Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 15:13

Ce samedi Patrick, Gérard, Stéphanie et Christian se retrouvent. Cela fait cinq mois que nous n'avions pas revu Gégé parti en stage professionnel. Au programme: une grotte le matin et un aven l'après-midi... La vue d'un chasseur de battue non loin de la grotte nous a imposé d'inverser la programme...

En ce début de matinée, nous  nous préparons sur un parking de Tourris puis nous dirigeons en file indienne, d'un pas décidé vers l'aven Simar. Cet aven est peu profond, idéal pour les initiations que nous faisions il y a quelques années, très bien pour Gégé qui fait sa reprise.

A A A LA QUEUE LEU LEU !!!...
A A A LA QUEUE LEU LEU !!!...

A A A LA QUEUE LEU LEU !!!...

Arrivés aux abords de l'aven, nous proposons à Stéphanie de s'occuper de l'équipement du trou.

Patrick cette fois -ci coatchera Stéphanie un peu surprise mais très volontaire.

Après une révision des noeuds, c'est parti! Tandis que Patrick se détend allongé sur le sol, Stéph prend son rôle au sérieux et, consciente de sa responsabilité en équipant, se concentre à fond...

A la confection et au réglage du noeud, Patrick conseille Stéphanie au sommet du P7.

STEPHANIE AU SOMMET DU PUITS
STEPHANIE AU SOMMET DU PUITS
STEPHANIE AU SOMMET DU PUITS
STEPHANIE AU SOMMET DU PUITS
STEPHANIE AU SOMMET DU PUITS

STEPHANIE AU SOMMET DU PUITS

Très vite parvenu au fond, nous nous rassemblons, déambulons dans la vaste salle ornée d'une colonne imposante et commençons la visite par un bon plan incliné bien orné.

Après un passage bas, nous nous trouvons dans une galerie cahotique où foisonnent les concrétions. Gérard et Stéphanie observent des cheveux de sorcières (racines perçant en plafond). Nous prenons notre temps, tout est beau, une glissade, puis nous montons vers une salle, le temps s'arrête!

TROP COOL!
TROP COOL!
TROP COOL!
TROP COOL!
TROP COOL!
TROP COOL!
TROP COOL!
TROP COOL!
TROP COOL!
TROP COOL!
TROP COOL!

TROP COOL!

Dommage, pas de suite, c'est trop court, il nous faut maintenant remonter dans la grande salle supérieure qui nous a accueillis sous le puits une heure plus tôt.

 

KIKI A ENCORE FRAPPE: QUELQUES PHOTOS... ENCORE UNE, UNE PETITE DERNIERE SOUS DE RARES  QUOLIBETS.. :)
KIKI A ENCORE FRAPPE: QUELQUES PHOTOS... ENCORE UNE, UNE PETITE DERNIERE SOUS DE RARES  QUOLIBETS.. :)
KIKI A ENCORE FRAPPE: QUELQUES PHOTOS... ENCORE UNE, UNE PETITE DERNIERE SOUS DE RARES  QUOLIBETS.. :)
KIKI A ENCORE FRAPPE: QUELQUES PHOTOS... ENCORE UNE, UNE PETITE DERNIERE SOUS DE RARES  QUOLIBETS.. :)
KIKI A ENCORE FRAPPE: QUELQUES PHOTOS... ENCORE UNE, UNE PETITE DERNIERE SOUS DE RARES  QUOLIBETS.. :)
KIKI A ENCORE FRAPPE: QUELQUES PHOTOS... ENCORE UNE, UNE PETITE DERNIERE SOUS DE RARES  QUOLIBETS.. :)
KIKI A ENCORE FRAPPE: QUELQUES PHOTOS... ENCORE UNE, UNE PETITE DERNIERE SOUS DE RARES  QUOLIBETS.. :)
KIKI A ENCORE FRAPPE: QUELQUES PHOTOS... ENCORE UNE, UNE PETITE DERNIERE SOUS DE RARES  QUOLIBETS.. :)

KIKI A ENCORE FRAPPE: QUELQUES PHOTOS... ENCORE UNE, UNE PETITE DERNIERE SOUS DE RARES QUOLIBETS.. :)

Chacun à notre tour, nous remontons ce puits... Qu'il est bon de revoir la verdure, du ciel bleu et sentir diverses senteurs, c'est le printemps!!!

En spéléo, on est heureux à la descente, et à la remontée!!...

LE LIEN... ;-)
LE LIEN... ;-)
LE LIEN... ;-)
LE LIEN... ;-)

LE LIEN... ;-)

La demi-journée est bien entamée, sur le retour, Gégé qui doit avoir la fringale, mène le groupe dans un rythme endiablé... en plus ça descend alors...(les vannes fusent!) . Cette bonne ambiance se retrouvera durant la pose casse croûte ensoleillé, en pleine nature; un alcool de poire et une liqueur de figue clôturera le repas...

Kiki

 

ps: l'aprèm dans l'article suivant!...

 

SUR LE RETOUR...
SUR LE RETOUR...
SUR LE RETOUR...

SUR LE RETOUR...

Repost0
19 mars 2016 6 19 /03 /mars /2016 23:42

Le rendez-vous est pris: 14h au parking de l'Avatar.

Nous voilà dans la garrigue du Camp à la recherche de l'aven découvert par Denis il y a déjà quelques années.

Sont présents: Stéphanie, Patrick, Denis, Christian et Monseigneur invité.

AVEN AVATAR EN APRES-MIDI  le 19 mars 2016
AVEN AVATAR EN APRES-MIDI  le 19 mars 2016

Patrick démarre l'équipement, il sera conseillé par Denis cette fois-ci. Le but de cet après-midi est de visiter la salle des sciences.

L'entrée étroite se passe facilement à l'aller...

L'aven étant sujet au CO2, comme tous les avens du secteur, certains d'entre nous ont une petite appréhension...

Denis en coatching
Denis en coatching

Denis en coatching

Le plan incliné faillé nous permet de s'approcher du puits de 19m .

 

Stéphanie au sommet du P20
Stéphanie au sommet du P20
Stéphanie au sommet du P20

Stéphanie au sommet du P20

Arrivés au bas du puits, le passage de la chatière est un incontournable moment de rare bonheur...Rires et moqueries fusent!...Nous voilà de l'autre côté, dans le "boulevard" Chantal, le puits suivant est en vue, et le CO2 "aussi"...

Bld Chantal, petite galerie sympa
Bld Chantal, petite galerie sympa
Bld Chantal, petite galerie sympa

Bld Chantal, petite galerie sympa

Monseigneur à la manip au sommet du P15

AVEN AVATAR EN APRES-MIDI  le 19 mars 2016
AVEN AVATAR EN APRES-MIDI  le 19 mars 2016
AVEN AVATAR EN APRES-MIDI  le 19 mars 2016
AVEN AVATAR EN APRES-MIDI  le 19 mars 2016

Au bas du puits, le concrétionnement est abondant, nous retrouvons Stéph qui attend que la corde se libère sous le passage étroit.

AVEN AVATAR EN APRES-MIDI  le 19 mars 2016
AVEN AVATAR EN APRES-MIDI  le 19 mars 2016
AVEN AVATAR EN APRES-MIDI  le 19 mars 2016

Denis et Stéph se suivent dans l'étroiture verticale, Patrick en bas du puits n'a pas trop de mal à respirer, c'est ok pour moi!

Monseigneur quant à lui préfère nous attendre là, il est vrai que certaines personnes sont plus sensible que d'autres au CO2t... Mais sensible ou pas, le gaz est là!!!

A tout à l'heure Jean-Marie!
A tout à l'heure Jean-Marie!
A tout à l'heure Jean-Marie!
A tout à l'heure Jean-Marie!

A tout à l'heure Jean-Marie!

En descendant la suite, P7,  j'aperçois Patrick qui équipe le puits donnant sur la salle des sciences.

Nous nous suivons dans ce dernier puits de 13 mètres, le but de notre visite est atteint.

AVEN AVATAR EN APRES-MIDI  le 19 mars 2016
AVEN AVATAR EN APRES-MIDI  le 19 mars 2016
AVEN AVATAR EN APRES-MIDI  le 19 mars 2016
AVEN AVATAR EN APRES-MIDI  le 19 mars 2016

La salle des sciences est super concrétionnée, Stéphanie ne sait plus où regarder...

Personnellement, je commence à ressentir vraiment une gène respiratoire qui disparaît après 2 minutes de repos total... Heureusement j'ai porté ma Ventoline, et ce petit dopage me permet d'avoir un certain confort...

Après un selfy rituel, nous remontons tranquillement, et retrouvons Monseigneur plus serein ...

Une bombonne d'Oxygène serait la bienvenue mais pour qui?? devinez!  lol
Une bombonne d'Oxygène serait la bienvenue mais pour qui?? devinez!  lol
Une bombonne d'Oxygène serait la bienvenue mais pour qui?? devinez!  lol
Une bombonne d'Oxygène serait la bienvenue mais pour qui?? devinez!  lol
Une bombonne d'Oxygène serait la bienvenue mais pour qui?? devinez!  lol
Une bombonne d'Oxygène serait la bienvenue mais pour qui?? devinez!  lol
Une bombonne d'Oxygène serait la bienvenue mais pour qui?? devinez!  lol
Une bombonne d'Oxygène serait la bienvenue mais pour qui?? devinez!  lol

Une bombonne d'Oxygène serait la bienvenue mais pour qui?? devinez! lol

Arrivés à la surface, une bonne binouse pour certains, un bon café chaud pour d'autres marqueront la fin d'une bonne sortie spéléo.

Vivement la suivante

Kiki

Repost0
12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 21:40

Et si nous allions "profiter du temps présent" en après-midi?

Une demi-journée cool, juste pour avoir notre dose de spéléo hebdomadaire!

En arrivant sur le parking, lieu du rendez-vous à 14h, je ne peux m'empêcher de prendre en photo Stéphanie et Patrick qui m'attendent...

QU'ILS SONT MIGNONS!

QU'ILS SONT MIGNONS!

Nous arrivons au Camp et nous dirigeons vers l'aven, au milieu des détritus sur les cinquantes premiers mètres :(  puis très rapidement en pleine garrigue.

Après 10 minutes de recherche (des repères ayant disparus), nous nous trouvons au bord de l'aven. Il s'agit d'un trou LGG de 12m de profondeur, modeste par la taille (70m de développement), mais avec un beau concrétionnement.

L'équipement rapidement installé et hop, on se retrouve au fond!

Patrick coaché par Stéphanie
Patrick coaché par Stéphanie
Patrick coaché par Stéphanie

Patrick coaché par Stéphanie

Passé une première chatière, nous nous retrouvons dans la salle de la vertèbre; cette vertèbre de cervidé est toute calcifiée. Le plafond est bas et concrétionné, nous évoluons à quatre pattes en évitant de casser les stalactites proches de nos têtes...  Une faille au sol profonde de 2m, ouverte au fond sur un côté, inspire Stéphanie, mais les 15cm de large stoppent net ses rêves de premières...

Aujourd'hui, nous pouvons continuer la visite, mais je me souviens d'un jour, lors d'un contrôle de CO2 avec Michel où notre mini bouteille d'oxygène nous avait été bien utile (4,6% de CO2 et 15,8% d'O2).

Patrick et Stéphanie passent un petit laminoir et en progressant lentement découvrent le squelette d'un chien tombé dans les années 60.

Les plafonds sont bas mais c'est beau!!!!
Les plafonds sont bas mais c'est beau!!!!
Les plafonds sont bas mais c'est beau!!!!
Les plafonds sont bas mais c'est beau!!!!
Les plafonds sont bas mais c'est beau!!!!

Les plafonds sont bas mais c'est beau!!!!

Comme il a été convenu, pendant que je regagne la surface, Stéphanie et Patrick continuent l'exploration;  franchissant encore un passage très intime, ils se retrouvent assez rapidement au bas d'un beau puits de 8m de haut.

Ce puits a une relation avec la surface, en effet, un minuscule point lumineux nous en informe.

Arrivé pour ma part hors de l'aven, je recherche ce trou minuscule me reliant avec mes amis 8 mètres plus bas... La localisation de celui-ci est approximative, mais à force de cris souterrains voire de chants lointains venant à mes oreilles,  m'égarant, me rapprochant, comme un jeu enfantin: ça refroidit, ça se réchauffe puis ça brûle, je le découvre!!! Il s'agit d'un trou soufflant de 7cm de diamètre situé sous un bloc. Nous communiquons, c'est assez surréaliste mais la jonction est bien ici, c'est super!

Dans un avenir proche le trou sera agrandi, cela permettra une traversée et surtout créera un gros courant d'air qui espérons le, chassera le CO2 les jours néfastes!...

 

 

LE TROU DE LUMIERE MINUSCULE AU PLAFOND  DU PUITS DE 8 METRES
LE TROU DE LUMIERE MINUSCULE AU PLAFOND  DU PUITS DE 8 METRES
LE TROU DE LUMIERE MINUSCULE AU PLAFOND  DU PUITS DE 8 METRES

LE TROU DE LUMIERE MINUSCULE AU PLAFOND DU PUITS DE 8 METRES

Trou de liaison surface/puits trouvé!

17h, après un bon thé chaud, certains d'avoir bien profité de notre aprèm,nous regagnons nos pénates

Kiki

Repost0
10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 23:22

Cela faisait très longtemps que nous n'étions pas allés faire le "Fenouil"...

Samedi matin, il pleut comme ces derniers samedis! Allons nous encore annuler la sortie?

Nous nous concertons, la météo du Beausset semble plus optimiste que celle de Toulon où il pleut bien: "ciel bleu en vue côté La Ciotat" m'annonce Bruno!

Une heure plus tard, le soleil se dévoilant enfin, le feu vert est donné et nous nous retrouvone vers 11h en 4x4 sur la route forêstière boueuse qui nous amène à 20m de l'aven, vous êtes dans le midi vous comprenez?! lol ...

Bernard, Stéphanie, Patrick, Christian et Bruno sont sur les lieux, il gèle et nous languissons de retrouver nos 12° du fond.

Patrick, toujours à l'équipement démarre, conseillé par Bernard. Le Fenouil (petite entrée) est tout broché maintenant... La descente se fait plus rapidement.

Dans le but de nous réchauffer, nous nous retrouvons à trois dans la cheminée de 25 m sur un petit balcon; nous pouvons suivre de là, dix mètres plus bas nos deux compères concentrés dans leur équipement en plafond de la grande salle. Grâce à la corde de 100m, nous faisons une grande boucle finale qui nous permet de descendre et monter le dernier puits en double (idée Kiki)  Arrivés dans cette grande pièce, le décor est planté: beau concrétionement de toutes parts!

 

LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016

Nous décidons unanimement de pique niquer avant de poursuivre vers la galerie.

Durant le repas, comme d'hab, nous rigolons de bon coeur, et ne blagons pas spécialement de spéléo cette fois-ci, ça vole un peu bas, le défoulioir!!... Rhooo!

Nous pensons, allez savoir pourquoi (3ème degrè), à une lectrice Grenobloise très assidue de notre blog prénommée Chantal!

Coucou Chantal, on pense très souvent à vous sous terre ;-)  et vous embrassons avec affection!

Respectueusement, nous vous proposons ( dernière photo) de jouer à: "Cherchez l'erreur!"...mdr

...

Après avoir franchi le beau plan incliné, nous nous retrouvons dans la galerie

 

Ma chère Chantal: cherchez l'erreur!!! mdr (Validé par Patrick!)
Ma chère Chantal: cherchez l'erreur!!! mdr (Validé par Patrick!)
Ma chère Chantal: cherchez l'erreur!!! mdr (Validé par Patrick!)
Ma chère Chantal: cherchez l'erreur!!! mdr (Validé par Patrick!)

Ma chère Chantal: cherchez l'erreur!!! mdr (Validé par Patrick!)

La galerie se parcourt aisément: montée, descente, laminoir, les parois sont couvertes de concrétions diverses de couleur marron. nous nous rejoignons dans une salle ronde au centre de laquelle se trouve une colonne. Cette dernière, suite à un évenement particulier (tassement du sol, tectonique?) est coupée nette en son milieu!

LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016

Bruno, scientifique de l'équipe fait un peu plus loin une observation particulière:

"Voici un superbe "fantôme" de roche au plafond de la galerie du fond:  la roche est visuellement intacte mais on peut sans difficulté y enfoncer ses doigts et extraire une "pâte de calcaire".

C'est un processus de karstification où la roche reste en place et perd sa cohésion!

Pour plus d'info suir ce processus,, cf le Karstologia n°59" Bruno

Bruno et le"Fantôme de roche"Bruno et le"Fantôme de roche"

Bruno et le"Fantôme de roche"

Après avoir bien déambulé dans tous les recoins à la recherche d'autres concrétions cachées, nous prenons le chemin du retour.

LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016

La descente du plan incliné est ludique, nous nous retrouvons dans la salle principale.

Le remontée du P25 se fera sur deux cordes différentes ce qui nous fera gagner du temps et eviter le froid de l'attente!

LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016
LE FENOUIL:  5 mars 2016

Ce fut, au dire de tous, une excellante sortie. Première fois pour certains, retrouvailles pour d'autres avec les souvenirs du temps où nous y faisions beaucoup de baptêmes sur corde...

 

Kiki

Repost0
15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 17:25

Nous nous retrouvons à trois ce samedi  au Broussan pour une journée sympa.

Ce matin, Patrick continue sa formation à l'équipement de cavité, celle-ci est peu profonde mais idéale de par sa beauté et ses amarages naturels.

 

PATRICK, STEPHANIE, CHRISTIAN

PATRICK, STEPHANIE, CHRISTIAN

Il caille ce matin et nous languissons de nous glisser sous ce gros bloc  afin de retrouver la chaleur de la grotte: 12 degrés.

 

A 3 METRES DE PROFONDEUR, NOUS APPRECIONS DEJA LA DIFFERENCE DE TEMPERATURE
A 3 METRES DE PROFONDEUR, NOUS APPRECIONS DEJA LA DIFFERENCE DE TEMPERATURE

A 3 METRES DE PROFONDEUR, NOUS APPRECIONS DEJA LA DIFFERENCE DE TEMPERATURE

Après le plan incliné, le P8 est équipé en se servant du relief de la paroi

Une tête de puits, une dév et on est déjà en bas!...

NOUS DEBOUCHONS DANS UNE SALLE ET SOMMES REJOINS PAR STEPHANIE
NOUS DEBOUCHONS DANS UNE SALLE ET SOMMES REJOINS PAR STEPHANIE
NOUS DEBOUCHONS DANS UNE SALLE ET SOMMES REJOINS PAR STEPHANIE
NOUS DEBOUCHONS DANS UNE SALLE ET SOMMES REJOINS PAR STEPHANIE
NOUS DEBOUCHONS DANS UNE SALLE ET SOMMES REJOINS PAR STEPHANIE

NOUS DEBOUCHONS DANS UNE SALLE ET SOMMES REJOINS PAR STEPHANIE

Aussitôt, notre couple de fouineurs se met à étudier tous les recoins, les concrétions marrons sont belles.

Nous ressentons tous lors des premiers cheminements un certain essoufflement, le CO2 en est la cause!!! Ce n'est pas la première fois que sa présence se manifeste dans ce trou... C'est une découverte supplémentaire pour Stephanie et Patrick.

Mais pour l'instant, grâce à mon expérience de "testeur de CO2" (Etude du CDS 83) dans diverses cavités,  je sais qu'il n'y a aucun risque!!

JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS  LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS
JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS  LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS
JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS  LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS
JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS  LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS
JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS  LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS
JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS  LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS
JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS  LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS
JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS  LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS

JUSQU' A PRESENT, LA LEGERE GENE RESPIRATOIRE S' ESTOMPE DES QUE NOUS SOMMES AU REPOS LORS D' OBSERVATIONS DES CONCRETIONS

Enfin, nous décidons de descendre dans la galerie principale, le plafond est hérissé de stalagtites, le spectacle est grandiose!

Patrick qui nous a devancé semble hésiter à 10 mètres du fond, il est inquiet, stoppe et entâme un repli tactique... A mon tour de descendre car je tiens à prendre quelques clichés supplémentaires; arrivé à un certain niveau (le CO2 étant un gaz lourd) je ne peux me résoudre à continuer et quitte le lieu malsain en me dirigeant vers la hauteur...

SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...
SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...
SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...
SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...
SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...
SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...
SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...
SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...
SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...

SPECTACLE SPLENDIDE MAIS UN PEU GACHE ...

Arrivés sous le P8, c'est flagrant, la gène disparait!

Quelques derniers clichés puis nous remontons vers la surface.

AVEN PENTAGRUEL et GROTTE ST TROU DU BROUSSAN, le 12 décembre 2015
AVEN PENTAGRUEL et GROTTE ST TROU DU BROUSSAN, le 12 décembre 2015
AVEN PENTAGRUEL et GROTTE ST TROU DU BROUSSAN, le 12 décembre 2015
AVEN PENTAGRUEL et GROTTE ST TROU DU BROUSSAN, le 12 décembre 2015
AVEN PENTAGRUEL et GROTTE ST TROU DU BROUSSAN, le 12 décembre 2015

Le trajet du retour se fait sans problème, Stéph sortie première s'éclate en nous flashant à tout va. 

 

HOULAAA, Y A QUELQUE CHOSE QUI COINCE !!! LOL
HOULAAA, Y A QUELQUE CHOSE QUI COINCE !!! LOL
HOULAAA, Y A QUELQUE CHOSE QUI COINCE !!! LOL
HOULAAA, Y A QUELQUE CHOSE QUI COINCE !!! LOL
HOULAAA, Y A QUELQUE CHOSE QUI COINCE !!! LOL

HOULAAA, Y A QUELQUE CHOSE QUI COINCE !!! LOL

Dehors, la température est plus agréable, surtout à proximité du grill où nos saucisses cuisent! Agréables à regarder, un régal pour nos palais, que du bonheur en fait!!!

STEPH EN DEESSE DU FEU? ,  "LA MIENNE EST PLUS GROSSE QUE LA VOTRE" , MOMENTS CONVIVIAUX
STEPH EN DEESSE DU FEU? ,  "LA MIENNE EST PLUS GROSSE QUE LA VOTRE" , MOMENTS CONVIVIAUX
STEPH EN DEESSE DU FEU? ,  "LA MIENNE EST PLUS GROSSE QUE LA VOTRE" , MOMENTS CONVIVIAUX
STEPH EN DEESSE DU FEU? ,  "LA MIENNE EST PLUS GROSSE QUE LA VOTRE" , MOMENTS CONVIVIAUX

STEPH EN DEESSE DU FEU? , "LA MIENNE EST PLUS GROSSE QUE LA VOTRE" , MOMENTS CONVIVIAUX

L'après-midi, nous prenons la direction de la grotte du Saint Trou du Caumes.

Il s'agit d'une vaste grotte ornée de concrétions massives mais couleur gris tristesse...

Est ce dû à un champignon, à l'oxyde de manganèse ou tout simplement à trop de visites au 19ème siècle à la torche enflammée? Le gris domine dans cette salle massive et la casse n'est pas négligeable....

UN VIEUX PORTAIL DONNE ACCES  AU ST TROU
UN VIEUX PORTAIL DONNE ACCES  AU ST TROU

UN VIEUX PORTAIL DONNE ACCES AU ST TROU

Mes deux amis vont de découvertes en découvertes, leurs pérégrinations souterraines sont entrecoupées de mes prises photos avec poses longues (un peu trop longues à leur goût) où ils servent de modèles lol.  Le resultat de ce "travail" n'est pas vraiment probant, il faut que je révise les spécificités techniques de mon APN...

QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...
QUELQUES CLICHES QUAND MEME...

QUELQUES CLICHES QUAND MEME...

La grotte a été visitée depuis le 18ème siècle.

De très nombreuses inscriptions le prouvent: graffitis très appliqués et propres des temps lointains aux traces grossières tracées à la flamme d'acétylène au milieu du 20ème siècle .

L'histoire de notre pays s'affiche sur les parois: Second Empire, République et même au tout début du 20ème, l'apparition de noms italiens.

LES NOMBREUSES INSCRIPTIONS SONT VISIBLES SUR LE LIEN SUIVANT:

LES NOMBREUSES INSCRIPTIONS SONT VISIBLES SUR LE LIEN SUIVANT:

La journée agréable se termine ainsi, rendez-vous à la prochaine sortie!

 

Kiki

A BIENTOT !

A BIENTOT !

Repost0
5 décembre 2015 6 05 /12 /décembre /2015 22:25

Pour cette dernière sortie de l'année que je peux organiser, le "Provençal" fera la bonne affaire. Je ne sais pas pourquoi, mais cet aven m'a toujours plu....

Rendez-vous à la Bergerie de Siou Blanc ce samedi à 8h30. C'est encore une superbe matinée ensoleillée que nous offre l'automne... Stéphanie, Patrick, Michel, Bernard et moi-même faisons le bilan des kits et définissons les équipes. Kiki et Monseigneur nous rejoindrons un peu plus tard, je commence l'équipement vers 9h30.

Dès le début, je fais face à la configuration de ce réseau qui n'est pas des plus large, cela tombe bien car Stéphanie Adore les réseaux étroits!

 

A -8m, petit puits étroit

A -8m, petit puits étroit

Première vraie difficulté, l'équipement de la tête du puits de la Martinique (P25): Etroiture en pan incliné se terminant par un pincement débouchant en sommet de puits. Ca pince, mais notre poids aide à la descente, on vide ses poumons et ...ça passe!

Plan incliné suivi de l'étroiture sébouchant au sommet du P25

Plan incliné suivi de l'étroiture sébouchant au sommet du P25

Une déviation 2 mètres  plus bas et un fractio 8 mètres avant le fond nous amène à la base du puits qui porte le joli nom de "salle de la fontaine"; en effet le sol du second puits parallèle présente une vasque d'eau bien claire.

Vasque du puits parallèle

Vasque du puits parallèle

Patrick me suit puis Stéph, mais où est Nanar? Il a la suite de l'équipement dans son kit!!

Enfin le voilà calme et serein comme d'habitude... Mais il a pris froid à attendre et son mal au dos revient. Il décide de remonter aussitôt. Me voilà dans la seconde étroiture avec ce nouveau kit, juste avant le sommet du puits suivant. "puits de la Réunion" ( P10 + P46).

Les spits sont vieux et en mauvais état. Je sens qu'il va falloir spiter dans la dernière verticale afin d'être en sécurité. Je me mets en position et me voilà à l'oeuvre. Avec le vieux tamponoir bricolé du club, j'arrive à planter le spit à moitié lorsque soudaim le tamponoir se casse au niveau du filetage... Et M.....!!! J'essaie d'enlever le spit coincé mais rien à faire... Le froid, l'humidité et la faim nous incite à remonter.

Stéph est la première à affronter l'étroiture à la remontée: le passage lui résiste, elle s'engage puis ressort, se rengage à nouveau puis resort en vain. (si Kiki était là, il dirait:"voyons James, entrez ou sortez mais cessez ce va et vient incessant") lol. Nous commençons à la chambrer tout en étant un peu inquiet sur la difficulté à franchir l'obstacle. Enfin, ses jambes disparaîssent et Miche nous confirme qu'elle est arrivée à sa hauteur.

Au tour de Patrick, celui-ci me signale que c'est loin d'être évident...

Patrik au sommet étroit du puits de la Réunion, il faut tirer, pousser pour s'extraire dur dur!!!

Patrik au sommet étroit du puits de la Réunion, il faut tirer, pousser pour s'extraire dur dur!!!

J'ai pu me rendre compte de la difficulté lorsque je me suis jeté dans l'étroiture les bras en avant, les pieds battants dans le vide, sans prise. Finalement, un appui sommaire me permet d'avancer dans le boyau et d'attraper main gauche un rognon, Ouf!!!

Michel se propose de déséquiper, je ne serai pas loin de lui au cas où... Nous entendons Patrick et Stéphanie se débattre plus haut dans l'autre étroiture.Ils se conseillent l'un l'autre et passe l'épreuve avec succès. Notre tour arrive, j'essaie de passer sur le ventre, mais ça frotte trop au niveau des "pecs"LOL Je regrette d'avoir mis ma polaire un peu épaisse, j'essaie de passer sur le dos, ce sera ok!

Gérard au sommet du puits de la Martinique:  Pourtant ça doit passer?! Bein non, pas cool!!!

Gérard au sommet du puits de la Martinique: Pourtant ça doit passer?! Bein non, pas cool!!!

Michel se débrouille comme un chef, tout sourire dans le boyau sous le P8

Michel se débrouille comme un chef, tout sourire dans le boyau sous le P8

Nous sortons de l'aven vers 14h sous les colibets des équipiers qui nous ont précédés ainsi que de Kiki et Monseigneur, (ces derniers reviennent d'une recherche de trou souffleur, mais les sangliers ont tout bouché!).

 

 

Kiki fait le clown

Kiki fait le clown

Il est temps de prendre l'apéro et de se restaurer, moment ô combien vital pour les Garri, convivialité... 

A table!!!!

A table!!!!

Gégé

Repost0
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 13:04

 

Malgré la météo maussade la sortie est maintenue pour la bonne est simple raison que c’est l’anniversaire de Patrick et que j’ai acheté le gâteau et le cidre pour cette occasion !
De toutes façons cela fait plusieurs samedis que le temps n’est pas terrible, alors tant pis on y va !
Il est 9h15 et les premiers sont au rendez-vous, Kiki, Jérémy , Stéphanie, Patrick et Gégé. Nous nous préparons et les kits sont bouclés tandis que Denis, Gaby et Juju viennent d’arriver à leur tour.  Kiki préfère ménager son genou avant l'opération et Juju a mal au dos.

Nous serons donc huit à descendre dans l'aven.

LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015

Le but principal de cette journée est de faire manipuler au maximum nos jeunes adhérents. C’est la cavité idéale pour le maniement du matériel.
A 10h j’équipe le puits d’entrée sous la surveillance et les conseils de notre sage (Kiki)

On ne dirait pas, mais j'ai la pression! lol...

On ne dirait pas, mais j'ai la pression! lol...

Après le puits d’entrée nous voilà au départ de la verticale de 65 m. Stéphanie me suit et je ne dis rien concernant la manip du matos. Je crois qu’elle a bien compris et ses mouvements deviennent des réflexes.

Nous enchaînons les sections de puits les unes derrière les autres et tout le monde suit sans problème. La descente se fait dans un échange successifs de conseils et recommandations entre Stéphanie, Jérémy, Patrick, Gaby et Denis qui ferme la marche

LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015
LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015
LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015
LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015
LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015
LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015
LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015
LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015

Une dernière photo avant la remontée, une barre de céréale, un coup d’eau et c’est parti.
Comme c’est l’anniversaire de Patrick eh bien... c’est lui qui va déséquiper! On dit merci qui ?

La montée se fera avec un peu moins de facilité que la descente. Il faut pousser, se hisser, se glisser, parfois ça frotte, ça coince mais ça monte quand même.

LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015
LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015
LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015
LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015
LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015
LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015

Il est 13h40 quand nous arrivons au pied du puits d’entrée .La pluie est au rendez vous ainsi que la fraîcheur. Nous commençons à penser au bon feu que Kiki et Juju doivent avoir préparé dans le gîte des Cuillerets

Ce n’est pas la pluie qui va attrister Jérémy et Gabrielle tous contents d’avoir participé à cette aventure.

LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015
LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015

Surprise finale au gîte des Cuillerets où nous partageons ensemble, près du feu,  les gâteaux d’anniversaire prévus par Stéphanie et Denis. On fait passer le tout avec un peu de cidre et comme d’habitude une bonne dose de rigolade...
Au cours de cette sortie ce qui a été sûr pour Patrick, c’est que ce n’était pas le poids des années le plus dur... mais bien le poids du kit !!!!...

LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015
LA GRANDE CREVASSE   21 mars 2015

Gégé

Repost0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 19:33

Après s'être retrouvés vers 10h à la bergerie de Siou Blanc, nous nous dirigeons vers l'aven "Angkor", trouvé récemment par Biel... 

P1100047 (1024x768)

                                Bernard, Gérard, Patrick, Stéphanie et moi'même sont présents

L'entrée de l'aven est sommairement équipée... 

P1100048 (1024x768)

Les deux ressauts de 3 mètres sont descendus en oppo, nous débouchons dans la première salle...  

P1100049   P1100053 (768x1024)

    Une petite souris, en fait une gerbille, nous accueille! Elle semble être toute exitée de nous voir, pas farouche, on la prend dans nos mains sans problème... 

P1100056 (768x1024)

                                                                       Bernard et la gerbille

Nous continuons notre visite: une chatière haut perchée nous ammène à la deuxième salle... 

P1100051

 

P1100054 (1024x749)

    Nous franchissons l'étroiture et pénétrons tête en bas, la suite est devant nous...

P1100059.JPG

  12

  Les concrétions foisonnent; après en avoir pris plein les yeux... 

P1100066 (1024x722)

  Chacun a son style pour vaincre l'obstacle au retour... 

P1100069 (1024x768)

                                                                            Trop cool!... 

P1100073 (1024x768)

 

  Bernard nous équipe rapidement le petit mais sympatique P8...

P1100076 (1024x768)

                                                    une partie de l'équipe en bas du puits...

  Suite à une tentative de trouver une suite en bas de puits avec batonnet d'encens et ...boule de pétanque, nous remontons! 

P1100077 (1024x768)

                                                        Patrick

P1100079

                                                                                         Stéphanie

La sortie de puits est assez technique, Patrick guide Stéphanie... 

P1100082 (1024x768)

On acquiert aussi de l'expérience dans les puits modestes... 

P1100083 (1024x768)

                                                                             Gérard précède Bernard

 

Après cette récréation matinale, nous pique-niquons aux abords du "Palan"...

P1100084 (1024x561)

  C'est cet aven que nous avions prévu de visiter en après-midi!

Une équipe spéléo du 13 nous ayant devancés, nous changeons le programme...


 

  Nous passerons l'après-midi au "Bacchus"

Bernard, Patrick et Stéphanie vont découvrir ce bel aven et son magnifique P30

P1100086

Mon genou ayant fait des siennes dans le modeste P8 du matin, je déclare forfait cette fois-ci... 

P1100087 (1024x720)

  La progression débute et chacun se laisse engloutir par le passage pas très large du départ... 

P1100090 P1100093 (1024x768)

  Mais, 6 mètres plus bas, le "Bacchus" révèle tout son intérêt... 

P1100094 (768x1024)

                                           Un superbe puits avec de très belles coulées!...

Quant à Patrick et Stéphanie, ils vont découvrir ces belles concrétions et... (ils ne sont pas au courant au sommet du puits) , la progression sur corde en solo,("sans filet") ...

    Ce nouveau test (Merci Gégé) permet à tous (y compris à eux-mêmes) d'évaluer leur autonomie au passage de fractio en plein puits, sans aide........... proche!... Sadiques!!!

P1100098 (768x1024)   P1100100 (768x1024)

Nous avons tous vécu cela: Le passage où l'indépendance, l'autonomie sur corde à pour contrepartie confiance en soi, concentration, début d'automatisme et...gestion d'un sacré stress!...

Voici un témoignage à chaud:

"Le passage du fractio en plein milieu de la descente, c'est assez impressionnant: Tu regardes en bas et tu te dis que tu n'as pas droit à l'erreur! Alors, concentration maximale!!! Avant de te délonger, tu vérifies encore une dernière fois au cas où...

Lorsque la descente reprend, tu te dis que le danger est passé et tu peux alors contempler les magnifiques concrétions qui t'entourent".  

P1100101 (1024x768)

  "Tu arrives enfin au fond et en levant les yeux, c'est magnifique, il y a des pieuvres et des méduses partout"! P1100109 (1024x768)

                                                                        Stéph, Gégé, Nanar

P1100103 (1024x768)

P1100107 (1024x768) P1100106 (1024x768)

                   Patrick en, admiration...                             Poseur de fractio en milieu de puits...            le "Sadique"

 

P1100115 (1024x768)

"Après ces instants de contemplation, il faut remonter... Au fractio, petit tour d'horizon, bref regard en bas... Ca impressionne encore! Décrollage-crollage réussi, ouf"!

                                                                    Bernard ferme la marche...

P1100116 (1024x768)

J'étais positionné à l'accueil en surface... Plan plan!!!

 

Encore une super journée passée ensemble!!! Le progrès est visible à chaque sortie...

Stéphanie et Patrick ont encore franchi avec succès une grande marche... Bravo!!!

  P1100072 (1024x768)

                                Ra di eux !

 

 

 

Kiki

Repost0
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 19:58

Après le pique-nique, nous languissons de continuer l'expérience...

La journée "techniques des étroitures" se poursuit en après-midi dans l'aven du Four à Chaux... 

PC200414 PC200417 (1024x768)

                                 Patrick serein...                                              Passage de l'étroiture verticale à -3m

La configuration de départ est la même: le puits est étroit avec en prime, une étroiture verticale en plein milieu!...  

PC200415

                                                                   Stéph: même pas peur!...

  Le P6 est suivi d'un P3 assez intime malgré une bonne désob...

PC200420 (1024x768)

    Nous déambulons dans le méandre "Zorro", d'abord en hauteur en oppo, puis à quatre pattes, 

PC200422 (768x1024)    PC200424

  ce qui nous permet de découvrir la salle "des ravis"...

PC200426 (1024x768)

  De belles concrétions nous accueillent...

PC200425 (768x1024)   PC200429

 

PC200428 (1024x768)

  Il est temps d'aller visiter la galerie des minis gours...

PC200430 (768x1024) PC200435 (1024x768)

  Le passage de la chatière de l'"Adénome" se fait dans la bonne humeur... 

PC200437 (1024x768) PC200436 (768x1024)

                                 Michel                                                              Patrick

  PC200438 (768x1024)

 

PC200439 (1024x768) PC200440 (1024x768)

  Nous faisons demi-tour puis nous dirigeons vers la galerie de "la Lame"... 

PC200450 (768x1024)   PC200447

 

                               Franchissement pour accéder à la galerie

PC200451 (768x1024)  PC200445 (768x1024)

  RIMG1829

Il est temps de retourner vers la surface... 

PC200454

 

PC200456 (768x1024)  PC200460 (1024x768)

Stéphanie assiste Michel dans l'étroiture du P3... Sans qu'on ait eu besoin de lui dire, elle lui tient la corde... 

PC200461 (1024x768)

  Plus haut, j'aurai personnellement du mal à passer l'étroiture verticale à -3m...

En fait, ils ont tous trois passé l'étroiture haut la main, en se faufilant dans le "mauvais" sens! En voyant celà, je me dis:"purée, ça passe peut être mieux comme ils font"?! Le piège s'est refermé sur moi, et j'ai galéré plus de 5 minutes pour franchir l'obstacle qui me retarde moins d' 1 minute d'habitude dans "mon" bon sens!.....

Conclusion: en technique des étroitures, Mr de Lapalice aurait dit:"La meilleure façon de franchir l'obstacle est d'être mince"!!!

PC200462 (1024x768)

  La journée  a été très agréable: belles progressions, jolies concrétions et divers passages athlétiques...  Stéphanie et Patrick sont "bons pour le service" ... Bravo!!!

 

Kiki

 

PS: en rentrant sur Toulon, encore empreint du monde souterrain, un camion avec warning allumés et un motard allongé au sol m'ont plongé subitemment dans un autre monde...  

PC200466

 

 

 

 

 

 

 

Repost0
25 décembre 2014 4 25 /12 /décembre /2014 15:22

Dans la continuité de formation concernant Stéphanie et Patrick, Michel et moi-même allons les encadrer tout au long de cette journée...

Je les ai prévenus la veille ce sera une journée "technique"!... (Mais pas technique de cordes)...

Arrivés sur les lieux, en leur montrant l'entrée très étroite du Tépoé: "Journée technique de corps... passages d'étroitures"!!!...

PC200367                                                Patrick en action, descendeur en bout de longe

En annonçant le but de cette journée, nous nous attendions Michel et moi à certaines grimaces de leurs parts... Il n'en sera rien toute la journée et c'est même avec amusement et curiosité, sans rétissance, qu'ils se sortiront des passages éxigus!...

PC200364 (768x1024)    PC200368 (768x1024)

                         Michel                                                     Patrick

Michel ouvre la marche, il faut se faufiler  dans cette faille étroite durant 5 mètres, se laisser glisser aux bons endroits puis (enfin) les 2 derniers mètres s'ouvrent!

PC200369                                                                       Stéphanie tout sourire!...

Arrivés en bas, après quelques commentaires, la visite commence, nous descendons la galerie dans la bonne humeur...

PC200370 (1024x768)

Puis, nous arrivons au niveau de la chatière, sur la gauche, qui barre l'accès à la galerie du Normand...On peut y aller... ou bien, option 2: nous  continuons tout droit dans la galerie principale??...

 PC200371 (768x1024)  PC200376 (768x1024) (2)

                                                   Michel et Christian

Je serai le seul a devoir lever le baudrier pour franchir le passage!...de l'option 1

 

PC200377

                                                                           Plafond très haut...

Nous évoluons agréablement dans des diaclases parallèles, puis une lame empêche le cheminement:   

PC200380 (768x1024)   PC200388 (768x1024)

Montée et descente en "oppo", le tout étant de ne pas rester coincée à cheval là haut

hein Stéphanie?!

Nous nous dirigeons vers le beau P7... 

 

PC200393 (768x1024)PC200394

 

  Lors du retour, chacun négocie le "mur" à sa façon...

 

PC200390 PC200383 (1024x768)

               Miche y va franco...                                           Stéph, plus tactile!... 

PC200387 (768x1024)

                                      A dada, à dada!... Steph fait du cheval!... La spéléo, c'est quand même physique!

PC200395 (1024x768)

Un ancien planché stalagmitique annonce le retour, par la chatière, à la galerie principale... 

PC200397 (768x1024)   PC200398 (768x1024)

                            Aucune hésitation pour Patrick et Stéphanie... 

PC200399 (768x1024)

                                                                           Michel: la force tranquille... 

PC200402 (1024x768)

Il faut se hisser 3 mètres plus haut pour déambuler dans la galerie "patouch"... 

PC200404 (1024x768)

  Michel devant les minis gours...

Nous quittons cette belle galerie par une dernière chatière assez coriace..

PC200406 (1024x768)

  Et pénétrons ainsi dans l'aven du Scribe...

PC200411 (768x1024)

  Une vaste galerie remontante nous annonce la sortie...

PC200412 (1024x768)

  La corde installée précédemment nous permet, promptement, de regagner la surface!

Le test de cette matinée est très positif, bravo!!

Nous continuerons avec les étroitures intimes de l'aven du Four à chaux cet après-midi, (article suivant) mais d'abord... le pique-nique!!!


Kiki

 

 

 

 

 

 

 

Repost0

Présentation

  • : SPELEO CLUB DU BEAUSSET Lei Garri Grèu
  • SPELEO CLUB DU BEAUSSET  Lei Garri Grèu
  • : spéléologie, activités d'exploration, de découverte du monde souterrain et des merveilles de la nature.
  • Contact

contact

fessardherrick@free.fr

Lei Garri Greu - Spéléo-Club du Beausset

Adresse postale :

Chez Mr Christian LIGUORI
397 chemin des bonnes herbes
83200 TOULON


 

Rechercher