Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 12:11

Pour ces vacances de printemps 2016, le LGG a organisé un camp familial sportif en Ardèche
durant 5 jours. Nous étions au total 17 participants, 13 spéléos et 4 amis du club d'escalade.
Ca représente une sacrée tablée!

UNE SACREE TABLEE !

UNE SACREE TABLEE !

Nous nous sommes installés au camping Le Clapas, à Salavas, à côté de Vallon Pont d'Arc en amont des gorges de l'Ardèche. Un excellent choix car en cette saison le camping est presque vide et le gérant nous a ainsi permis de nous installer confortablement sur un vaste espace, avec tables et chaises. A partir de là, nous avons pu rayonner facilement vers nos différents lieux d’activités : la reconstitution de la grotte Chauvet (la Caverne du Pont d’Arc), le musée de la préhistoire à l’aven d’Orgnac, les balades le long de la corniche de Païolive dans les gorges du Chassezac, les voies d’escalade de Mazet, l’aven Despeysse, la grotte de Saint Marcel d’Ardèche.

 

Voici quelques faits marquant de ce modeste camp, que l’on peut qualifier de convivial, sportif, culturel ou tout simplement « spéléo ».

 

Mardi, deux groupes sont allés arpenter l’Ardèche nature : les 5 LGG les plus aguerris se sont engouffrés dans l’Aven Despeysse pour la traversée Despeysse-Saint Marcel, tandis que le reste de la troupe allait faire de l’escalade. Nous avions récupéré la veille les clés de St Marcel chez Gérard S., le gardien des clés à Bourg Saint Andéol, avec un excellent accueil.

La traversée Despeysse – Saint Marcel nous a pris 8 heures : entrés à 9h45, nous sommes sortis à 17h45. L’entrée se fait par la trappe. Les puits s’enchainent, avec un équipement mixte entre les broches en place, des amarrages naturels et des spits (certains foireux ! mais au final on en trouve toujours un qui va bien). Les puits sont superbes, avec des concrétions aux multiples couleurs. Les puits sont entrecoupés de « toboggans ». La karstologie est superbe : on y voit clairement le travail de l’eau en zone noyée, au temps où l’Ardèche était plus haute et a forcé les écoulements souterrains à creuser ces puits « per-ascensum », du bas vers le haut (voir à ce sujet la thèse de L. Mocochain et le livre « La Grotte de Saint Marcel » édité en 2008 par le CDS07). Le dernier puits est vite passé, un pendule facile puis, juste derrière, nous mettons les derniers bouts de corde pour passer au dessus du méandre et rejoindre l’équipement en fixe. Une fois l’équipe passée, l’un de nous déséquipe le méandre pour laisser la corde directement disponible en haut du pendule, en prévision du déséquipement de la cavité prévu le soir. On a pris notre temps et 3 heures après notre entrée nous mettons les pieds dans Saint Marcel. A partir de là, la morphologie de la cavité change. On se retrouve dans une galerie principale. Immédiatement à gauche, on arrive rapidement à la base d’un puits remontant splendide. Nous revenons sur nos pas et attaquons la traversée de Saint Marcel après un repas réconfortant. Les rudistes nous accompagnent, ces mollusques fossiles, bi-valves du Crétacé, sont partout sur les parois de la galerie. Nous suivons les flèches vertes jusqu’à la sortie dans la Cathédrale. La progression est aisée. Les équipements en fixe permettent de passer les vires et ressauts. Grace à la topo, nous avançons, laissant les réseaux N10, N9, N8…La grande Fontaine, faite de gours, mouille un peu les bottes. Puis c’est le début du Labyrinthe. Nous suivons au plus évident et ça passe sans se perdre. Nous passons les réseaux J, I, H, G, F… La galerie Courbis ralentit les plus grands tandis que les plus petits ont moins de mal et continuent à bien respirer sans être pliés en deux. Le lac temporaire est presque vide, on mouille juste les bottes. Quelques étroitures, puis nous voilà bientôt à la porte de la Cathédrale. La clé ouvre, ouf. On attend la fin du son et lumière touristique, puis on sort rapidement par l’entrée naturelle de Saint Marcel. Remontée à pied jusqu’à la route, en face de la grotte aménagée où la voiture laissée le matin nous attend. Retour à l’aven Despeysse pour redescendre jusqu’au pendule du P14.

Denis veille en surface, Patrick attend patiemment au sommet du P25 et Bruno est bien content d’avoir enlevé la corde le matin dans le méandre pour remonter plus vite les cordes chargées dans les lourds kits. Le déséquipement est vite réglé, surtout qu’à deux ça ne traîne pas dans les puits. Sortis à 20h30, on file rendre la clé à Bourg Saint Andéol pour l’équipe qui viendra le lendemain. Une belle sortie spéléo comme on en rêvait.

 

L'ENTREE DE L'AVEN DESPEYSSE

L'ENTREE DE L'AVEN DESPEYSSE

DANS L'AVEN DESPEYSSE, LE HAUT DU TOBOGGAN

DANS L'AVEN DESPEYSSE, LE HAUT DU TOBOGGAN

ARRIVEE DANS LA GALERIE DE ST MARCEL, A LA CONNEXION AVEC L'AVEN DESPEYSSE . LA PETITE FLECHE VERTE INDIQUE LA SORTIE DE LA TRAVERSEE

ARRIVEE DANS LA GALERIE DE ST MARCEL, A LA CONNEXION AVEC L'AVEN DESPEYSSE . LA PETITE FLECHE VERTE INDIQUE LA SORTIE DE LA TRAVERSEE

LES RUDISTES DU CRETACE INFERIEUR NOUS ACCOMPAGNENT DANS UNE GRANDE PARTIE DU RESEAU ST MARCEL

LES RUDISTES DU CRETACE INFERIEUR NOUS ACCOMPAGNENT DANS UNE GRANDE PARTIE DU RESEAU ST MARCEL

PASSAGE LEGEREMENT AQUATIQUE A LA FONTAINE DE SAINT MARCEL

PASSAGE LEGEREMENT AQUATIQUE A LA FONTAINE DE SAINT MARCEL

Mercredi, ce fut la journée culturelle. Le matin, nous avons pu admirer la reconstitution de la grotte Chauvet dans l’espace de la Caverne du Pont d’Arc. Une vraie merveille. La visite fut complète, avec la galerie de l’Aurignacien, cet espace muséal moderne qui permet de comprendre dans quel environnement vivaient les hommes qui ont peints dans la grotte il y a près de 36 000 ans. L’après-midi a débuté par un bon orage Ardéchois qui nous a cloués à la tente, puis nous avons profité de l’entrée offerte avec le ticket Chauvet pour aller visiter le musée de la préhistoire à l’aven d’Orgnac. Cette visite est fortement recommandée. Le musée propose de nombreuses maquettes, films, objets issus de fouilles pour reconstituer l’évolution de l’homme depuis Néandertal, puis Sapiens Sapiens, jusqu’aux Gaulois.

Et pour clore cette journée en beauté, nous sommes retournés à la caverne du Pont-d’Arc pour une visite libre de la reconstitution de la grotte Chauvet, passant ainsi d’insaisissables minutes à observer les traits de ces peintres préhistoriques.

 

Lien pour le site de l’aven d’Orgnac : http://www.orgnac.com/le-quotidien-de-nos-ancetres-cite-de-la-prehistoire-orgnac-ardeche.html

Lien pour le site de la grotte Chauvet : http://www.cavernedupontdarc.fr/

 

Jeudi, c’était escalade au Mazet, et balade dans le plateau calcaire de Païolive. Ce plateau calcaire entaillé par le Chassezac offre des balades originales, où les pierres vous laisseront imaginer les animaux les plus fous. Pour les curieux de géologie, c’est aussi un superbe lapiaz dans lequel vous évoluerez. On y trouve même de gros galets décimètriques de grès charriés par le Chassezac au temps où il coulait sur le plateau.

 
UN ELEPHANT DE PIERRE FORME PAR L'EROSION KARSTIQUE DU PLATEAU CALCAIRE DE PAÏOLIVE EN RIVE DROITE DU CHASSEZAC

UN ELEPHANT DE PIERRE FORME PAR L'EROSION KARSTIQUE DU PLATEAU CALCAIRE DE PAÏOLIVE EN RIVE DROITE DU CHASSEZAC

La fin du camp, vendredi, n’a rien à envier aux autres jours. Nous sommes tous allés, petits et grands, visiter le réseau I de la grotte de Saint Marcel d’Ardèche. Passant par l’entrée naturelle, nous avons déambulé dans les galeries immenses jusqu’à la Cathédrale. Pas de son et lumière, la voie était donc libre pour monter nous laver les bottes. En traversant la grotte touristique, nous y avons croisé un groupe de touristes, forts surpris de nous trouver là. Puis nous avons continué notre chemin jusqu’à la galerie des boas, passant devant de splendides coulées de concrétions et autres colonnes, stalactites et stalagmites.

SUPERBES COULEES STALAGMITIQUES, LES ANGLOPHONES DISENT "FLOW-STONE" CAD ECOULEMENT DE PIERRE, DANS LE RESEAU 1 DE ST MARCEL D'ARDECHE.

SUPERBES COULEES STALAGMITIQUES, LES ANGLOPHONES DISENT "FLOW-STONE" CAD ECOULEMENT DE PIERRE, DANS LE RESEAU 1 DE ST MARCEL D'ARDECHE.

PHOTO DE GROUPE LORS DE CETTE SORTIE DANS LE RESEAU 1 DE SAINT MARCEL D'ARDECHE

PHOTO DE GROUPE LORS DE CETTE SORTIE DANS LE RESEAU 1 DE SAINT MARCEL D'ARDECHE

En partant, l'eau coulait toujours sous le Pont d'Arc, à quelques pas de la véritable grotte Chauvet.

 

Bruno

LE PONT D'ARC LE 15 AVRIL 2016

LE PONT D'ARC LE 15 AVRIL 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by Lei Garri Grèu ( les loirs) - dans sorties club
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : SPELEO CLUB DU BEAUSSET Lei Garri Grèu
  • SPELEO CLUB DU BEAUSSET  Lei Garri Grèu
  • : spéléologie, activités sportives, explorations du Spéléo Club du Beausset (var)
  • Contact

contact

fessardherrick@free.fr

Lei Garri Greu - Spéléo-Club du Beausset

Adresse postale :

Chez Mr Christian LIGUORI
397 chemin des bonnes herbes
83200 TOULON


 

Rechercher