Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2020 1 17 /02 /février /2020 21:22

Il était prévu de partir à six membres pour faire l'aven du Lys Martagon, situé sur la commune de Sollies-Toucas, mais des imprévus ont fait réduire le groupe. En effet, Isabelle la première, déclara forfait, puis Kiki avec ses valises sous les yeux, nous a expliqué sa mauvaise nuit.

Un petit vent humide et glacial souffle sur Siou-Blanc. Le RDV est fixé devant le chêne Mistral et presque tout le monde est ....présent.

Nous voila donc les 4 rescapés ( Aurélia, Denis, Gérard et Robert ). Et nous allons d'abord voir l'aven car personne du groupe n'a fait cette cavité. Grâce au GPS de Gérard et à l'exactitude des coordonnées, l'aven est vite retrouvé au bon endroit !

Retour aux voitures pour s'équiper. A noter que Robert, à force de tordre les fils des accus du casque pour les mettre dans le boitier, a réussit à couper les câbles : donc plus de lumière pour Robert. Gérard lui prêtera sa lampe de secours.

 

 

 

AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020

Une petite marche d'approche avec 2 kits et c'est Gérard qui équipe la cavité.

Aurélia, encore présente, ne se sent pas de descendre et retourne illico à la voiture pour piquer un roupillon.

AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020
AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020

L'entrée de l'aven est un peu étroite, mais ça passe ( oui, même pour Robert ).

Un palier à -6m permet l'accès au puits de 54 m qui est concrétionné au début.

AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020
AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020

Le "couple" Denis/Gérard, "équipeurs d'avens aux longs-cours", argumente sur la meilleure solution technique à mettre en oeuvre pour équiper ce puits y compris la pose de dérivation vu sa configuration.

En bas de ce puits, un franchissement horizontal étroit donne accès au puits de 41 m.

AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020
AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020
AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020
AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020

Re-discussion sur la solution idoine pour bien positionner la corde et éviter ainsi les frottements sur la paroi.

Les lames rocheuses du second puits nous obligent à poser de nombreuses déviations.

AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020
AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020

Arrivés au fond du dernier puits, celui-ci est assez volumineux par ses 5 m de diamètre environ.

AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020
AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020

La suite, que nous n'avons pas explorée, se présente sous forme de 2 petits puits de 13 m chacun dont le premier est vertical et étroit dans l'axe du puits et l'autre semi vertical dans l'axe de la faille.

AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020

Une recherche de courant d'air avec du papier d'Arménie laisse supposer que la suite est vers le deuxième puits. Mais il faut noter que la présence du vent en surface ( surpression et dépression ) et l'équilibre thermique extérieur/intérieur ( 14/14°C )ne permet pas de valider à 100% cette détection. Il faudrait le refaire avec un froid plus vigoureux et sans vent.

Enfin la traditionnelle séance de selfie où Gérard me rappelle mes vacances au Kenya!

AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020

Chacun sort à boire et des barres de céréales pour reprendre des forces.

On attaque la remontée et j'ai le privilège de monter sans kit, mais le manque d'entrainement se fait sentir.

Puis Gérard me suit tandis que Denis s'occupe du déséquipement de l'aven.

AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020
AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020

Le passage étroit inter-puits se passe comme une lettre à la poste.

AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020
AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020

Seule l'étroiture du puits d'entrée demande une certaine souplesse pour sortir.

Tout le monde sort et Aurélia nous accueille au bord de l'aven.

AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020
AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020
AVEN DU LYS MARTAGON -15 février 2020

Nous cherchons un coin à l'abri du vent et le chêne Mistral s'y prête bien avec en plus, ô luxe suprême, du soleil !

Le repas est pris en commun avec l'apéro de Gérard : vin de Néfles !!!

Pendant le repas les commentaires vont bon train! Vu la configuration à caractère sportif de cet aven, tout le monde est d'accord pour améliorer l'équipement de ce gouffre, soit par des spits, soit par la technique des amarrages forés.

Encore une sortie dans la bonne humeur où chacun veille à la sécurité de son camarade, principe de base d'une bonne équipe !

Robert

fiche équipement de l'aven

fiche équipement de l'aven

Repost0
3 février 2020 1 03 /02 /février /2020 11:18

Nous voici réunis à six ce matin, dont un invité: David, dit "Mouglouch".

Le 4x4 est caché dans un cul de sac afin de ne pas prendre une prune à 135 euros! (ONF)

L'aven connu de Patrick et moi même ne se trouve pas bien loin.

AVEN DU CIMAI, samedi 1er février 2020

Les spits sont très vieux dans cette cavité rarement fréquentée, cela fait deux fois que nous différons le rééquipement.

David saisit l'occasion: il a avec lui son kit à tout faire...  Il nous propose de rééquiper la cavité avec son perfo et notre trousse à spits.

Nous le laissons opérer, le courant passe tout de suite avec lui, en plus ils nous donne quelques tuyaux, notamment sur le nettoyage du puits avant la descente... Bon, on savait mais, on n'aurait peut être oublié certains blocs devenus très instables suite aux grosses pluies passées.

La descente se fait donc sur des amarrages irréprochables.

 

AMBIANCE AMBIANCE !
AMBIANCE AMBIANCE !
AMBIANCE AMBIANCE !
AMBIANCE AMBIANCE !

AMBIANCE AMBIANCE !

Passée l'entrée étroite et verticale, nous descendons dans un puits bien érodé à taille humaine.

Au bas du puits de 27 mètres, du CO2 se fait sentir prématurément!...

Je reste à ce niveau là, ayant déjà visité la cavité plusieurs fois. notamment en octobre 2017 (cf le lien en fin d'article)

Chacun descend dans la salle suivante très concrétionnée puis, grâce à un joli P5 s'arrête devant une étroiture sévère.

DESCENTE VERS LA SALLE AUX CONCRETIONS
DESCENTE VERS LA SALLE AUX CONCRETIONS
DESCENTE VERS LA SALLE AUX CONCRETIONS
DESCENTE VERS LA SALLE AUX CONCRETIONS
DESCENTE VERS LA SALLE AUX CONCRETIONS
DESCENTE VERS LA SALLE AUX CONCRETIONS
DESCENTE VERS LA SALLE AUX CONCRETIONS

DESCENTE VERS LA SALLE AUX CONCRETIONS

DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA

DIAPORAMA

Je remonte péniblement, comme un asthmatique dans les premiers mètres, talonné par Aurélia elle aussi incommodée par le CO2.

Le reste de l'équipe nous rejoint après un selfie.

David déséquipe.

MERCI MONSIEUR DAVID MOUGLOUCH !   LOL
MERCI MONSIEUR DAVID MOUGLOUCH !   LOL
MERCI MONSIEUR DAVID MOUGLOUCH !   LOL
MERCI MONSIEUR DAVID MOUGLOUCH !   LOL
MERCI MONSIEUR DAVID MOUGLOUCH !   LOL
MERCI MONSIEUR DAVID MOUGLOUCH !   LOL
MERCI MONSIEUR DAVID MOUGLOUCH !   LOL
MERCI MONSIEUR DAVID MOUGLOUCH !   LOL
MERCI MONSIEUR DAVID MOUGLOUCH !   LOL

MERCI MONSIEUR DAVID MOUGLOUCH ! LOL

Il est 15 heures quand nous pique-niquons dans une ambiance bon enfant.

AURELIA, CEDRIC, STEPHANIE, PATRICK, CHRISTIAN ET DAVID

AURELIA, CEDRIC, STEPHANIE, PATRICK, CHRISTIAN ET DAVID

Sur le retour vers Ste Anne d'Evenos, nous croisons un ami spéléo bien connu au niveau de la Foux de Ste Anne: Honoré!!! Bons moments de retrouvailles et de  rigolades...

Kiki

Photos: Stéph, Aury et Kiki

RETROUVAILLES TRES AGREABLES

RETROUVAILLES TRES AGREABLES

Repost0
20 janvier 2020 1 20 /01 /janvier /2020 17:26

Nous nous retrouvons à cinq sur le plateau de Siou Blanc afin de visiter l'aven Bacchus.

Cette cavité n'est pas bien profonde (-40m), mais le décor vaut le coup d'oeil.

Suite à la proposition de Gérard, j'équipe l'aven.

Arrivé au sommet du P30, j'ai la surprise (j'avais oublié) de devoir m'amarrer sur de vieux gougeons !....  Ma descente dans ce magnifique puits se passe finalement à merveille, Danny et les autres suivent.

EN MODE PLAN PLAN: AVEN BACCHUS ET GALETTE DES ROIS, le samedi18 JANVIER 2020
EN MODE PLAN PLAN: AVEN BACCHUS ET GALETTE DES ROIS, le samedi18 JANVIER 2020
EN MODE PLAN PLAN: AVEN BACCHUS ET GALETTE DES ROIS, le samedi18 JANVIER 2020
EN MODE PLAN PLAN: AVEN BACCHUS ET GALETTE DES ROIS, le samedi18 JANVIER 2020
EN MODE PLAN PLAN: AVEN BACCHUS ET GALETTE DES ROIS, le samedi18 JANVIER 2020
EN MODE PLAN PLAN: AVEN BACCHUS ET GALETTE DES ROIS, le samedi18 JANVIER 2020
EN MODE PLAN PLAN: AVEN BACCHUS ET GALETTE DES ROIS, le samedi18 JANVIER 2020

Arrivés au fond, nous profitons du cadre, de belles concrétions garnissent les parois.

Au bas du plan incliné, chacun essaie en vain de trouver une suite, soi en haut des concrétions, soi en bas. Au sol on devine un ruisseau qui par temps de pluie s’immisce dans la calcite, on la sent cette suite, mais nada!...

Cédric qui comme d'habitude fouine partout découvre au sol un bloc de calcite verdâtre.

 

 

BLOC DE CALCITE VERTE...
BLOC DE CALCITE VERTE...
BLOC DE CALCITE VERTE...
BLOC DE CALCITE VERTE...
BLOC DE CALCITE VERTE...
BLOC DE CALCITE VERTE...
BLOC DE CALCITE VERTE...
BLOC DE CALCITE VERTE...
BLOC DE CALCITE VERTE...
BLOC DE CALCITE VERTE...
BLOC DE CALCITE VERTE...
BLOC DE CALCITE VERTE...
BLOC DE CALCITE VERTE...

BLOC DE CALCITE VERTE...

Il est temps de remonter, Manu démarre le premier.

Nous profitons de rares pauses pour admirer une dernière fois le puits.

GERARD DESEQUIPE
GERARD DESEQUIPE
GERARD DESEQUIPE
GERARD DESEQUIPE
GERARD DESEQUIPE
GERARD DESEQUIPE
GERARD DESEQUIPE
GERARD DESEQUIPE
GERARD DESEQUIPE
GERARD DESEQUIPE

GERARD DESEQUIPE

La sortie ne pose aucun problème, il fait encore un peu frisquet.

Nous sommes accueillis par Isabelle et Robert.

Nous seront donc sept à pique-niquer dans un coin de la bergerie des Cuillerets

DANNY A LA SORTIE:  SYMPA LE BACCHUS !
DANNY A LA SORTIE:  SYMPA LE BACCHUS !
DANNY A LA SORTIE:  SYMPA LE BACCHUS !
DANNY A LA SORTIE:  SYMPA LE BACCHUS !

DANNY A LA SORTIE: SYMPA LE BACCHUS !

Nous nous retrouvons dans un coin ensoleillé et abrité autour d'une grande table emmenée par Robert.

Le pique-nique va bon train...

Enfin, les galettes du club, accompagnées de cidre sont sorties et dégustées dans une ambiance très conviviale.

GERARD, DANNY, KIKI, iSABELLE, ROBERT, MANU ET CEDRIC

GERARD, DANNY, KIKI, iSABELLE, ROBERT, MANU ET CEDRIC

Une fois de plus, nous avons savouré cette belle journée

Kiki

ps: photos Cédric, Danny, Kiki

RHAAAA!!   LA BELLE GALETTE !!!

RHAAAA!! LA BELLE GALETTE !!!

Equipement: C50, 2 AN, Dév, 1 AN, 2 gougeons et, optionnel: 1 gougeon en milieu de puits

Repost0
11 janvier 2020 6 11 /01 /janvier /2020 22:48

Dix heures, plateau de Siou Blanc, nous sommes cinq à nous préparer au nord de la bergerie pour descendre au fond de "la Percée" -54m

AVEN DE LA PERCEE, samedi 11 janvier 2020

Cette fois-ci, Gégé est le seul à connaître la cavité!

Nous lui confions l'équipement du puits.

A la queue leu leu, nous pénétrons dans l'aven très vertical.

STEPH AU 1ER FRACTIO
STEPH AU 1ER FRACTIO
STEPH AU 1ER FRACTIO
STEPH AU 1ER FRACTIO
STEPH AU 1ER FRACTIO

STEPH AU 1ER FRACTIO

Nous franchissons plusieurs fractios, une cascade concrétionée marron nous accompagne jusqu'au fond que nous atteignons après un pendule sur notre gauche et une dév.

DERNIER JET POUR AURELIA
DERNIER JET POUR AURELIA
DERNIER JET POUR AURELIA
DERNIER JET POUR AURELIA

DERNIER JET POUR AURELIA

Toute l'équipe arrive assez rapidement au fond...

Nous prenons une photo de groupe avant le retour vers la surface.

Je remonte en premier, suivi d'Aury, Stéph et Gégé,  Patrick déséquipe la cavité.

GERARD, AURELIA, PATRICK, STEPHANIE ET CHRISTIAN

GERARD, AURELIA, PATRICK, STEPHANIE ET CHRISTIAN

J'ai quand même un peu peiné à la remontée, faut que je me refasse une santé!

C'est la reprise qu'il disait... Pfff

PATRICK DERNIER SORTI ...
PATRICK DERNIER SORTI ...
PATRICK DERNIER SORTI ...

PATRICK DERNIER SORTI ...

Il ne fait pas bien chaud pour les premiers arrivés, le soleil a du mal à percer à la Percée... Lol

Nous nous dirigeons d'un pas assuré vers le lieu du pique-nique!!!

Moment de détente où nous reparlons de notre matinée, je ne pensais pas personnellement que cette faille soit si agréable et assez jolie. Nous reprenons des calories dans une ambiance bon enfant...

ENTRE DEUX PASSAGES DE NUAGES, NOUS PROFITONS DES RAYONS DU SOLEIL

ENTRE DEUX PASSAGES DE NUAGES, NOUS PROFITONS DES RAYONS DU SOLEIL

Encore une bonne journée de reprise, une autre suivra bientôt!

Kiki

FICHE EQUIPEMENT GERARD

FICHE EQUIPEMENT GERARD

Repost0
15 décembre 2019 7 15 /12 /décembre /2019 19:32

Samedi 7 décembre. Une fois n’est pas coutume, on s’est donné RDV pour faire une classique du Var : l Aven de Maramoye sur le commune du Beausset.

 

Cette cavité présente un orifice de 18 m de diamètre pour une profondeur de 25 m plein vide grâce à une potence.

Bien que ces dimensions soient dans les habitudes de nos sorties il y a toujours une appréhension à basculer dans le vide en plein jour.

 

L’équipe est composée d’Isabelle, Aurélia, Christian, Mathias, Manu et Robert.

 

Plus 2 spéléos qui se sont proposés, via le blog, de faire cette sortie : Frédérique du CAF d’Aix et Dany du CAF Brignoles.

Bien entendu, les spéléos étant une grande famille c’est avec plaisir que nous avons accepté cette idée.

 

Chacun se prépare et s’équipe pour cette course, les kits ( sacs de rangement à toutes épreuves ) sont distribués ( cordes et matériel photo )

 

C’est Christian qui a préparé les kits et qui se charge de l’équipement de l’aven.

 

Tout le monde fait la queue pour descendre le premier puits

Equipement des spéléos et descenteEquipement des spéléos et descente
Equipement des spéléos et descenteEquipement des spéléos et descente

Equipement des spéléos et descente

L’arrivée se fait dans une végétation luxuriante digne de la Papouasie. En effet, un parterre de fougères rend ce lieu moins sinistre.

 

Les équipes se forment pour la visite du premier réseau d’une longueur de 80 m, qui présente de grandes dimensions et de belles concrétions.

 

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019

 Pendant ce temps, Christian continue l’équipement d’un passage étroit ( la boîte aux lettres ) puis d’une succession de puits entrecoupés de plans inclinés glissants à souhait. Aurélia et Mathias suivent le président dans l’équipement et arrivent ainsi au niveau d’une vire ( passage en horizontal sur un puits de 18 m )

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019

L’équipement en fixe de cette vire permet de gagner en temps et en sécurité.

Elle se termine par un balcon spacieux ce qui permet aux camarades de se regrouper pour manger un peu histoire d’évacuer les sensations fortes et de profiter des lieux.

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
pause casse-croûte avec commentaires sur les bottes zarenza !!!
pause casse-croûte avec commentaires sur les bottes zarenza !!!
pause casse-croûte avec commentaires sur les bottes zarenza !!!
pause casse-croûte avec commentaires sur les bottes zarenza !!!

pause casse-croûte avec commentaires sur les bottes zarenza !!!

Cette ambiance permet de mieux faire connaissance avec Frédérique et Dany qui sont au top dans cette aventure.

La collation terminée, c’est le départ pour l’exploration du réseau supérieur d’une longueur de 120 m environ. Plafonds très hauts, gros volume, salles concrétionnées sont au rendez-vous. Pose pour les photographes

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019

Puis, après une étroiture, le réseau devient plus intime avec de petits bassins et joliment concrétionné.

Au bout de la galerie, la boue se fait de plus en plus présente et surtout bien collante

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019

De retour, Mathias « découvre » un petit réseau que nos puissants éclairages dévoilent. Il faut faire une petite escalade acrobatique et nous voila dans un petit méandre qui monte et qui se rétrécit. Cette faille non topographiée d’une trentaine de mètre fait la joie de tout le monde…. c’est l’aventure !

 

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019

 

Retour vers la surface, quelques photos et c’est par 2 groupes, Aurélia, Frédérique, Kiki et Manu; puis Isa, Daniel, Robert, et Mathias qui, lui, déséquipe la cavité.

Un peu d’attente pour la remontée du dernier puits et nous voila tous dehors.

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019

Tout le monde se déséquipe et se prépare pour le traditionnel pique-nique.

A la recherche du soleil bienfaisant, nous posons nos tables en plein milieu de la piste ce qui oblige les rares véhicules à faire un petit détour, dans la bonne humeur.

 

Un autre membre du club, Cédric, nous rejoint pour l’apéro et le partage du fameux gâteau de Kiki qui approche de la DLC ( date limite de consommation ).  Nan, c'était un fake Robert: date=02/2020 mdr

 

 

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019

Encore une sortie bien réussie et d'autant plus agréable par la présence de copains spéléos. Les sourires sur les photos en disent long sur le plaisir de chacun.

Robert

Photos: Manu, Dany, Kiki, Aurélia et Robert

Equipement: C40 3 mskf 1 petite sangle---- C90 25 mskf 5 sangles

ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019
ABIME DE MARAMOYE - samedi 7 décembre 2019

Repost0
11 décembre 2019 3 11 /12 /décembre /2019 13:39

J'ai eu la chance d'avoir été invité dans cette cavité courant juin dernier.

Nous étions trois : Christian M le co-inventeur,  moi-même  (ayant aidé en partie à la désob) et J Pierre L  qui s'occupait de la topographie de ce trou.

Je remercie encore Christian M. pour l'invitation.

 

L'ETROITURE VERTICALE
L'ETROITURE VERTICALE
L'ETROITURE VERTICALE
L'ETROITURE VERTICALE
L'ETROITURE VERTICALE

L'ETROITURE VERTICALE

Aujourd'hui, nous nous retrouvons à sept pour visiter la cavité.

David du GSO nous accompagne avec tout son matériel photo.

Après une courte marche d'approche, nous arrivons sur les lieux.

La grille de protection levée, nous nous glissons dans l'entrée sur les fesses.

C'est assez étroit et bientôt une chatière verticale sélective ralentit notre descente.

Le gros kit de Robert ne passe pas (tu m'étonnes...) et c'est matos en mains qu'il fera la suite.

Nous arrivons sur un premier balcon, ici, nous mettons nos baudriers et descendons ce dernier au sommet d'une petite salle située 5 mètres plus bas grâce à une corde à noeuds, passage délicat pour Isa!... Robert veille au grain! ;)

Arrivés en bas, un puits de taille modeste nous amène à un étage inférieur, occupé par de très vieilles stalagmites, le décors change...

VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)
VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)

VERS LA GRANDE SALLE (ARRIVEE EN PLAFOND)

D'ici, nous descendons un autre puits , celui-ci nous fait arriver dans une grande salle pentue aux multiples concrétions!...

Un balisage discret protège les lieux.

DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA
DIAPORAMA

DIAPORAMA

LA BELLE EQUIPE !

LA BELLE EQUIPE !

Durant cette visite, David, photographe averti sort son matos photo assez sophistiqué; avec patience et dévouement, nous obéissons à ses indications, de quoi faire de superbes photos de pro!

Enfin, nous remontons le puits précédent et allons retrouver l'autre puits où, là encore, des merveilles  nous attendent.

EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...
EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...

EN BIEN CHERCHANT, D'AUTRES MERVEILLES...

Le retour vers la surface se fait tranquillou, et c'est même sereinement que l'étroiture verticale sera franchie par binôme en s'entraidant.

Une fois sortis, très heureux de cette visite, les privilégiés que nous sommes  nous attablons pour le bon pique-nique de ...16heures !!! ;)

Gégé, Cédric, David, Aurélia, Kiki, Isa et Robert
Gégé, Cédric, David, Aurélia, Kiki, Isa et Robert

Gégé, Cédric, David, Aurélia, Kiki, Isa et Robert

Nous avons passé une super journée!!

Demandez à Cédric ce qu'il en pense!!!...

Nous languissons de voir quelques beaux clichés de notre séance photos gérée par David.

Kiki

Photos: Kiki, Cédric, Aurélia, Robert

LE RESSENTI SUR CETTE BELLE JOURNEE...

LE RESSENTI SUR CETTE BELLE JOURNEE...

Repost0
19 novembre 2019 2 19 /11 /novembre /2019 18:29

Des imprévus de dernières minutes ont compliqué le bon déroulement de ce samedi qui comptait pour une fois près de 8 participants. L’abandon d’Aurélia pour maladie et de Kiki (quand même au rendez-vous) pour insomnie nous laisse 6 (Isabelle, Robert, Stéphanie, Patrick, Mathias et moi-même) à participer à cette sortie. Mais voilà que faire ? Il n’y a que Mathias qui ne connaît pas l’abîme des morts, un des trous avec le Général que nous devions faire. La motivation n’est pas au rendez-vous alors il me vient une idée d’aller faire le Malleron. C’est un vieil aven pas très loin de la bergerie de Siou Blanc. Le but est d’aller faire le gros puits d’entrée qui pourra largement nous contenir tous les 6.

Il est 10h45 et nous partons donc vers l’aven du Malleron.  A peine arrivé Robert s’aperçoit qu’il a oublié sa combinaison. Rapide demi -tour de sa part vers le parking de l’abîme des morts où Kiki était resté afin de planter un amarrage au départ de la grande crevasse. Kiki s’est fait un plaisir le lui prêter sa combi le laissant en sous combi en plein dans les bois (attention danger !!!). Je pense qu’il n’a pas manqué de le charrier.

TU VEUX MA COMBI???  C'EST 5 EUROS!  PTDR

TU VEUX MA COMBI??? C'EST 5 EUROS! PTDR

On finit de s’équiper mais le manque de pratique depuis plusieurs semaines pour certains a mis en évidence des problèmes d’habillement et d’équipement comme le bloqueur de pied à l’envers n’est-ce pas Stéph !  ou bien Mathias qui n’avait que 2 piles sur 3! . La combi de Kiki enfilée au chausse pied sur Robert (Qui est le plus costaud des 2 ????) nous sommes enfin tous prêts.
Pour ma part je ne me rappelais plus vraiment où se situait le trou et heureusement que les renseignements pris auprès de Kiki et rapportés par Robert nous a mis sur la voie.

RENTRERA, RENTRERA PAS ?? ISA EST INQUIETE !...RENTRERA, RENTRERA PAS ?? ISA EST INQUIETE !...

RENTRERA, RENTRERA PAS ?? ISA EST INQUIETE !...

BONNE AMBIANCE HABITUELLE!   ROBERT ET STEPH, LA PHOTOGRAPHE DU JOURBONNE AMBIANCE HABITUELLE!   ROBERT ET STEPH, LA PHOTOGRAPHE DU JOUR

BONNE AMBIANCE HABITUELLE! ROBERT ET STEPH, LA PHOTOGRAPHE DU JOUR

11h45 nous sommes à l’entrée, il fait froid, c’est très humide et le tube est plutôt sombre mais bon il faut y aller.

LE G.O.
LE G.O.
LE G.O.
LE G.O.

LE G.O.

 Normalement une corde de 90 m suffit mais la suite prouva que non. Je me prends sur 2 arbres avant d’équiper la tête du puits sur 2 spits. Me voilà parti dans les ténèbres. Ca ruisselle beaucoup et il faut faire attention car les spits ne sont pas nombreux et certains sont bien cachés.
1 fratio mais où est le second ?. Impossible de continuer sans que la corde frotte dangereusement contre la paroi. Il faut que je remonte sur 5 m afin de l’apercevoir, presque invisible, noyé dans la roche, sur un bombé. Je râle mais je ne me déconcentre pas.
Le 2ième puis le  3ième  fratio, il serait temps de repartir sur 2 amarrages mais il n’y a plus de spits,  il ne reste que des goujons d’autant plus que j’entends certains râler car le mou laissé à un fractio est vraiment insuffisant. Tant pis je sépare les vis de 2 plaquettes et prends garde à ne pas faire tomber les écrous des goujons.

Zé cru voir un Cros Kiki!!! ;)
Zé cru voir un Cros Kiki!!! ;)
Zé cru voir un Cros Kiki!!! ;)
Zé cru voir un Cros Kiki!!! ;)
Zé cru voir un Cros Kiki!!! ;)
Zé cru voir un Cros Kiki!!! ;)
Zé cru voir un Cros Kiki!!! ;)

Zé cru voir un Cros Kiki!!! ;)

 Le temps commence à être long pour les suivants qui sont pendus sur les différents fractios en attendant la suite. Le dernier fractio est atteint mais bon sang la corde est trop courte !. Il me manque 5m pour arriver au fond. J’appelle Mathias qui me suit et lui demande de me faire passer la corde qui reste. Je fais la jonction des 2 cordes mais il va falloir passer le nœud ?. Heureusement que  le nœud se situe près d’un palier qui facilitera grandement les manipes. Afin d’éviter le passage de nœud à la remonté Robert tire la corde et fait la jonction au niveau du dernier fractio.  yes

 Arrivé au fond ,2 roquettes nous attendent bien sagement posées à la base du puits, gare à celui qui touche ! . Nous allons voir la suite mais personne n’est motivé pour continuer car elle est très étroite et très humide. Dommage !

LES ROQUETTES!...
LES ROQUETTES!...
LES ROQUETTES!...

LES ROQUETTES!...

 Le selfie habituel  est fait, un peu d’eau, une barre de céréale  et la remontée s’organise.

D’abord Mathias, puis Stéphanie suivi de Patrick et Isabelle, je resterai avec Robert qui s’est porté volontaire pour déséquiper. La montée se fait sans problème et nous nous retrouvons tous dehors à 16h.

LA BELLE EQUIPE:  PATRICK, GERARD, STEPHANIE, ISABELLE, ROBERT ET MATHIAS
LA BELLE EQUIPE:  PATRICK, GERARD, STEPHANIE, ISABELLE, ROBERT ET MATHIAS
LA BELLE EQUIPE:  PATRICK, GERARD, STEPHANIE, ISABELLE, ROBERT ET MATHIAS
LA BELLE EQUIPE:  PATRICK, GERARD, STEPHANIE, ISABELLE, ROBERT ET MATHIAS
LA BELLE EQUIPE:  PATRICK, GERARD, STEPHANIE, ISABELLE, ROBERT ET MATHIAS
LA BELLE EQUIPE:  PATRICK, GERARD, STEPHANIE, ISABELLE, ROBERT ET MATHIAS
LA BELLE EQUIPE:  PATRICK, GERARD, STEPHANIE, ISABELLE, ROBERT ET MATHIAS

LA BELLE EQUIPE: PATRICK, GERARD, STEPHANIE, ISABELLE, ROBERT ET MATHIAS

Il est temps de partager un bon repas  bien mérité sous un soleil fébrile.
 Quelle journée !!!


 

AVEN DU MALLERON, 16 novembre 2019
AVEN DU MALLERON, 16 novembre 2019

2 points principaux se dégagent :
- 1- Il est nécessaire de faire une journée falaise pour retravailler les techniques spéléo à l’air libre comme les passages de nœuds, palan, réchappe….
- 2- L’enchaînement des signes négatifs n’ont pas eu raison de la tenue de cette sortie, à nous tous nous avons trouvé une solution pour qu’elle puisse se tenir. L’entraide au niveau des passages délicats a permis à tous de les franchir sans problème.  La solidarité est bien le maître mot de notre activité.

Gérard

AVEN DU MALLERON, 16 novembre 2019
Repost0
10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 11:10

Nous nous retrouvons à ... trois devant le parking de la "Grande Crevasse" en train de nous équiper.

Il est 10h30, l'air est très frais, cette journée sera une réelle journée de reprise pour moi, je vais certainement "prendre cher", après 3 mois d'abstinence spéléo...

Le plus motivé aujourd'hui, c'est Gérard!  Nous le laissons donc équiper en tête, Aurélia suivra entre nous deux.

P11
P11
P11
P11
P11

P11

Arrivés au bas du premier puits, nous apprécions la température agréable.

Changement de corde, Gégé continue l'équipement de la 2ème faille de 70 mètres.

 

ET C'EST PARTI!!!
ET C'EST PARTI!!!
ET C'EST PARTI!!!
ET C'EST PARTI!!!
ET C'EST PARTI!!!
ET C'EST PARTI!!!
ET C'EST PARTI!!!

ET C'EST PARTI!!!

Nous nous laissons descendre dans cette faille sans difficulté à la queue leu leu.

Sur la fin, un pincement exceptionnel nous oblige à plus d'efforts physiques afin de rejoindre en opposition sur deux mètres une tête de puits plein pot.

J'aperçois et rejoins Aurélia et Gérard, nous sommes à quelques mètres au dessus de la fin de la grande crevasse, très étroite...

DESORMAIS, PROTECTION DES YEUX FORTEMENT CONSEILLEE!!...
DESORMAIS, PROTECTION DES YEUX FORTEMENT CONSEILLEE!!...
DESORMAIS, PROTECTION DES YEUX FORTEMENT CONSEILLEE!!...
DESORMAIS, PROTECTION DES YEUX FORTEMENT CONSEILLEE!!...
DESORMAIS, PROTECTION DES YEUX FORTEMENT CONSEILLEE!!...
DESORMAIS, PROTECTION DES YEUX FORTEMENT CONSEILLEE!!...

DESORMAIS, PROTECTION DES YEUX FORTEMENT CONSEILLEE!!...

Nous remontons!

Je monte en tête, ce sera une vraie galère pour moi, mes cuisses me brûlent très rapidement par manque d'exercice!

Aurélia se propose de déséquiper, précédée de Gérard, le binôme remonte synchro.

Elle assurera le déséquipement de toute la cavité.

Nous sommes tous sortis à 14h, un coin ensoleillé est vite trouvé pour le pique-nique.

Nous sommes ravis de cette journée

Kiki

Photos Aurélia et Kiki

ps: Cavité ludique,très intéressante pour l'équipement, mais aucune concrétion...

 

 

ABRITE DU VENT ET AU SOLEIL...
ABRITE DU VENT ET AU SOLEIL...

ABRITE DU VENT ET AU SOLEIL...

LA GRANDE CREVASSE, samedi 9 novembre 2019

Repost0
15 octobre 2019 2 15 /10 /octobre /2019 20:54

 

Aurélia, Manu D. et moi-même nous retrouvons à 9h30 au parking du Dragon. Ce n’est pas le tonnerre que nous entendons mais bien les coups de fusils à différents endroits qui nous indiquent que nous ne sommes pas seuls sur les lieux. Nous partons à moitié équipé vers le site qui se situe  à une vingtaine de minutes du parking. Sur le parcours nous n’hésitons pas à nous faire remarquer de façon à signaler notre présence.

Une fois sur place, quelques rappels pour Manu concernant la mise en place du baudrier ainsi que sur quelques précautions de sécurité. Il faut dire que depuis mai il a été bien occupé et que la spéléo est passée au second plan.

Le Baobab:

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019

Il est 10h30 lorsque nous pénétrons dans l’aven du  BAOBAB. Je vais m’occuper de l’équipement suivi de Manu et enfin Aurélia qui aujourd’hui n’est pas très en forme. L’entrée est vite équipée. La principale difficulté se situe à la tête du second puits puisque celui-ci s’oriente à 90° dans un passage un peu pincé à la verticale. J’équipe la tête du puits et attends manu pour le conseiller sur le passage. Il en profite pour me passer le second kit et me voilà parti vers les profondeurs. La tête du troisième et dernier puits présente 2 plaquettes laissées en place dans un état plus que douteux. J’en prends une et pour l’autre point un amarrage naturel fera l’affaire.
 

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019

Nous voilà tous les 3 en bas et profitons de l’endroit pour voir l’avancée des travaux qui sont menés.  Il est étonnant de constater que le boyau terminal en cours de désobstruction présente encore de l’eau qui stagne sur la couche de marne.

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019

Séances de photos et nous voilà repartis. Aurélia enchaîne les puits suivi de Manu et moi qui vais déséquiper. Il est 12h30 lorsque tout le monde est sorti.  Nous nous installons pour pique-niquer en attendant Cédric qui doit venir nous rejoindre.

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019

12h50 une clochette nous signale l’arrivée de Cédric qui a su nous retrouver sans problème. On déjeune ensemble et nous nous préparons pour le second trou de la journée.

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019

La Tarentaise:

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019

Je vais également l’équiper suivi de Manu, Cédric et enfin Aurélia qui est toujours perturbée physiquement.

13h30 Amarrage naturel sur un rocher, tête de puits sur 2 spits et me voilà sur le pan incliné en direction du puits volumineux. Au bout du pan 2 spits placés à gauche signalent le départ du puits.
 ATTENTION le départ du puits est situé sur un empilage de blocs rocheux dont la stabilité est assurée par un conglomérat de terre soumis au ruissellement des pluies extérieures. La prudence est de mise jusqu’à atteindre un amarrage naturel qui permet de nous dégager de l’axe principal du puits. Le reste de l’équipement se fera essentiellement sur des amarrages naturels jusqu’à la base du puits.

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019

Une fois tous en bas nous pouvons admirer le volume du puits qui offre un bel échantillonnage de concrétions. Cédric s’amuse avec son éclairage et nous en profitons pour faire de belles photos. Un selfie avant le départ et nous voilà prenant le chemin de la sortie que précipite Aurélia pressée par le temps qui passe.

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019

Je partirai en dernier de façon à déséquiper l’aven. Les chutes de pierres sont fréquentes surtout quand le pan incliné est atteint. Il faut se déplacer en assurant la position de ses pieds. Dans la remontée je profite de purger une nouvelle fois les différents passages. Nous atteignons la sortie vers 16h15. Vite il faut aller à la voiture pour qu’Aurélia ne soit pas en retard.

Sur le chemin nous parlons ensemble de cette journée qui nous a permis de faire deux trous dont la configuration est tout à fait différente. Le BAOBAB présente une belle verticalité sans trop de volume et de concrétion tandis que la TARENTAISE est plutôt volumineux et bien concrétionné. C’était également une belle journée de reprise pour Manu qui a repris goût à ces sorties souterraines.

Gérard

AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
AVENS BAOBAB ET TARENTAISE, le samedi 12 octobre 2019
Repost0
30 septembre 2019 1 30 /09 /septembre /2019 19:28

C’est la reprise pour le club !!. Les vacances sont finies et comme bien souvent nous nous remettons en jambes dans l’aven du Palan. Ce dimanche nous serons que 3, Aurélia, Mathias et moi-même car un empêchement de dernière minute a bloqué Stéphanie et Patrick à la maison.

Il est 9h30 et nous sommes tous les 3 au sommet de l’aven. On s’équipe rapidement et le programme est lancé. Moi j’équiperai, Mathias est volontaire pour déséquiper et Aurélia s’attachera à faire les photos avec son téléphone prétextant qu’elle risquerait de casser l’appareil photo.

10h j’attaque avec la corde de 38m suivi d’Aurélia qui porte le kit de la corde de 90m, Mathias ferme la marche. Je prends la C90 juste après le passage sous le bloc rocheux et file vers le sommet du P30. Comme à son habitude le puits résonne et la sensation d’être une araignée sur son fil est toujours présente.

AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019

A la base du puits (-71m) Aurélia et Mathias décident de suivre la vire équipée qui mène à la diaclase surplombant le puits terminal tandis que moi je file plus bas vers la suite du réseau. Nous nous retrouvons 20 minutes plus tard pour partager ensemble une barre de céréales et boire un bon coup. Quelques photos et la remontée s’organise. D’abord se sera Aurélia, puis moi et enfin Mathias. Nous nous attendons les uns et les autres, fidèle au principe de sécurité qui veut que l’on s’assure que rien ne cloche avant de poursuivre. Ces jeunes sont vraiment toniques et je m’aperçois que les réflexes sont maintenant maîtrisés.

AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019

Il est 12h40 et nous sommes tous les 3 dehors. Le soleil est présent et il fait bien chaud. Nous rangeons le matériel et nous nous installons à l’ombre pour prendre un pique-nique bien mérité. Une belle matinée passée ensemble à partager le même plaisir nous lance dans plusieurs objectifs :
- Aurélia aimerait passer l’initiateur
- Mathias voudrait progresser dans l’équipement.

Gérard

photos: Aurélia et Gérard

AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019
AVEN DU PALAN, Dimanche 29 septembre 2019

Repost0

Présentation

  • : SPELEO CLUB DU BEAUSSET Lei Garri Grèu
  • SPELEO CLUB DU BEAUSSET  Lei Garri Grèu
  • : spéléologie, activités d'exploration, de découverte du monde souterrain et des merveilles de la nature.
  • Contact

contact

fessardherrick@free.fr

Lei Garri Greu - Spéléo-Club du Beausset

Adresse postale :

Chez Mr Christian LIGUORI
397 chemin des bonnes herbes
83200 TOULON


 

Rechercher