Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 23:00

Le CDS ayant été contacté par la Mairie de Seillons (Var), afin de visiter un puits de "20m" découvert lors de la création d' un parking, nous voici: Paul Courbon, Jean- Pierre Lucot, (spécialistes de la Topo),  Herrick Fessard, Président du CDS et moi même ( membres club LGG) sur place ce dimanche 22 mars 2009.
Après l' amarrage de l' échelle et de la corde au 4x4,  Jean-Pierre  descend devant une foule de curieux dont l'adjoint au Maire : Maurice, très impressionné...



Le puits qui fait réellement 9 mètres....(!)  est malheureusement bouché...



Qu'importe, Maurice nous invite à visiter une Mine à Eau, dont la galerie peut coîncider avec ce puits...



Les anciens étaient ingénieux!!!  Ils creusaient des galeries afin de récupérer les gouttes d'eau qui suintaient sur les  murs et au plafond !


Après s' être faufilés à travers l'ouverture étroite, nous pénétrons dans la Mine.
Un bassin, réceptacle terminal du précieux liquide nous accueille avec fraicheur...


Puis, la galerie, longue de 140 mètres d' après la Topo, grimpe sensiblement, toujours tout droit...
Tous les 3 mètres,des petites niches  devaient servir pendant les travaux à installer leurs lampes à huile .
La hauteur de la galerie fait peut être 2 mètres, quant à la largeur,on se croise à peine à deux!!


Après être passé sous  une cheminée remontante,rappelant la taille du puits précédant, nous arrivons à une trémie de blocs calcifiés,  fin de l' exploration... Il s' agit en fait , d'après les vieux du village, d' un puits qui a été bouché de la surface,  à l'intérieur d'une maison,  vers le début du siècle dernier !!


Popaul et Jean-Pierre commencent  les visées Topo  sur le chemin du retour;  on voit qu'ils ont l'habitude de travailler ensemble et sont rapides précis et syncros...

 

Num-riser0002 Num-riser0003-copie-1

Le sol de la galerie est légèrement en dévers, ce qui mène les gouttes d'eau dans une petite gargouille latérale


Avant de sortir, Herrick et moi, repérons quelques pollutions dans le bassin...Nous sortirons devant Maurice  et quelques badaux  médusés:  baskets( la paire), bouteilles en tout genre , canettes diverses sans oublier l' avant d' un scooter récent !!!...


seillons-21-03-09047.jpg

 

 

Il est plus d' une heure de l'après-midi,  Maurice nous annonce qu' il connait un trou dans la forêt....
Il faut y aller!!!!  of course...
Tout le monde ,un peu fébrile, s'engage dans les véhicules; Maurice, très sympa semble amusé et curieux lui aussi de nous entendre...
Après avoir arpenté le fond d'un  vallon superbe durant 1/2 heure, nous arrivons sur les lieux!


     Ayant estimé le fond à une vingtaine de mètres et
     malgré l' écho de la pierre, indiquant un certain volume,
     IMPOSSIBLE de contenir Paul, qui dans un seul élan,
     s'engage dans le trou...
     Tout va pour le mieux (.....)










Nous sommes tous ravis par la trouvaille!!  L' aven a l' air vraiment bien placé et tous, Maurice compris, commençons à " construire des chateaux en Espagne"....


Dans ce  cadre sauvage,  l'Adjoint a fait connaissance avec le milieu Spéléo, et nous avons, sous l'égide du Comité Départemental de Spéléologie, pu créer des liens quasi amicaux... Merci Maurice !!!!  au fait,  lui est passionné de chasse!...
Il est 15 heures, nous n'avons toujours pas mangé !!! Il est vrai qu' un spéléo se nourrit d' Amour et d' Eau fraîche....
Une demi heure plus tard, nous voilà atablés à St Maximin devant un bon demi !!!...Quelle bonne journée!!

 

Kiki

Partager cet article

Repost 0
Published by christian - dans inter club
commenter cet article

commentaires

Philippe GALANT 30/09/2013 15:07

il y en a une autre sorte que j'avais pu identifier à plusieurs

exemplaires à Villeneuve les Avignon. Il s'agit de galeries

artificielles creusées dans les anciens dépôts de terrasse et qui

remontent avec un très faible pendage en se démultipliant afin de

capter les écoulements des nappes gravillonaires. Leur extrémité

(vers l'extérieur) est constituée par de magnifiques bassins qui sont

créés en barrage de la galerie.
Ph. GALANT

Michel WIENIN 28/09/2013 19:12

Une mine d’eau appelée aussi « puits horizontal », « source artificielle » ou « galerie drainante » pour les intellos est une galerie artificielle à faible pente remontante destinée à capter par
simple écoulement une nappe souterraine. Il y en a trois types principaux dans nos régions :

- la galerie destinée à traverser une zone de roche imperméable (argile, marne, schistes…) pour atteindre une formation susceptible de contenir une nappe perchée : grès sableux, calcaire karstifié…
normalement à peu près rectiligne et dans le plan du pendage. Le débit au fond n’est pas localisé mais constitué de suintements sur les parois, parfois relativement importants (> 1 l/s). On peut
considérer que le soutirage latéral d’une rivière souterraine est une variante de ce type (La Verna, Malaval (Lozère)…).

- la galerie qui suit une zone de faille en exploitant les infiltrations dans la zone broyée qui lui est associée (« nappe verticale » de faille). Elle suit la faille selon une ligne faiblement
ondulante et le miroir de faille apparaît de loin en loin et sert alors de paroi. Type fréquent dans certaines régions imperméables fortement tectonisées comme les Cévennes Gard et Lozère
(plusieurs centaines de sites). Il n’y a pas de venue d’eau ponctuelle, le débit de sortie cumule les percolations à la voûte dispersées sur toute la longueur. Son débit est donc directement lié à
sa longueur qui dépasse parfois 200 m.

- La galerie mixte, à plan « en T » dont la première partie sert seulement d’accès à une nappe de faille transversale exploitée selon le second schéma, parfois même en double T si la faille
présente plusieurs branches voisines.



Remarque : Le type connu du Maroc (khettara) à la Chine en passant par le Sahara (foggaras), le proche et le moyen Orient (qanat, qariz…) qui consiste à aller rechercher par galerie la surface
oblique d’une nappe souterraine sous un relief ne me semble pas connu en France.



Il ne faut pas confondre ces travaux qui servent à exploiter l’eau d’une nappe souterraine avec des aqueducs souterrains dont la fonction est uniquement le transport de l’eau. Les Romains ont
creusé de nombreux aqueducs en partie souterrains par exemple, celui du Pont du Gard qui alimentait Nîmes comporte deux tronçons en tunnel.



D’autre part, la récupération de l’eau de l’exhaure spontanée d’anciens travaux miniers est un phénomène fréquent qui a d’ailleurs pu donner l’idée de creuser des galeries spécifiquement pour ça
dans des régions comme les Cévennes qui ne semblent pas avoir connu de tradition ancienne de recherche d’eau souterraine autrement que par puits mais il s’agit d’un remploi, comme certaines mines
ou carrières souterraines transformées en champignonnières, caves de vieillissement du vin ou des fromages… pas de véritables mines d’eau creusées en tant que telles. Ces eaux de mines métalliques
sont souvent chargées de métaux lourds et toxiques, ce qui ne les a pas empêché d’être utilisées pour l’irrigation des jardins et parfois l’alimentation animale voire humaine.





Amitiés hypokarstiques automnales



Vetus Reptator (Michel Wienin)

baudoin L. 26/09/2013 14:35

Il y a aussi: L'hydraulique dans les civilisations anciennes de Pierre-Louis Viollet, chez Presse des Ponts et Chaussées 2000.

Baudouin L. 26/09/2013 12:10

Merci pour cet article qui nous montre une magnifique réalisation comme on en trouve autour de la méditerranée et ailleurs, très ingénieuse en effet. Les photos sont très réussies. Merci au
spéléo-club du Beausset.

Si je ne me trompe pas, cela s'appelle (en plus de mine à eau) un qanat, et son invention remonterait à l'âge de fer (en Urartu). Elle s'est ensuite répandue sous différents noms : sinnor (en
Palestine), Khettara ou fogara dans l'Islam occidental.

Je vous conseille sur ces sujets cet ouvrage (que vous trouverez dans les bibliothèques) :
L'eau conquise, les origines et le monde antique de M Nordon, chez Masson 1991

Moto 18/10/2010 11:11


Félicitations pour votre courage et merci pour ce documentaire .


Jojomigrateur 16/04/2009 17:33

Très intéressant ce sujet sur les mines à eau... Bravo !

Présentation

  • : SPELEO CLUB DU BEAUSSET Lei Gari Grèu
  • SPELEO CLUB DU BEAUSSET  Lei Gari Grèu
  • : Activités, explorations du Spéléo Club du Beausset (var)
  • Contact

contact

fessardherrick@free.fr

Lei Garri Greu - Spéléo-Club du Beausset

Adresse postale :

Chez Mr Christian LIGUORI
397 chemin des bonnes herbes
83200 TOULON


 

Rechercher