieilles stalagmites, le décors change...

VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)

VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)

D'ici, nous descendons un autre puits , celui-ci nous fait arriver dans une grande salle pentue aux multiples concrétions!...

Un balisage discret protège les lieux.

DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA

DIAPORAMA

LA BELLE EQUIPE !

LA BELLE EQUIPE !

Durant cette visite, David, photographe averti sort son matos photo assez sophistiqué; avec patience et dévouement, nous obéissons à ses indications, de quoi faire de superbes photos de pro!

Enfin, nous remontons le puits précédent et allons retrouver l'autre puits où, là encore, des merveilles  nous attendent.

EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...

EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...

Le retour vers la surface se fait tranquillou, et c'est même sereinement que l'étroiture verticale sera franchie par binôme en s'entraidant.

Une fois sortis, très heureux de cette visite, les privilégiés que nous sommes  nous attablons pour le bon pique-nique de ...16heures !!! ;)

Gégé, Cédric, David, Aurélia, Kiki, Isa et Robert
Gégé, Cédric, David, Aurélia, Kiki, Isa et Robert

Gégé, Cédric, David, Aurélia, Kiki, Isa et Robert

Nous avons passé une super journée!!

Demandez à Cédric ce qu'il en pense!!!...

Nous languissons de voir quelques beaux clichés de notre séance photos gérée par David.

Kiki

Photos: Kiki, Cédric, Aurélia, Robert

LE RESSENTI SUR CETTE BELLE JOURNEE...

LE RESSENTI SUR CETTE BELLE JOURNEE...

Repost0
26 novembre 2019 2 26 /11 /novembre /2019 15:50

La météo très humide incite beaucoup d'amateurs à se rendre au barrage du Revest et plus particulièrement à l'exutoire du Ragas afin d'être le témoin d'un évènement très rare: le Ragas en crue!!!

Toutes ces pluies tombées en peu de temps sur le plateau de Siou Blanc ressortent majoritairement ici, le but pour les visiteurs est d'être là au bon moment, car la "Bête" se réveille subitement et se rendort pour des mois sans prévenir...

En arrivant en aval du barrage, les deux exutoires de ce dernier sont en pleine activité!

Le trop plein est éjecté avec fureur!

Après avoir croisé quelques spéléos, toujours présents lors des crues, nous nous dirigeons Cédric et moi-même vers le Ragas qui se situe en fond de vallon vers le nord. L'eau est vraiment très troublée, d'aspect jaunâtre...

PROMESSE D'UNE GROSSE CRUE!!!
PROMESSE D'UNE GROSSE CRUE!!!
PROMESSE D'UNE GROSSE CRUE!!!
PROMESSE D'UNE GROSSE CRUE!!!

PROMESSE D'UNE GROSSE CRUE!!!

Chemin faisant, nous sommes rejoints par deux autres Garri, Robert et Isabelle...

Lors de ma précédente visite au Ragas en crue, le niveau d'eau à la sortie du gouffre atteignait à peine le milieu de la grille du portail... Aujourd'hui, on ne voit même plus le portail!!!

PRISE D'ECHANTILLON LORS D'UNE PETITE CRUE  ET LE RAGAS A L'ETILLAGE.
PRISE D'ECHANTILLON LORS D'UNE PETITE CRUE  ET LE RAGAS A L'ETILLAGE.

PRISE D'ECHANTILLON LORS D'UNE PETITE CRUE ET LE RAGAS A L'ETILLAGE.

Arrivés sur place, nous avons la surprise d'apercevoir deux autres Garri!!! Maxime et Patrice C.

Décidément, le club s'est déplacé en nombre pour assister à cet évènement assez rare...

Les "frérots" sont aussi spéléonautes et connaissent la morphologie du Ragas souterrain.

On peut voir dans le lien suivant une de leur dernière activité au sein de l'association "PlongéSout"

Dans un vacarme impressionnant, des mètres cubes d'eau dégueulent du gouffre en crue.

On devient vite addict du spectacle qui semble irréel et grandiose à la fois!!!

Nous sommes ravis de ce spectacle et, après ce bon bol d'air dans la nature, nous rentrons dans nos pénates, prêts à revenir au prochain rendez-vous des amoureux de la nature, de la spéléo et du Ragas.

Kiki

Repost0
19 novembre 2019 2 19 /11 /novembre /2019 18:29

Des imprévus de dernières minutes ont compliqué le bon déroulement de ce samedi qui comptait pour une fois près de 8 participants. L’abandon d’Aurélia pour maladie et de Kiki (quand même au rendez-vous) pour insomnie nous laisse 6 (Isabelle, Robert, Stéphanie, Patrick, Mathias et moi-même) à participer à cette sortie. Mais voilà que faire ? Il n’y a que Mathias qui ne connaît pas l’abîme des morts, un des trous avec le Général que nous devions faire. La motivation n’est pas au rendez-vous alors il me vient une idée d’aller faire le Malleron. C’est un vieil aven pas très loin de la bergerie de Siou Blanc. Le but est d’aller faire le gros puits d’entrée qui pourra largement nous contenir tous les 6.

Il est 10h45 et nous partons donc vers l’aven du Malleron.  A peine arrivé Robert s’aperçoit qu’il a oublié sa combinaison. Rapide demi -tour de sa part vers le parking de l’abîme des morts où Kiki était resté afin de planter un amarrage au départ de la grande crevasse. Kiki s’est fait un plaisir le lui prêter sa combi le laissant en sous combi en plein dans les bois (attention danger !!!). Je pense qu’il n’a pas manqué de le charrier.

TU VEUX MA COMBI???  C'EST 5 EUROS!  PTDR

TU VEUX MA COMBI??? C'EST 5 EUROS! PTDR

On finit de s’équiper mais le manque de pratique depuis plusieurs semaines pour certains a mis en évidence des problèmes d’habillement et d’équipement comme le bloqueur de pied à l’envers n’est-ce pas Stéph !  ou bien Mathias qui n’avait que 2 piles sur 3! . La combi de Kiki enfilée au chausse pied sur Robert (Qui est le plus costaud des 2 ????) nous sommes enfin tous prêts.
Pour ma part je ne me rappelais plus vraiment où se situait le trou et heureusement que les renseignements pris auprès de Kiki et rapportés par Robert nous a mis sur la voie.

RENTRERA, RENTRERA PAS ?? ISA EST INQUIETE !...RENTRERA, RENTRERA PAS ?? ISA EST INQUIETE !...

RENTRERA, RENTRERA PAS ?? ISA EST INQUIETE !...

BONNE AMBIANCE HABITUELLE!   ROBERT ET STEPH, LA PHOTOGRAPHE DU JOURBONNE AMBIANCE HABITUELLE!   ROBERT ET STEPH, LA PHOTOGRAPHE DU JOUR

BONNE AMBIANCE HABITUELLE! ROBERT ET STEPH, LA PHOTOGRAPHE DU JOUR

11h45 nous sommes à l’entrée, il fait froid, c’est très humide et le tube est plutôt sombre mais bon il faut y aller.

LE G.O.
LE G.O.
LE G.O.
LE G.O.

LE G.O.

 Normalement une corde de 90 m suffit mais la suite prouva que non. Je me prends sur 2 arbres avant d’équiper la tête du puits sur 2 spits. Me voilà parti dans les ténèbres. Ca ruisselle beaucoup et il faut faire attention car les spits ne sont pas nombreux et certains sont bien cachés.
1 fratio mais où est le second ?. Impossible de continuer sans que la corde frotte dangereusement contre la paroi. Il faut que je remonte sur 5 m afin de l’apercevoir, presque invisible, noyé dans la roche, sur un bombé. Je râle mais je ne me déconcentre pas.
Le 2ième puis le  3ième  fratio, il serait temps de repartir sur 2 amarrages mais il n’y a plus de spits,  il ne reste que des goujons d’autant plus que j’entends certains râler car le mou laissé à un fractio est vraiment insuffisant. Tant pis je sépare les vis de 2 plaquettes et prends garde à ne pas faire tomber les écrous des goujons.

Zé cru voir un Cros Kiki!!! ;)
Zé cru voir un Cros Kiki!!! ;)
Zé cru voir un Cros Kiki!!! ;)
Zé cru voir un Cros Kiki!!! ;)
Zé cru voir un Cros Kiki!!! ;)
Zé cru voir un Cros Kiki!!! ;)
Zé cru voir un Cros Kiki!!! ;)

Zé cru voir un Cros Kiki!!! ;)

 Le temps commence à être long pour les suivants qui sont pendus sur les différents fractios en attendant la suite. Le dernier fractio est atteint mais bon sang la corde est trop courte !. Il me manque 5m pour arriver au fond. J’appelle Mathias qui me suit et lui demande de me faire passer la corde qui reste. Je fais la jonction des 2 cordes mais il va falloir passer le nœud ?. Heureusement que  le nœud se situe près d’un palier qui facilitera grandement les manipes. Afin d’éviter le passage de nœud à la remonté Robert tire la corde et fait la jonction au niveau du dernier fractio.  yes

 Arrivé au fond ,2 roquettes nous attendent bien sagement posées à la base du puits, gare à celui qui touche ! . Nous allons voir la suite mais personne n’est motivé pour continuer car elle est très étroite et très humide. Dommage !

LES ROQUETTES!...
LES ROQUETTES!...
LES ROQUETTES!...

LES ROQUETTES!...

 Le selfie habituel  est fait, un peu d’eau, une barre de céréale  et la remontée s’organise.

D’abord Mathias, puis Stéphanie suivi de Patrick et Isabelle, je resterai avec Robert qui s’est porté volontaire pour déséquiper. La montée se fait sans problème et nous nous retrouvons tous dehors à 16h.

LA BELLE EQUIPE:  PATRICK, GERARD, STEPHANIE, ISABELLE, ROBERT ET MATHIAS
LA BELLE EQUIPE:  PATRICK, GERARD, STEPHANIE, ISABELLE, ROBERT ET MATHIAS
LA BELLE EQUIPE:  PATRICK, GERARD, STEPHANIE, ISABELLE, ROBERT ET MATHIAS
LA BELLE EQUIPE:  PATRICK, GERARD, STEPHANIE, ISABELLE, ROBERT ET MATHIAS
LA BELLE EQUIPE:  PATRICK, GERARD, STEPHANIE, ISABELLE, ROBERT ET MATHIAS
LA BELLE EQUIPE:  PATRICK, GERARD, STEPHANIE, ISABELLE, ROBERT ET MATHIAS
LA BELLE EQUIPE:  PATRICK, GERARD, STEPHANIE, ISABELLE, ROBERT ET MATHIAS

LA BELLE EQUIPE: PATRICK, GERARD, STEPHANIE, ISABELLE, ROBERT ET MATHIAS

Il est temps de partager un bon repas  bien mérité sous un soleil fébrile.
 Quelle journée !!!


 

AVEN DU MALLERON, 16 novembre 2019
AVEN DU MALLERON, 16 novembre 2019

2 points principaux se dégagent :
- 1- Il est nécessaire de faire une journée falaise pour retravailler les techniques spéléo à l’air libre comme les passages de nœuds, palan, réchappe….
- 2- L’enchaînement des signes négatifs n’ont pas eu raison de la tenue de cette sortie, à nous tous nous avons trouvé une solution pour qu’elle puisse se tenir. L’entraide au niveau des passages délicats a permis à tous de les franchir sans problème.  La solidarité est bien le maître mot de notre activité.

Gérard

AVEN DU MALLERON, 16 novembre 2019
Repost0
16 novembre 2019 6 16 /11 /novembre /2019 15:31

En 1994, j'avais répondu favorablement à une cliente qui m'avait demandé si je pouvais organiser une sortie spéléo pour ses deux petits fils jumeaux.de 10 ans...

 

Lors de leur rentrée scolaire, premier sujet "bateau" de l'instituteur (prof des écoles maintenant): "Racontez vos vacances d'été"...

Voici leurs deux dissertations!

QUE C'EST MIGNON!!!
QUE C'EST MIGNON!!!
QUE C'EST MIGNON!!!
QUE C'EST MIGNON!!!
QUE C'EST MIGNON!!!

QUE C'EST MIGNON!!!

Ces deux frères doivent avoir maintenant 35 ans...

J'espère qu'il leur reste de bons souvenirs de cette journée découverte de la spéléologie!!...

Kiki

ps: je me souviens d'une jeune adolescente, elle aussi accompagnée au Vieux Mounoï pour son baptême spéléo, elle a depuis dépassé son "maître" et a fait de la spéléo au Picos (Grandes vericales espagnoles)

Repost0
12 novembre 2019 2 12 /11 /novembre /2019 23:21

Après la suite trouvée par Aurélia,  (voir le lien ci-dessous), nous continuons la désob de ce trou qui se mérite et nous fait languir... Serons nous récompensés pour ce travail de longue haleine???

Le trou au sol est agrandi grâce à 3 bons coups de masse, la suite est bien visible! Nous remontons le matos qui risque de nous tomber dessus pendant la descente!

LA SUITE EST OUVERTE PETIT A  PETIT
LA SUITE EST OUVERTE PETIT A  PETIT
LA SUITE EST OUVERTE PETIT A  PETIT

LA SUITE EST OUVERTE PETIT A PETIT

Je descends le premier, ça passe en frottant pas mal,  Aurélia puis Herrick suivent, mais, en pleine manip en vue de descendre, par mesure de précaution (il aura raison.***..) ce dernier préfère veiller d'en haut.

*** En effet, lors du retour, je coince, ne pouvant pas remonter ma poignée plus haut! Herrick redescendra me prêter sa poignée libératrice! Allez, hop! Après un coup de masse supplémentaire d'Herrick, c'est ok!

LES BOTTES DE HERRICK RESTERONT EN HAUT! ;)
LES BOTTES DE HERRICK RESTERONT EN HAUT! ;)
LES BOTTES DE HERRICK RESTERONT EN HAUT! ;)

LES BOTTES DE HERRICK RESTERONT EN HAUT! ;)

Nous nous retrouvons Aurélia et moi-même 4 mètres plus bas, toujours dans une faille qui s'agrandit.

La largeur maxi frise les 1 mètre au centre, la longueur de la faille doit avoisiner 2 m50.

Il y a de la place pour deux, pas plus;  durant les nombreuses venues sur site, nous bosserons à deux, en semaine, sans nous gêner .

En effet, une suite existe, exiguë , sur 4 mètres supplémentaires bien verticaux...

RARES CONCRETIONS
RARES CONCRETIONS
RARES CONCRETIONS
RARES CONCRETIONS

RARES CONCRETIONS

Cela fait une petite dizaine de fois que nous bossons à grands coups de masse Aurélia et moi en aprèm, Nous nous entendons bien et le travail avance ...

Elle veut vraiment descendre, j'ai de plus en plus de mal à la freiner car c'est encore bien trop étroit!...

Encore 2 gros coups de masse!... ;)

AVEN DES 400 COUPS, CLAP DE FIN! novembre 2019
AVEN DES 400 COUPS, CLAP DE FIN! novembre 2019
AVEN DES 400 COUPS, CLAP DE FIN! novembre 2019
AVEN DES 400 COUPS, CLAP DE FIN! novembre 2019
AVEN DES 400 COUPS, CLAP DE FIN! novembre 2019

Euréka, une solution est trouvée: Cédric et Gaspard, son fils de 12 ans "passe partout" peuvent se libérer;  Ils me suivent et Gaspard est descendu puis hissé à bout de bras avec une autre corde dans l'étroiture verticale.

Verdict du pitchoun: suite horizontale large de 25cm de 4 mètres en visuel puis ça tourne,  :(

De retour avec Aurélia, c'est le grand jour pour elle!!

Elle se laisse glisser dans le puits étroit, verticale de 4 mètres de profondeur...

Arrivée au fond, bein ça coince pour elle, tu m'étonnes!!!

Une fois remontée, non sans mal... Elle garde un optimisme à toute épreuve!

Nous décidons malgré cela d'arrêter le chantier, -11m de profondeur.

La continuité: faille horizontale étroite sans courant d'air, demanderait trop de boulot!!

D'autres chantiers nous attendent...

 

COINCEE, SUITE ETROITE EN VUE!
COINCEE, SUITE ETROITE EN VUE!
COINCEE, SUITE ETROITE EN VUE!
COINCEE, SUITE ETROITE EN VUE!
COINCEE, SUITE ETROITE EN VUE!

COINCEE, SUITE ETROITE EN VUE!

Bravo aux participants:

Kiki, Aurélia, Herrick, Cédric et Gaspard

Kiki

L'EQUIPE DES TAUPES:  KIKI, AURELIA, HERRICK, CEDRIC ET GAPARD
L'EQUIPE DES TAUPES:  KIKI, AURELIA, HERRICK, CEDRIC ET GAPARD
L'EQUIPE DES TAUPES:  KIKI, AURELIA, HERRICK, CEDRIC ET GAPARD
L'EQUIPE DES TAUPES:  KIKI, AURELIA, HERRICK, CEDRIC ET GAPARD
L'EQUIPE DES TAUPES:  KIKI, AURELIA, HERRICK, CEDRIC ET GAPARD

L'EQUIPE DES TAUPES: KIKI, AURELIA, HERRICK, CEDRIC ET GAPARD

Repost0
12 novembre 2019 2 12 /11 /novembre /2019 17:19

C'est encore une fois en faisant une petite cueillette d'asperges que
je tombe sur une petite entrée à taille humaine. Le trou situé très
près de la route du Camp à Signes a sûrement déjà été gratouillé… Je
le note et je passe mon chemin...
Quelques mois plus tard, suite à une sortie désob à Pandora pas très
loin, j'en profite pour le montrer à Kiki et Gaëlle. Cette fois, on
descend les 3 mètres de ce petit puits au fond duquel se trouve un
passage bas. On dégage quelques blocs et hop! Au final on se retrouve
dans une petite salle au plafond bas forme quasi circulaire. Quelques
grosses concrétions blanches (Mondmilch), un sol terreux plat et sur
un côté une belle conduite forcée donnant sur une autre salle encore plus
basse.

SUPERBE CONDUITE FORCEE
SUPERBE CONDUITE FORCEE
SUPERBE CONDUITE FORCEE
SUPERBE CONDUITE FORCEE
SUPERBE CONDUITE FORCEE
SUPERBE CONDUITE FORCEE
SUPERBE CONDUITE FORCEE
SUPERBE CONDUITE FORCEE
SUPERBE CONDUITE FORCEE

SUPERBE CONDUITE FORCEE

Nous décidons de grattouiller un peu ce trou... quelques départs très
étroits laissent entrevoir une possibilité de suite sur quelques
mètres supplémentaires.
Nous y reviendront plusieurs fois pour décaisser une vingtaine de
centimètres de terre, puis un conglomérat terre et cailloux sur encore
20 cm pour aboutir à un plancher de concrétionnement en strate d’une
bonne trentaine de cm.

CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION
CEDRIC EN PLEINE ACTION

CEDRIC EN PLEINE ACTION

Plusieurs séances de desob énergiques plus tard une suite modeste
apparait. Encore quelques efforts et nous ouvrons le passage.
Malheureusement encore une fois, la suite est extrêmement étroite et
non abandonnons ce chantier.

LA SUITE N'EST EN FAIT Q'UN PETIT CAFOUTCHOU VITE IMPENETRABLE
LA SUITE N'EST EN FAIT Q'UN PETIT CAFOUTCHOU VITE IMPENETRABLE
LA SUITE N'EST EN FAIT Q'UN PETIT CAFOUTCHOU VITE IMPENETRABLE
LA SUITE N'EST EN FAIT Q'UN PETIT CAFOUTCHOU VITE IMPENETRABLE
LA SUITE N'EST EN FAIT Q'UN PETIT CAFOUTCHOU VITE IMPENETRABLE
LA SUITE N'EST EN FAIT Q'UN PETIT CAFOUTCHOU VITE IMPENETRABLE

LA SUITE N'EST EN FAIT Q'UN PETIT CAFOUTCHOU VITE IMPENETRABLE

Ce fut tout de même un beau travail pas récompensé, mais qui permet de
baptiser ce trou modeste mais intéressant grâce à sa conduite.

Cédric

Repost0

Présentation

  • : SPELEO CLUB DU BEAUSSET Lei Garri Grèu
  • SPELEO CLUB DU BEAUSSET  Lei Garri Grèu
  • : spéléologie, activités d'exploration, de découverte du monde souterrain et des merveilles de la nature.
  • Contact

contact

fessardherrick@free.fr

Lei Garri Greu - Spéléo-Club du Beausset

Adresse postale :

Chez Mr Christian LIGUORI
397 chemin des bonnes herbes
83200 TOULON


 

Rechercher